Mali / Rencontre entre les émissaires de la CEDEAO et le M5-RFP : Premier échec !

13

Au sortir de la rencontre avec la mission de la CEDEAO conduite par l’ancien président de la République fédérale du Nigeria, Goodluck Jonathan, des leaders du Mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) se sont prononcés devant la presse. De ce qu’ils ont dit, il n’y a eu, pour le moment, aucun accord pour la sortie de crise.

Très radical comme il l’a toujours été depuis le début de la contestation contre le régime IBK, Issa Kaou N’djim, coordinateur de la CMAS, trouve que le Mali n’avait pas besoin de cette tentative de médiation de la CEDEAO. Il estime que la solution peut être trouvée entre Maliens. « Le problème est connu : c’est le Président Ibrahim Boubacar Keita. Ce que le peuple veut, de mon point de vue, c’est : recouvrer la démocratie, la liberté sur la base de la justice », a-t-il laissé entendre. Selon lui, tout au long de la rencontre, la question fondamentale posée par le M5-RFP n’a pas été répondue par la CEDEAO. « Est-ce qu’aujourd’hui, nous devons accepter plus de 23 morts du président IBK et son Premier ministre et encore parler des négociations institutionnelles ? Cette question n’a pas été répondue », a-t-il rapporté avant d’ajouter : « Je suis déçu de voir que le vrai problème n’a pas été posé ».

Pour Issa Kaou N’djim, les coupables de la mort des 23 personnes doivent être immédiatement arrêtés et déférés avant toute négociation institutionnelle.

Selon le coordinateur de la CMAS, la CEDEAO n’a aucune proposition concrète à faire. « La CEDEAO ne propose rien. Elle se contente tout simplement de sauver des chefs d’État », a-t-il entonné. À ses dires, au cours de la rencontre entre le M5-RFP et la CEDEAO, il n’y a pas eu satisfaction. «Dans le fond, je n’ai rien entendu qui rassure », regrette Issa Kaou N’djim.

« Ils nous ont exposé l’objet de leur mission, leurs préoccupations par rapport à la situation de notre pays et ils ont souhaité échanger avec nous sur notre vision, sur comment nous voyons la situation aujourd’hui et quelles solutions on pourrait trouver pour sortir de la crise actuelle », a déclaré Mme Sy Kadiatou Sow, à sa sortie de la salle. Selon elle, les deux camps ont longuement échangé, près de deux heures, et ont décidé de se retrouver dans l’après-midi (hier à 19H30). Elle précise, par ailleurs, qu’il n’y a pas eu d’accord entre les contestataires et les missionnaires de la CEDEAO. « Pour le moment, il n’y a pas d’accord sur quoi que ce soit », a-t-elle laissé entendre.

À l’en croire, les missionnaires de la CEDEAO sont revenus sur les recommandations faites par la première mission et sont dans l’esprit de les améliorer au vu de l’évolution de la situation. « Nous, de notre côté, nous avons insisté sur ce qui s’est passé récemment, notamment les tueries qui ont eu lieu le 10, 11 et 12 juillet. Pour le moment, nous sommes sur notre position, notre objectif », a indiqué l’ancien leader de la plateforme AN TE A BANNA.

Pour sa part, le président de l’EMK, Cheick Oumar Sissoko, a précisé que le M5-RFP a dit, avec insistance, sa volonté de la démission d’IBK. « Mais les argumentaires de la CEDEAO reposent sur les besoins de stabilité, de la légalité, et sur les risques à recourir après le départ d’un président élu », a-t-il rapporté avant d’ajouter : « Mais on va y répondre cet après-midi et on y a d’ailleurs répondu assez clairement en leur donnant des arguments. On leur a demandé ce qu’on   peut-on penser d’un Président qui est responsable de la mort programmée de 23 personnes ».

Comme ses prédécesseurs, le cinéaste affirme que la « mission n’a rien dit comme proposition ».

 

Boureima Guindo 

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Les dirigeants Africains n’ont aucune honte! Sinon, comment oser, meme, venir regarder son peuple en face, après un tel massacre, a plus forte raison pretendre a le diriger!

    • Tu as raison mais ils prennent leur peuple pour des pintades et c’est tout mais le reveil sera douloureux pour eux comme Boua le ventru IBK les grands voleurs, gros surfactureurs, gros nullards et gros faineants.

  2. Nous venons juste de finir nos prières de congrégation du vendredi….. en suite nous avons prié sur la mémoire de nos morts ( patriotes martyrs). En plus nous avons prié pour la paix au Mali tout en implorant la Justice Divine sur les malfaiteurs qui ont tués les enfants innocents d’autrui. Amen.

