La restitution publique : La Commune de Pelengana à l’exercice de la gestion citoyenne.

0

La Commune de Pelengana a abrité dimanche 20 décembre 2015 une journée de restitution, organisée par la mairie de la commune de Pelengana en collaboration avec la direction des collectivités territoriales, la tutelle, l’Association des municipalités du Mali et le PADRE-GIZ. L’objectif était de faire le point sur la mise en œuvre des recommandations de la restitution de l’année 2013 et surtout les services rendus à la population par la mairie au titre de l’année 2014.

Cette restitution, qui a eu pour cadre la place publique des transports en commun, a mobilisé une foule des grands jours dans la Commune. Elle a regroupé le coordinateur du PADRE (Programme d’appui à la décentralisation et à la réforme de l’Etat), le représentant du préfet de la région de Ségou, les chefs religieux de Pelengana, le directeur régional des collectivités territoriales et les chefs des 27 villages de la commune.

Le chef de village de Pelengana Sorry Diarra

a félicité la mairie pour l’initiative qui entre dans le cadre du développement. Le 1er adjoint au maire de la Commune rurale de Pelengana M. Moussa est revenu sur les recommandations de la restitution de l’année 2013.

Cette restitution a été l’occasion pour la mairie de Pelengana d’étaler au grand public les nombreux services rendus à la population. Ces services concernent entre autres, les sessions du conseil communal, la délivrance des états civils, l’hydraulique, les ressources naturelles et surtout la santé et l’éducation.

Mme le maire de la Commune, Diabaté Mamou Bamba, a expliqué nombreux habitants présents  les missions effectuées par la mairie durant l’exercice de 2014.

Selon elle, 1560 actes de naissance ont été délivrés, dont 28 jugements supplétifs, 416 actes de mariage et 53 actes de décès, un faible taux puisqu’elle estime que la population ne fréquente pas assidument la mairie dans les cas d’évènements.

En ce qui Concerne l’hydraulique, le maire estime qu’il y a 72 points d’eau dans la Commune dont 60 sont fonctionnels et 12 non fonctionnels. Le taux d’approvisionnement en eau potable est estimé à 35 %.

Dans le cadre de la santé, la mairie a fait de nombreux efforts avec la réalisation de trois Cscom dont 2 sont fonctionnels.

Dans le domaine de l’éducation, le maire confirme la hausse du taux de scolarisation dans la commune, avec 98,70 % de garçons et surtout 97,08 % de filles au 1er cycle.

Dans le cadre des impôts et taxes au titre de l’année 2014, selon le résultat du patrimoine, le montant global est de 18 866 000 F CFA. Les services capitalisés sont estimés à 524 171 000 F CFA avec une réalisation de 507 984472 F CFA et un pourcentage de 99,02 % de taux de réalisation.

Quant aux dépenses, elles s’élèvent à 556 037 000 F CFA avec une réalisation de 500 601 544 F CFA et avec un pourcentage de 99,03 %, confirme M. Modibo Sanogo, le régisseur des recettes.

La cérémonie s’est achevée dans un climat d’entente et d’union et des distinctions ont été attribuées à certains villages à travers des attestations pour avoir payé régulièrement leurs taxes et impôts.

Djibrilla Touré

PARTAGER