Distinction honorifiques : Birama Fall et Markatié Daou décorés

0

Birama Fall et de Markatié Daou, deux icones de la presse malienne, viennent d’être distingués. La nation malienne exprime ainsi sa reconnaissance à ces nouveaux Chevaliers de l’Ordre national du Mali.

La fête de l’indépendance est l’occasion de décorer des personnalités pour leur mérite. Cette année, 1 159 personnes ont été élevées aux différents ordres nationaux du Mali, soit 573 médaillés de l’Etoile d’argent du mérite national, 4 Commandeurs de l’ordre du mérite agricole, 50 personnes au titre de Grand officier de l’ordre national du Mali, 52 Officiers de l’ordre du mérite de la santé. S’y ajoutent 13 Officiers de l’ordre du mérite agricole,  50 chevaliers de l’ordre du mérite agricole, 3 officiers de l’ordre national du Mali et 434 personnes au rang de Chevalier de l’ordre national du Mali.

Ces médailles récompensent les civils et militaires qui ont, avec dévouement et professionnalisme, rendu de loyaux services à la nation malienne.

Parmi eux, le président de l’Association des éditeurs de la presse privée, Birama Fall, et Markatié Daou, tous deux élevés au rang de Chevalier de l’ordre national du Mali.

Qui est Birama Fall ?

Juriste de formation, Birama Fall est le fondateur et directeur de publication du journal «Le Prétoire». Après ses études supérieures à l’Université Check Anta Diop de Dakar, il revient au Mali pour entamer sa carrière de journaliste au journal ‘‘Le Républicain’’, où il commence comme pigiste en 1997.  De fil en aiguille, M. Fall s’impose dans cette boîte et   occupe le poste de Directeur de publication. Très ambitieux, il décide de créer sa société en 2011, dénommée le groupe Edima le Prétoire. A ce jour, Birama Fall est à la fois président de l’Association des éditeurs de la presse privée (Assep) et membre du Conseil économique, social et culturel du Mali.

Quid de Markatié Daou

Markatié Daou
Markatié Daou

Précédemment directeur de publication du quotidien «L’Indicateur du Renouveau», Markatié Daou est chargé de mission depuis septembre 2013. Il commence cette aventure au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique sous les ordres du ministre Ousmane Koné.

Après de loyaux services rendus à la nation dans ce département, le ministre Koné est placé à la tête du département de l’Environnement, à l’Assainissement et du Développement durable à la faveur du remaniement ministériel intervenu en 2015. Il fait de nouveau appel à Markatié Daou pour son dévouement.

Le ministre Ousmane Koné, reconduit dans le gouvernement en place depuis juillet 2016, a reconduit Markatié Daou en qualité de chargé de mission au ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Au ministère de la Santé, Markatié Daou avait participé avec brio à la lutte contre la maladie à virus Ebola à travers l’élaboration d’un plan de communication. A l’Environnement, il a eu à participer à l’élaboration de plans et stratégies du Mali face au changement climatique présenté à la Conférence des nations sur le climat à Paris en 2015 (COP-21), sans oublier les efforts consentis pour la réussite de la quinzaine de l’environnement et le reboisement national 2016 à travers l’élaboration de spots audiovisuels diffusés. Comme pour dire que cette médaille est la récompense du mérite.

IMG

Commentaires via Facebook :

PARTAGER