Budget programme 2020: Les travaux de préparation lancés par le ministère des Finances

0
Budget programme 2020
Une vue des conférenciers

Depuis le 1er janvier 2018, le Mali est passé en mode budget-programme. Une reforme nouvelle qui nécessite d’être expliquée à tous les acteurs intervenants dans le processus budgétaire. Une «Conférence de lancement sur le processus budgétaire 2020» a été organisée, ce lundi, à l’hôtel de l’Amitié.

-Maliweb.net – En 2018, le Mali a enregistré un taux de croissance de 4,7% avec une inflation estimée à 1,7%. Cependant, explique Dr Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances, l’objectif de mobilisation des recettes fiscales en 2018 n’a pas été atteint en raison de la contre-performance des services d’assiette. Ainsi, malgré une réduction significative des dépenses publiques, le déficit budgétaire s’est détérioré à 4,8% contre une prévision de 3.3%. En 2020, indique Dr Boubou Cissé, les perspectives macroéconomiques du Mali incitent à la mise en œuvre d’une politique budgétaire prudente.Car, les projections montrent un « léger repli » du taux de croissance estimé à 4,9% contre 5,0% en 2019.

Quatre thèmes ont été abordés au cours de la conférence sur le processus budgétaire 2020. Il s’agit de: l’amélioration de la qualité des documents budgétaires; la gestion des risques budgétaires; l’évaluation des politiques publiques; la participation des collectivités territoriales au processus de préparation et d’exécution du budget-programme. «Actuellement, déplore le ministre Cissé, les collectivités sont informées des subventions qu’elles reçoivent et elles exécutent les dépenses sans se rendre compte qu’un résultat est poursuivi dans le cadre d’un programme».

Au nom des Partenaires Techniques et Financiers, l’ambassadeur Dietrich Becker, a remercié le gouvernement du Mali de s’être engagé dans la réforme du budget-programme. Cette réforme, affirme l’ambassadeur allemand, constitue un grand pas vers une gestion des finances plus axée sur les résultats et plus transparente. Cependant, explique le partenaire, un budget-programme n’est utile pour assurer le développement et garantir la transparence que s’il est compris de tous.

Mamadou TOGOLA/-Maliweb.net –

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here