Sommet de la Cédéao à Accra au Ghana : Le CNSP sommé de nommer des autorités civiles pour diriger la transition

20

Si la charte prévoit un vice-président de la transition, pouvant conduire la défense nationale, la Cédéao reste intraitable sur le fait que ce vice-président ne saurait en aucun cas remplacer le président de la transition en cas de vacance. La Cédéao n’a pris aucune sanction ciblant la junte militaire pour n’avoir pas respecté le délai du 15 septembre, toutefois les sanctions déjà prises contre le Mali à savoir la fermeture des frontières et l’interruption des flux financiers en provenance des pays de la Cédéao, restent en vigueur. Elles le seront jusqu’à la mise en place d’une transition dirigée par des autorités civiles.

Avant et pendant les concertations nationales organisées à Bamako par le Conseil national pour le salut du peuple (CNSP), du 10 au 12 septembre 2020, les exigences de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont été sans ambigüité : la junte militaire au Mali doit remettre immédiatement le pouvoir à un gouvernement de transition dirigé par un civil.

Cette exigence demeure entière ce mardi 15 septembre où la junte malienne participe au sommet de la Cédéao qui se tient à huit clos à Accra au Ghana. Pour le ghanéen Nana Akufo-Addo, qui dirige la réunion, un président civil doit être nommé au Mali pour assurer la transition. La Cédéao exige immédiatement un gouvernement de transition au Mali.

Après plusieurs rencontres à Bamako, avec le M5 RFP d’une part et le CNSP d’autre part, la Cédéao avait fixé le cap : la mise en place avant le 15 septembre, d’un président et d’un Premier ministre civils pour diriger la transition. Le président par intérim de la Cédéao, le ghanéen Nana Akufo-Addo ne s’est pas privé de dresser un constat à la face du président du Cnsp : « Aujourd’hui est censé être le jour où la junte doit mettre en place un gouvernement, qui devra répondre aux critères que nous avons définis en août. Ce n’est pas encore fait ».

La junte a cependant fait adopter le samedi 12 septembre une charte politique n’excluant pas l’accession d’un militaire à la présidence par intérim, et ne fixant aucune date sur la formation du nouveau gouvernement. Si la charte prévoit un vice-président de la transition, pouvant se charger de la défense nationale, la Cédéao reste intraitable sur le fait que ce vice-président ne saurait en aucun cas remplacer le président de la transition en cas de vacance.

La fermeté de la Cédéao envers la junte malienne s’explique, entre autres, par les craintes d’une déstabilisation d’autres pays de la région qui saperait les efforts dans la lutte contre les groupes armés jihadistes dans l’ensemble du Sahel. Raison pour laquelle la Cédéao exige du Mali la mise en place rapide d’un « gouvernement responsable », a indiqué Nana Akufo-Addo.

La Cédéao n’a prévu aucune sanction ciblant la junte militaire pour n’avoir pas respecté le délai du 15 septembre, toutefois les sanctions déjà prises contre le Mali à savoir la fermeture des frontières et l’interruption des flux financiers en provenance des pays de la Cédéao, restent en vigueur. Elles le seront jusqu’à la mise en place d’une transition dirigée par des autorités civiles.

B. Daou

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. papy 16 Sep 2020 at 10:03
    “Ne t’en fait pas les Russes et les Chinois vont nous accompagner avec le port de la Mauritanie la revolution continue. Retroussons les manches et au travail”

    Je l’ai déjà dit et écrit mais tant pis, je me répète : “LES CONS SONT RÉELLEMENT DE SORTIE”😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  2. Civicus-Mali 16 Sep 2020 at 13:01
    “La CEDEAO persiste et signe.: une/un President (e), un(e) PM., civil(e)s.
    En plus de cela, elle va plus loins et de façon dure:LA DISSOLUTION IMMEDIATE du CNSP après ces nominations.”

    Mon frère, il serait quand-même grand temps que nos illétrés, nos semi-lettrés, nos cons, et nos rêveurs, finissent une bonne fois pour toutes par ouvrirent les yeux d’une part, et d’autre part, par RÉALISER QUE DEPUIS DÉJÀ 20 ANS (!!!…) LE MONDE ENTIER EST PASSÉ………..AU 21ÈME SIÈCLE !!!!🙄🙄🙄🙄🙄

    Or, au 21ème siècle, LA PLANÈTE ENTIÈRE a (DIEU MERCI POUR NOUS TOUS!!) définitivement banni et rayé de la scène internationale tout “regime” dans lequel les “treillis” auraient le moindre droit de regard, et pour cause !!!😎😎😎😎

    Donc, bande de crétins ou d’insultes, arrêtez de vous éveiller sur “”LA CEDEAO CECI” ou sur “LA CEDEAO CELA”, alors que la position de la CEDEAO est uniquement celle……..DU RESTE DE LA PLANÈTE !!!😂😂😂😂😂😂😂😂

    Et comme notre pays qui ne produit RIEN jusqu’ici (Et que vous le vouliez ou non, qui dépend donc ENTIÈREMENT du reste du monde et de la CEDEAO !!!😎), apprenez donc a réfléchir avant de beugler stupidement “LA CEDEAO CECI ” ou “LA CEDEAO CELÀ ” !!!!

