Transition au Mali : La CEDEAO serait prête à accorder un an de prolongation

18

Après les sanctions individuelles infligées récemment par la CEDEAO  depuis le 7 novembre dernier à la quasi-totalité des membres du  gouvernement dirigé par Choguel Kokkala Maiga et des 121 membres du Conseil national de la transition, qui fait office d’organe législatif, les avoirs financiers  sont gelés et interdiction de voyager au sein de la CEDEAO. Ces sanctions frappent aussi les membres de leur famille. Car selon la CEDEAO en espace d’un an, le Mali a connu  deux coups d’État replongeant le pays  dans une crise profonde et le manque de volonté politique de la tenue d’élections pour un retour des civils au pouvoir comme prévu par les autorités de Transition.  A son temps, la CEDEAO avait indiqué lors de son dernier sommet avoir reçu la confirmation officielle de la part des autorités maliennes qu’elles ne seraient pas capable d’organiser des élections présidentielle et législatives en février 2022, comme la junte s’y était préalablement engagée. C’est pour ça, elle a constaté “l’absence de progrès dans la préparation des élections, notamment l’absence d’un calendrier détaillé” en vue de la tenue de ces élections “aux dates convenues” ; le non-respect de l’échéance qui est “constitutif de la remise en cause des fondements essentiels” de l’organisation et note que les “incertitudes politiques accrues” au Mali contribuent à la “détérioration de la situation sécuritaire”.

Aujourd’hui, un compromis est entrain d’être trouvé entre le Mali et la CEDEAO , nous rapporte une source proche des Chefs d’États ouest africain .

Affirme notre source que la CEDEAO est prêt à accorder une prolongation d’un an aux autorités de la Transition malienne mais à condition que l’actuel Pm Choguel Kokalla Maiga soit débarquer par le Président Assimi Goita à défaut d’accepter l’offre de la CEDEAO comme main tendu aux militaires , elle envisagera d’autres sanctions plus sévères que la première.

Il nous reste à savoir si le Président Assimi Goita acceptera t’il d’abandonner en plein vol son Pm Choguel Maiga au profit de la prolongation de la Transition .

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. Pour qui la CEDEAO nous prend on ne va pas refuser se faire magouiller par la France et maintenant on fera la courbette devant sa petite sœur CEDEAO foutaise

  2. On ne construit pas un pays par le mensonge. Pour sa crédibilité, La CEDEAO ne doit pas accepter la moindre prolongation même pas d’un seul jour d’une transition qui n’a absolument rien fait de palpable pendant quinze mois. Ces gens qui s’agitent au sommet de l’État n’ont aucune légitimité, aucune partie du peuple ne peut se substituer au peuple.

    Pensées rebelles.

  3. Je doute profondément de la véracité du contenu de cet article. Il ressemble plutôt à une tentative de manipulations des informations.
    Je ne vois pas pourquoi la CEDEAO demanderait au Mali de débarquer un Premier ministre pour répondre aux exigences relatives au calendrier d’organisation des élections. C’est du coq a l’âne…A moins que l’auteur de l’article et la CEDEAO nous prouvent que c’est le Premier ministre qui empêche la tenue des élections.

  4. Ô toi le Mali! Est ce que C’est la cedeao qui va te dire qui va te diriger et se serait une grande honte et une grande humiliation si vraiment ton peuple accepte cela.

  5. SE DEBARRASSER DE L UN PUIS DE L AUTRE ….

    DIVISER ET REIGNER…..

    SI TOUT CA SE PASSE C EST JUSTE PARCE QUE CERTAINS MONTRENT QUE NOUS SOMMES DIVISES, CEUX LA CRIMINELS QUI ONT DETRUI CE PAYS DEPUIS 1991.

    🙂 C EST AU PEUPLE DE SE DRESSER CONTRE LA CEDEAO 🙂

  6. Why would ECOWAS demand removal of Prime Minister Choguel Maiga? Is ECOWAS demand result of France threatening to expose corrupt officials of ECOWAS nations as Prime Minister Choguel Maiga have exposed murderous double dealing of France that give constant relief to terrorist/ jahadist /violent criminals throughout Mali plus Sahel? Would it prevent Prime Minister Choguel Maiga from campaigning to be president?
    We must not be cowards plus ECOWAS should not take cowardly plus petty approach to confrontations with Prime Minister Choguel Maiga. If there are sufficient cause beyond exposing abuse of Mali ways of france, be transparent. Come forth with accusations. Is it corruption or excessive nepotism or creation of any other condition that is not in Malians people best interest? If not stop acting like french Negroid slave boy. We have nothing to fear but stupidity plus more of seemingly irreparable harm it have done for decades in combination with psychological enslavement of foreign religions plus ways.
    This could be major development. Do not complicate it by withholding should be told information. Bitch niggers withhold should be told information.

