AGOA : Le Mali exclu d’une prime à la démocratie

4

Les autorités américaines ont décidé de retirer le Mali de la liste des pays bénéficiant de l’AGOA, une exemption de droit de douane pour les pays pauvres. L’Éthiopie, le Mali et la Guinée ont été retirés du programme de préférences commerciales de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA).

 

A compter du 1er janvier 2022, l’accès au marché américain sans droits de douane pour les exportateurs de ces trois pays sera fermé. « Notre administration est profondément préoccupée par le changement anticonstitutionnel de gouvernement en Guinée et au Mali, et par les violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnues perpétrées par le gouvernement éthiopien et d’autres parties au milieu du conflit qui s’étend dans le nord de l’Éthiopie » indique l’ambassadrice Katherine Tai ajoutant « Les États-Unis exhortent ces gouvernements à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux critères statutaires afin que nous puissions reprendre nos précieux partenariats commerciaux ».

 

La Guinée doit être suspendue pour n’avoir pas établi ou n’avoir pas fait de progrès continus vers l’établissement de la protection de l’État de droit et du pluralisme politique. Tandis que le Mali qui a connu son deuxième coup d’État militaire en un an en mai, a été cité pour ne pas avoir établi, ou ne pas faire de progrès continus vers l’établissement, la protection de l’état de droit, du pluralisme politique et des droits des travailleurs internationalement reconnus, et pour ne pas lutter contre les violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnus.

En 2020, les exportations de l’Ethiopie vers les Etats-Unis se sont élevées à $525 millions, celles de la Guinée à $10 millions et celles du Mali à $2,2 millions. Le bureau du représentant américain du Commerce (USTR) a récemment notifié que les importations de produits éligibles en provenance du Mali étaient admissibles aux avantages pour les textiles et les vêtements en vertu de la loi sur les opportunités de croissance en Afrique (AGOA) à compter du 4 août de la même année.

Le Mali était le 175ème partenaire commercial des États-Unis avec $84 millions de commerce bilatéral total en 2018, selon le site de l’AGOA. Les exportations de marchandises (avions, machines, machines électrique, caoutchouc, et véhicules) ont totalisé $79 millions tandis que les importations de biens. Les produits de l’art et les antiquités, machines électrique, graisses et huile se sont élevées à $5 millions de dollars. L’excédent commercial des États-Unis avec le Mali s’élève donc à $74 millions en 2018, en hausse de 25,7% par rapport à 2018.

D. Kéita 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Que Biden et les USA imperialistes partent bruler dans les enfers, nous ne sommes pas concernes par leurs betises, que Biden aille d’abord regler les vols et corruptions de son fils Hunter en Ukraine!

  2. « Notre administration est profondément préoccupée par le changement anticonstitutionnel de gouvernement en Guinée et au Mali, et par les violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnues perpétrées par le gouvernement éthiopien et d’autres parties au milieu du conflit qui s’étend dans le nord de l’Éthiopie » indique l’ambassadrice Katherine Tai ajoutant « Les États-Unis exhortent ces gouvernements à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux critères statutaires afin que nous puissions reprendre nos précieux partenariats commerciaux »

    Madame Katherine donc ces principes ne valent que chez le negroide francophone ?
    Pourtant vous vous prosternez devant les pires dictatures du monde,vraiment arrêtez d’infantiliser certains peuples.

    “Plus de 380 milliards» de dollars de contrats signés entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite“

  3. It is extortion. A criminal act that compliance too will do long term damage in other ways. We should deal with it as so plus make necessary adjustments. We should not allow trying to fulfill extortive act prolong our improprieties in corrupt governance plus elections when all may timely be remedied now thereof establishing reliable foundation needed to resolve all of Mali problems while upgrading development of world class modern living. These people desire to control Africa as Negroids throughout Africa make effort to bring forth self sufficiency plus self sustainment. They are holding to their foundation of psychological enslavement as established by foreign religions in Negroid African community. Return of Negroid African Julu Religion empower us especially those under 50 years old to defeat psychological enslavement by knowing how it exist, many clever methods used to apply it plus that it’s aim clearly show it is not in Malians or Negroid Africans best interest but it is very very good at creating traitors among us. Our ultimate goal require perpetually being educated to varying degrees , will power plus making ourselves useful against foreign extortion. It is no crime for us to respond In Kind toward foreigners or those who aid them against us.
    We must not get stupid for few dollars when our survival at stake as it is now.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here