    C’est juste une question de cerveau !!!!!!!!!???!!??!!

    PS: Mais il est vrai que chez nous, tout le monde hélas n’en est pas forcément doté à la naissance : LISEZ CERTAINS POSTS !😢😢😢😢😢😢

  3. Mamani 16 Sep 2020 at 15:20
    “chères soeurs et frères maliens, ne vous laissez pas intimider par les maryonnettes de l’occident”😂😂😂😂😂😂😂😂
    Et voilà : LES CONS SONT DE SORTIE !!!😂

    “Le Mali est un etat souverain, nous ne devons pas nous soumettre à ce club colonial avec un nom sous regional.”
    Non, il n’y a vraiment aucun doute : Les cons sont RÉELLEMENT de sortie !🤣🤣🤣🤣

  4. chères soeurs et frères maliens, ne vous laissez pas intimider par les maryonnettes de l’occident. Tenez bien, la survie du Mali et de l’Afrique y va. Avec le CNSP le Mali est en train d’avancer sur tous les plans. Prenons notre autonmie en main. Quand on a tué nos citoyens et militaires ces 8 ans passés, je n’ai pas vu la cdeao venir pleurer nos morts. Le Mali est un etat souverain, nous ne devons pas nous soumettre à ce club colonial avec un nom sous regional.

    • Tu confonds amour et tambour, la CEDEAO est Africaine et a raison et elle ne va pas laisser le Mali dirige par des militaires, le Ghana n’a rien a voir avec le club colonial tout le contraire. Il faut savoir ses batailles et se guerres, aller contre la CEDEAO ne va pas aider le Mali!

  5. La CEDEAO persiste et signe.: une/un President (e), un(e) PM., civil(e)s.
    En plus de cela, elle va plus loins et de façon dure:LA DISSOLUTION IMMEDIATE du CNSP après ces nominations.
    L’avenir du comité est en jeu ici.
    De deux maux, il faudra choisir le monde.
    WHAT IS BEST FOR THE COUNTRY.

    • Un President civil, un Premier Ministre civil et un Vice-President Militaire qui va s’occuper de la guerre essentiellement et va fiare gagner les FAMA mais ne va pas remplacer le President en cas d’incapacite etc..

  6. ET PENDANT CE TEMPS LA …CLAUDE …LE-CO–CO …. OU CO–CO RIGOLE ..
    CAR NOUS AVONS TOUS GAGNE …L ETAT MALIEN …..ET NOUS .
    ( NOUS NOUS ….AVONS NOUS MIS 20 ANS A GAGNER ..! ! ! ! )
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    …TOUT EN RIGOLANT …JE TIENS A RAJOUTER QUE AGUIBOU BOUARE …L ACTUEL PRESIDENT DU CNDH …CELUI QUI A ECRIT :
    Aguibou Bouaré, président de la CNDH : «Je nourris l’espoir que cette législature puisse se distinguer des autres»……
    DONC ….MOI JE TIENS A RAJOUTER QUE CE MONSIEUR EST UN PAUVRE TYPE …
    ET JE L AI DAILLEURS ECRIT ..LE 1 ER SEPTEMBRE ….ICI SUR MALIWEB :
    https://www.maliweb.net/societe/cndh-pour-la-mise-en-place-dans-un-meilleur-delai-des-organes-de-la-transition-2893465.html …..
    JE REPETE MES MOTS :
    CLAUDE 1 Sep 2020 at 13:42
    AGUIBOU BOUARE …CNDH …

    TIENS …REAPPARITION D AGUIBOU BOUARE …! ! !
    MAIS …AGUIBOU BOUARE …TE SOUVIENS TU DU 22 MAI 2008 …
    LA DATE OU TU AS ECRIT ET SIGNE QUE NOUS DEVIONS …( LA S.I.C.G MALI ) 8, 666 MILLIARDS ….A TA BANQUE ….B.H.M SA ….
    ALORS QUE C EST TOUT FAUX ..ET QUE TU LE SAVAIS !

    AS TU UNE IDEE DE CE QUE VA MAINTENANT PAYER LA BANQUE POUR TES CO -NN-E -RIES
    NOUS …ON COMMENCE A RIGOLER …ON RECOMMENCE …
    12 ANS APRES TES SALADES …
    AGUIBOU BOUARE ..TU N ES ET NE RESTERAS QU UN 👀👀👀👀👀👀 PAUVRE TYPE ! 👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀

  7. Le Mali a signé de son plein gré la charte communautaire de la cedeao , n’est juste pas possible , il n’est pas bon d’en changer les contours selon nos humeurs. Ces jeunes militaires doivent mettre un peu de cohérence dans leurs actes comme ils l’ont si bien dit “leur travail était le parachèvement d’une lutte” alors pourquoi ne pas assumer dans la la clarté de travailler avec le M 5RFP qui regorge des personnalisés d’une certaine expérience politique. La politique a ses réalités et ses lois , à force de chercher la solution dans le consensus , le résultat ne sera jamais meilleure .