  3. Les dirigeants de cette coalition JIHADO-COMMUNISTE sont tres inconscients et tres irresponsables! Ils n’ont aucune pitie’ du peuple malien! Ils ont deja sacrifie’ 23 personnes et ils sont prets a’ sacrifier plusieurs autres maliennes et maliens dans le but de prendre le pouvoir! LEUR TENTATIVE DE COUP D’ETAT CONTRE LA REPUBLIQUE DU MALI ET LES INSTITUTIONS DE SA REPUBLIQUE EST VOUE’E A’ L’ECHEC!
    OUKA SABALI!!!! LE MONDE ENTIER CONSTATE COMMENT ILS TIENNENT A’ DESTABILISER TOUTE LA REGION DE L’AFRIQUE DE L’OUEST EN DESTABILISANT LE MALI!
    KAOU N’DJIM ET COMPAGNIE, VOUS N’AVEZ PAS VOTE’ POUR LE PRESIDENT IBK. IL VOUS A BATTUS AUX URNES! IBK EST LE CHOIX DU PEUPLE MALIEN. IL FERA TOUT SON SECONDAT MANDAT! VOTRE AYATOLLAH DICKO NE CROIT NI A’ LA DEMOCRATIE NI AUX INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE. IL NE VOTE MEME PAS! JE VOUS DEFIE A’ DEMONTRER QUE L’IMAM DICKO A VOTE’ DURANT LES DERNIERES ELECTIONS QUI ONT EU LIEU AU MALI!!!!!!! VOUS N’AVEZ AUCUN MANDAT POUR PARLER AU NOM DU PEUPLE! LE MALI COMPTE 20 MILLIONS D’HABITANTS. CE N’EST PAS PARCE QUE VOUS AVEZ PU RASSEMBLER VOS PARTISANS QUI N’AVAIENT PAS VOTE’ POUR IBK EN 2018, QU’ON DOIT PENSER QUE LE PEUPLE EST DERRIERE VOUS! LE PEUPLE N’EST PAS AVEC VOUS!!!!! LE PEUPLE MALIEN ET LES PAYS VOISINS DU MALI VEULENT LA PAIX, LA STABILITE’, LA SECURITE’ ET LE DEVELOPPEMENT!
    AW BE’ KA SABALI!!!!!
    KAOU N’DJIM, N’EST-CE PAS TU ETAIS TRES MECONTENT D’AVOIR PASSE’ DEUX JOURS DANS LA DOUCHE. JE TE TROUVE TRES EXTREMISTE ET TRES BETE MAIS JE NE TE VEUX PAS DU MAL. MON CONSEIL DE GRAND FRERE EST DE TE DIRE IKA SABALI! SI JAMAIS TU ES PRIS POUR UNE DEUXIEME FOIS, JE ME DEMANDE SI TU SORTIRAS DE LA DOUCHE!
    CHEIKH OUMAR SISSOKO ET KADIATOU SOW OULOU KONI BOLILA! JE NE ME MOQUE PAS DE VOUS MAIS JE VOUS DIS UNE FOIS DE PLUS QUE RIEN NE VAUT LA PAIX!!!! LA PAIX AU MALI ET DANS NOTRE REGION DE L’AFRIQUE DE L’OUEST N’A PAS DE PRIX!!!
    AW BE’ KA SABALI!!!! LE MALI EST DANS UNE ZONE INFESTE’E D’ARMES ET DE MERCENAIRES. VERSER L’HUILE SUR LE FEU NE SERA BON POUR PERSONNE AU MALI!!!!!!!
    AW BE’ KA SABALI!!!!!

    • POURQUOI VOUS VOUS N’AVEZ PAS PU DIRE A VOTRE VIEUX VOLEUR DE IBK D’ARRËTEZ LE VOL DE L’AVENIR DU MALI PENDANT 7 ANS. MEME SI UN RABBIN VEUT DEVENIR PRESIDENT DU MALI AUJOURDHUI NOUS SOMMES D’ACCORD, POURVU QU’IL AIT PITIE DE CE PEUPLE MEURTRI.

  4. Chers maliens méfiez vous de ses négociations C est pour donner du temps au régime MINUSMA et et les agents doubles de Jupiter au Mali.

    Méfiez-vous de toutes ces institutions qui sont des club de amis pour défendre leurs intérêts

    Le premier dans le M5 refuser par MINUSMA et ses partenaires au Mali!!! Le monde entier doit le savoir le jeux de ces gens au Mali.

  5. Chers maliens méfiez vous de ses négociations C est pour donner du temps au régime MINUSMA et et les agents doubles de Jupiter au Mali.

    Méfiez-vous de toutes ces institutions qui sont des club de amis pour défendre leurs intérêts

    Le premier dans le M5 refuser par MINUSMA et ses partenaires au Mali!!! Le monde entier doit le savoir le jeux de ces gens au Mali.

  6. Jupiter et MINUSMA cherche un premier ministre au malien pour défendre leurs intérêts, soutenir leur agenda sur la parution poursuivre accord de Alger et autre.

    Ousmane sy, Thieman Hubert, Bill, Diane simega conseiller de maky sall et connaisseur de dossier des mine est favori ☹️☹️etc…
    Le casting de la France Afrique continue, raison du maintien actuellement de IBK. C est aux maliens de resiser

    Si je comprend bien C est la MINUSMA et Jupiter qui cherche un premier ministre pour les maliens??? C est de vraiment du mépris. On les attend de pied ferme.

    Départ de ibk tarder par la MINUSMA et ses partenaires le temps de trouver un hommes proche de leurs idées et capable de suivre leur agenda. Ibk doit sortir du Komoton 😁😁😁

  7. Jupiter et MINUSMA cherche un premier ministre au malien pour défendre leurs intérêts, soutenir leur agenda sur la parution poursuivre accord de Alger et autre.

    Ousmane système, Thurman Hubert, Bill, Diane si méga etc… Le casting de la France Afrique continue, raison du maintien actuellement de IBK. C est aux maliens de resiser

    Départ de ibk tarder par la MINUSMA et ses partenaires le temps de trouver un hommes proche de leurs idées et capable de suivre leur agenda. Ibk doit sortir du Komoton 😁😁😁

  8. Les gars ne combattez pas la Cedeao. Tous les ppliticiens qui ont combattu la CEDEAO ont perdu. AYa sanogo, yaya jammeh, ghagbo, dadis camara, Omar Mariko.
    Trouver un terrain d’entente Appliquer les recommendations de la CEDEAO.

    • Quel gros Menteur, tu as appris tout ca de Boua le ventru IBK! Mais il va demissionner car il n’a pas le droit de rester apres avoir tue des innocents aux mains nues et voler l’avenir du Mali en surfacturations!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here