Lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition : Cap sur le bilan du PLIAM dans les cercles de Nara et de Nioro du Sahel

0

Le Gouvernorat de Bamako a abrité un atelier  sur le bilan du programme conjoint de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans les cercles de Nara et de Nioro du Sahel (PLIAM). C’était  le mercredi 17 Mai 2017, sous la présidence du Ministre-Commissaire à la Sécurité Alimentaire, M. Oumar Ibrahim  Touré et en présence de  nombreuses personnalités, dont le 1er secrétaire de l’Ambassade de Belgique au Mali Mr Fréderic Ceuppens.

A noter que le PLIAM est un programme innovant multi-donneurs et multi-secteurs visant la sécurisation alimentaire  des groupes et ménages les plus vulnérables dans les deux cercles concernés.

Selon le ministre Oumar Ibrahim Touré, ce programme est premier du genre, car regroupant sept organisations partenaires d’exécution, dont la coordination globale est assurée par le Commissariat à la Sécurité Alimentaire avec l’appui technique de la Food and Agricultural organisation(FAO).

Que cet atelier permettra de capitaliser les bonnes pratiques et les leçons apprises et aussi de faire des recommandations pour les futures orientations au Mali et dans d’autres pays pour ce type de programme conjoint.

En outre,  qu’il permettra de présenter les résultats générés par le programme en termes d’effets directs sur les revenus et l’accès aux marchés pour les petits productions et les groupes vulnérables. Mais aussi, permettre l’accès durable à une alimentation équilibrée et saine.

Le Commissaire à la sécurité alimentaire dira que cela fait des décennies que l’Ambassade du Royaume de Belgique au Mali accompagne avec succès le gouvernement malien dans sa volonté d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle  des populations, particulièrement les plus vulnérables. A cet effet, que l’assistance aux 11 communes du cercle de Nara et les 16 communes du cercle de Nioro du Sahel, s’inscrit en droite ligne de cette politique.

A sa suite, le 1er secrétaire de l’Ambassade de Belgique au Mali, Mr Fréderic Ceuppens ajoutera que l’objectif principal de ce programme est d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Cela avec un budget de plus de 15 millions d’Euros (soit plus de dix milliards de FCFA), financé à la hauteur de 12 millions d’Euros par le Fonds Belge pour la sécurité Alimentaire (FBSA)et de 3 millions d’Euros par les organisations partenaires du programme (5 ONG Belges et 3 organisation multilatérales dont la FAO).

Faut-il le noter, le PLIAM s’est assuré de prioriser les activités des femmes qui ont été freinées dans leur pleine réalisation par le manque de sécurisation foncière et un accès limité à la terre.

Par Fatoumata COULIBALY (stagiaire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER