Évaluation à mi-parcours de la mandature 2015-2020

0
Une vue du presidium

Le parc des expositions de Bamako a abrité, jeudi 28 février, la 4e session ordinaire de l’Assemblée consulaire de la chambre de commerce et d’industrie du Mali. L’événement s’est déroulé en présence du ministre du commerce et de la concurrence, Alassane Ag Moussa et d’une centaine d’opérateurs économiques.

maliweb.net – Faire le point de la quatrième année de mise en œuvre de leur plan de mandature 2015-2020. C’est l’objectif de cette 4e session ordinaire de l’Assemblée consulaire de la CCIM, selon le président de l’organisation, Youssouf Bathily qui estime «nécessaire de s’arrêter un peu pour faire le point des réalisations

Au départ de sa mandature, la CCIM avait des grandes ambitions particulièrement dans le domaine des infrastructures économiques, parmi lesquelles : la construction des sièges des délégations régionales, la réalisation d’équipements marchands, le renforcement du parc des expositions de Bamako, entre autres.

À en croire le président de la CCIM, la plupart de ces infrastructures ont été réalisées ou sont en chantier. Quant au renforcement du parc des expositions de Bamako, il s’effectue chaque année et à chaque Foire. «Nous envisageons d’ici la fin du mandat de construire un véritable centre multifonctionnel qui comprendra un parc des expositions, des molles, des hôtels, des parcs de loisirs…sur une superficie d’environ 50ha …», a déclaré Youssouf Bathily. Ces infrastructures contribueront au développement économique du pays, espèrent les responsables de la CCIM qui sollicitent l’accompagnement des autorités pour la réalisation des différentes initiatives.

Soigner l’image du Mali à l’international

Par ailleurs, le président Bathily est revenu sur les efforts diplomatiques des membres consulaires visant à soigner l’image du Mali à l’international et y attirer des investisseurs. Avant d’annoncer la tenue, fin 2019, de la 13e édition de la foire d’exposition internationale de Bamako (FEBAK).

Le ministre du commerce et de la concurrence, Alassane Ag Moussa en compagnie de son collègue du Développement industriel et de la promotion des investissements, Moulaye Ahmed Boubacar, a réaffirmé le soutien du Gouvernement à la CCIM. Il a également saisi l’occasion pour saluer les efforts des opérateurs économiques pour l’approvisionnement régulier des marchés sur l’ensemble du territoire national et la stabilité des prix des produits de première nécessité.« Je ne saurais aussi passer sous silence les efforts du Gouvernement pour stabiliser les prix à la consommation de produits susmentionnés , à travers le suivi régulier du marché et la mise en œuvre de diverses mesures de régulation des prix», enchaîne le ministre. Des mesures sont en vue pour baisser les prix de certains produits de première nécessité, notamment le riz et la viande d’ici mars conformément à l’accord du 29 janvier conclu avec l’UNTM, affirme le ministre du commerce et de la concurrence. À ces efforts vient s’ajouter la mise en œuvre du Projet de formalisation des acteurs du Commerce de détail, d’un coût total de 5,078 milliards. Il vise à promouvoir le commerce intérieur.

Une minute de silence a été observée en la mémoire de feu Moussa Diakité, un ancien conseiller spécial du président de la CCIM, décédé le 8 janvier dernier.

Aly BOCOUM/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here