Communiqué du gouvernement de la République du Mali sur les douloureux événements de Kayes

4

Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale que dans la nuit du 11 au 12 mai 2020, aux environs de 21 heures, s’est produit à Kayes, un incident dramatique qui a coûté la vie à un jeune motocycliste à la suite de son interpellation par un agent de Police opérant seul et d’initiative.

En réaction à cet incident, ce mardi 12 mai 2020, une manifestation de colère a éclaté à Kayes, conduisant au saccage des postes de Police et à l’incendie du Commissariat de Police du 2ième Arrondissement de Kayes.

L’agent de Police incriminé est d’ores et déjà entre les mains de la justice pour subir les rigueurs de la loi.

Une enquête est déjà ouverte pour déterminer les circonstances exactes et précises dans lesquelles deux (02) autres jeunes ont trouvé la mort plus tard.

Au total l’on déplore trois (03) morts, des blessés et d’importants dégâts matériels.

Face à la gravité de la situation, le gouvernement a dépêché depuis ce matin sur les lieux une mission de haut niveau du ministère de la sécurité et de la protection civile, comprenant notamment l’Inspecteur en chef des Services de Sécurité et de la Protection civile et le Directeur général de la Police nationale. En attendant, toutes les autorités régionales de Kayes sont mobilisées pour ramener le calme et la sérénité dans la ville.

En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement invite les populations de Kayes au calme, présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Bamako, le 12 mai 2020

Le Gouvernement,
Le Ministre de la communication, Porte-parole du gouvernement

Yaya SANGARE

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, je m’incline devant les défunts. J’espère que justice sera faite. Le communiqué du gouvernement me semble de nature à démoraliser les forces républicaines. Tout, état, se dois d’apaiser la situation, et non de jeter la responsabilité sur un homme de terrain qui était en mission commandée. Comment un élément des forces de police peut mener une patrouille de son initiative? Qui a rédigé ce communiqué? As t-il mesurer la portée des mots? Nos forces obéissent t-elles à la hiérarchie? Les hommes de terrain peuvent-ils encore faire confiance à l’autorité militaire et politique? Qu’Allah bénis mon pays

  2. SITUATION INSURRECTIONELLE : QUAND LES DIRIGEANTS N’ARRIVENT A GERER ET QUE LE PEUPLE NE VEUT PLUS VIVRE COMME AVANT.
    PAR DEUX FOIS ON A LAISSER PASSER NOTRE CHANCE DE RESOUDRE CETTE CRISE: 2012 ET 2018.

    AU LIEU D’UN HOMME INTEGRE, QUI A FAIT SES PREUVES ET QUI A SAUVER A DEUX FOIS LE MALI (DANS LES ANNES 80 QUAND GMT LUI A FAIT APPEL POUR SAUVER L’ECONOMIE MALIENNE ET EN 1991 QUAND POUR LA 2e FOIS IL METTAIT LE MALI SUR LES RAILS), ON S’ACCROCHE AUX PAROLES D’UN OPPORTUNISTES ET UN GUEUX DE LA TREMPE D’IBK… ET AUX PROFESSIONS DE RELIGIEUX DE LA MEME TREMPE (QUI S’ASSEMBLE SE RESEMBLE)

  3. Il faut continuer a’ apaiser la situation!!!!! LA PAIX ET LA STABILITE’ DU MALI N’ONT PAS DE PRIX!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here