  8. Bon c’ est fini ca, le temps est venu que la junte tape sur la table et dit a la CEDEAO bande des salots que la danse est finie, arreter toutes communication avec cette bande de voyou de chef d’ Etat. En plus, exiger de la CEDEAO que tant qu’ elle n’ interviendra pas pour condamner et exiger du prefet de la France Alassane Ouattar et Alpha Conde de ne pas se presenter aux elections pour leur 3eme mandat, point n’ est plus de discuter avec eux.
    Le Mali est un pays souverain et n’ a besoin d’ une quelconque CEDEAO pour lui dire ce qu’ il doit faire.
    En plus, c’ est la France qui est derriere tout ca, c’ est la France qui pousse la CEDEAO a se comporter ainsi. On a compris le message et nous Malien on leur dit d’ aller se voir ailleurs.

  9. Pour un dirigeant de transition au Mali les maliens seuls qui décideront soit un militaire ou un civil, pourquoi la CEDEAO n’etait pas nommer le Président de transition hier à Accra Ghana ? la CEDEAO doit aider le peuple de CEDEAO et non les presidents parce-que la CEDEAO c’est le peuple non un état ,

  10. pour être souverain aucun peuple ne peut conter sur autrui, la souveraineté s’arrache, elle ne se demande pas; et il y’a un prix a payer, tant qu’on a pas les couilles d’accepter cela et de l’assumer faut arrêter avec les révolutions a la con; car elles se transforme a la fin en humiliation; si le peuple n’est pas près a battre le pavé, faire ses corvées sans l’aide de personne, cultiver se terres, souffrir pour être libre, vraiment c’est pas la peine!

    • Ne t’en fait pas les Russes et les Chinois vont nous accompagner avec le port de la Mauritanie la revolution continue. Retroussons les manches et au travail.

  11. cette bande de malfrat maconnique cautione le 3eme mandat de Dramane Ouatsone, et alpha cononi, mais somme le Mali, impose au Mali? le ridicule ne tu plus de nos jours avec les sois-disant intello et diplomate

  12. je penses que tt le monde sait, enfin, les connaisseurs savent que le blême du Mali allait au Delas de la personne d’IBK seul; le blême c’est le système; alors comment donc des éclairés comme DICKO et consort se battent pour faire partir une personne mais ne se battent pas pour une souveraineté patriotique 100% Malienne? cette humiliation du peuple malien est en partie du a DICKO; car ils n’ont pas eus l’audace de s’attaquer au système qui soutient des dirigeants comme IBK. Boi est parti mais le système est bien rester, Assimi et son crew n’aurais jamais du jouer au jeu de la CEDEAO, laisse ca, fais ca… après des jours de concertations national et de pression humiliantes, a essayer de respecter le délais de la CEDEAO, voila ces enfournés se nettoies le Cu avec les résultats de cette concertation; malheureusement le Mali continu, persiste main dans la main avec le système des vampires; les militaires, le M5 et autres, ont le cœur pour s’attaquer a une seule personne, mais ils n’en ont pas assez pour affronter les obstacles(ambarguo, aide etrangere) sur le chemin du vrai changement attendu par un peuple qui dit valorisé a mort sa dignité et son honneur; dsl mais le Mali ne fait que se trahir soit-meme

    • Ne t’en fait pas mon frere une revolution est un changement de system et comporte plusieurs batailles Le combat ne fait que commencer et le system politico-economique du Mali va changer pour de bon.
      We are on it full time and VICTORY will be ours. Pas de temps a oerdre retroussons les manches et cessons de pleurer et au TRAVAIL. Seul le travail paie.

  13. IL EST TEMPS D’ÊTRE FERME AVEC LA CEDEAO.
    NE CÉDONS PAS AUTANT, SI NOUS AVONS CHAUD, LA CEDEAO AUSSI AURA TRÈS TRÈS CHAUD.
    LE PEUPLE VEUT UN MILITAIRE A LA TETE DE LA TRANSITION SANS QUOI C’EST MAL DÉMARRÉ.
    18 MOIS OU RIEN.
    IL FAUT QUE LES MILITAIRES SOIT DÉTERMINÉ ET MONTRE LEUR DÉTERMINATION POUR LE MALI DE DEMAIN ET NON D’AUJOURD’HUI EN FAISANT RESPECTANT LE CHOIX DES MALIENS ET NON DE LA CEDEAO.

    • Un civil comme President et un civil comme Premier Ministre et si les militaires veulent d’un Vice-President Militaire pour s’occuper des affaires de guerre et de securite afin que les FAMA gagnent la victoire c’est OK mais il ne peut pas remplacer le President en cas d’absence ou d’empechement c’est le Premier Ministre qui le fera.

    • DJOWALAKI, si la Junte n’ecoute pas le Mali va souffrir et les Maliens vont se revolter pour mettre les Assimi, Diaw, Wague, Camara, Fantamady, etc, dehors et sinon les chasser comme ils ont fait a Boua le ventru IBK qui a fui jusque chez les Arabes avec son pantalon dechire! A Bon entendeur, salut.

Répondre à bariusss Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here