    With extension I could be home several months to year before election take place plus get feel for Malians everyday living.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  7. D’abord on a pas besoin d’un delai de la cedeao, elle n’est pas le peuple malien, et elle n’a aucun pouvoir et ses sanctions ne valent rien. Son employeur c’est la France. Voila il se trouve que la France et tous allies sont trop petits devant l’Algerie, la Turquie et La Russie. Elle est obligee de plier bagages. Ce n’est ni Achim ou Choguel qui la chasse, non pas du tout. Ce sont l’Algerie et la Russie qui la mettent dehors. Franchement arretez de nous embeter avec des histoires a faire dormir debout sur la cedaeo ou la France, ils sont morts au Sahel. Si vous ne comprenez pas encore, allez y demander a Bachar Al Assad comment se porte Monsieur Poutine le Tigre Russe, il vous renseignera bien. Vous ferez mieux de changer d’employeur si non votre chomage sera totalement effectif sous peu, je parle du journaliste.

  8. ASSIMI SAIT OU SE TROUVE SON PROPRE INTERET AINSI QUE CELUI DU PEUPLE MALIEN, CE N’EST NI AUPRES DE LA CEDEAO, NI AUPRES DE LA FRANCE ENCORE MOINS LA “COMMUNAUTE INTERNATIONALE”. RESTE SUR TES GARDES ASSIMI ET QUE RIEN NE TE POUSSE A ESSAYER DE TE DEFAIRE DE CHOGUEL. POSES-TOI CETTE QUESTION “POURQUOI TOUT CE BEAU MONDE SOUHAITE TANT LE DEPART DE CHOGUEL?” THAT IS A QUESTION.

  9. Ecoutez depuis le coup d’état de 2020 qu’est ce qui a changé au Mali ? L’insécurité , la cherté de la vie, les grèves intempestives, ont elles été anéanties ? Assimi a posé quel acte allant dans le sens de l’épanouissement du pays ? Chaque jour le Mali est entrain de sombrer dans le sous développement , cessons d’être démagogue et mettons nous au travail , rien ne va dans ce pays , les mêmes pratiques demeurent sur tous les plans , le nouveau mali ne peut se faire qu’avec les nouveaux maliens mais pas avec nous, ces assises nationales serviront à quoi ? Elles sont dirigées par cela même qui ont leur part dans la déliquescence de notre pays.

  10. Ce rédacteur ou média est un ennemi du Mali; il fait circuler de très fausses informations. La Cedeao ne peut imposer au Mali un PM. Ce qui est sûr tous les patriotes maliens aujourd’hui veulent Choguel ou rien. Pourquoi ce rédacteur ou média apatride veut mettre dos à dos Assimi Goita et son peuple. De telles personnes sont à surveiller de près, car ennemis du Mali.

  11. Après ces sanctions injustes et injustifiées de la CDEAO contre les responsables Maliens, le Mali n’a plus rien à perdre. Nous avons la latitude de prolonger le délai de la transition comme bon nous semble. Pour moi, on ne doit même plus organiser d’élections présidentielle et législative. Nous Maliens devrons nous mettre d’accords qu ‘Assimi soit nommé ou élu président du Mali pour une période de 5 ans renouvelable une fois et que son 1er mandat commencera à courir à partir du 1er janvier 2022. Cela évitera au pays des faux problèmes liés aux processus électoraux. Choguel et Assimi constituent un couple gagnant qu’on les laisse à la tête du pays jusqu’en 2027 au titre de leur 1er mandat.

  12. Après ces sanctions injustes et injustifiées de la CDEAO contre les responsables Maliens, le Mali n’a plus rien à perdre. Nous avons la latitude de prolonger le délai de la transition comme bon nous semble. Pour moi, on ne doit même plus organiser d’élections présidentielle et législative. Nous nous mettrons d’accords qu ‘Assimi est nommé ou élu président du Mali pour une période de 5 ans renouvelable une fois et que son 1er mandat commencera à courir à partir du 1er janvier 2020. Cela évitera au pays des faux problèmes liés aux processus électoraux. Choguel et Assimi composent un couple gagnant qu”on les laisse à la tête du pays jusqu’en 2027 au titre de leur 1er mandat.

  13. C’est faux, la Cedeao ne va jamais en guerre et recule ensuite. C’est une fausse information qui vient du rédacteur ou d’une main cachée pour créer la zizanie.
    La Cedeao se veut ferme donc elle ira jusqu’au bout avec notre pauvre nation. En effet, face au bras de fer tendu par les jeunes militaires, la Cedeao joue sa survie, donc elle ne reculera pas, et ne changera pas d’avis. Préparons nous à souffrir après la date butoir.

  14. Cette association, j´aalaits ecrire cette cdeao est maudite!!!
    Maliennnes et Maliens ouvront les YEUX grandement. Tout ce que Choguel dit est VRAI.
    Sinon pourquoi le bras prolongé de la france qui est la maudite cdeao deale sur notre pm.
    Assimi, tu laisses Choguel, tu es fini!!!!

  15. Cedeao , pantin de la france . Choguel debarquer . Pourquoi ? Dites a ledriand de rendre l argent du contrat des passeport . Le mali devrait ouvrir une enquete sur l appel offre du contrat . Societe bretonne en connexion avec ledriand le truand . Vive choguel .

  16. “ Affirme notre source que la CEDEAO est prêt à accorder une prolongation d’un an aux autorités de la Transition malienne mais à condition que l’actuel Pm Choguel Kokalla Maiga soit débarquer par le Président Assimi Goita à défaut d’accepter l’offre de la CEDEAO comme main tendu aux militaires , elle envisagera d’autres sanctions plus sévères que la première.”

    Une malice déguisée en deal ,non merci la maudite….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here