Crise du secteur coton : L’Assemblée nationale s’implique dans la recherche de solutions

0

Face à la crise que traverse le secteur coton, le président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné a reçu, hier en audience, les différents acteurs. Il s’agit des représentants de la Confédération des sociétés coopératives de producteurs de coton du Mali (CSCPC) de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM).

À l’issue de la rencontre qui a duré plus de trois heures, Djiguiba dit Anfa Coulibaly, président de la CSCPC a salué l’initiative du président de l’Assemblée nationale de rencontrer les cotoncultueurs et les responsables de la CMDT. Selon lui, la rencontre – qui s’est déroulée à huis clos – a porté sur le prix du coton qui suscite actuellement beaucoup de discordes. Le niveau du prix a conduit d’ailleurs certains producteurs de coton à prendre la décision de ne pas en cultiver cette année. Le premier responsable de la Confédération a remercié le gouvernement pour ses efforts, notamment la subvention de 35 milliards Fcfa accordée au secteur pour que le prix du coton atteigne 250 F cfa le kg.

Après la rencontre avec le Premier ministre, a précisé Djiguiba dit Anfa Coulibaly, les représentants de la CSCPC et de l’APCAM ont rendu compte aux cotonculteurs.

Cependant, ces derniers ont décidé de maintenir le prix de l’année dernière qui est de 275 F cfa et 11.000 F cfa pour le sac d’engrais. Ces difficultés ayant poussé de nombreux producteurs à prendre la décision de ne pas en produire cette année, sont latentes alors que la culture du coton est une question de période, a déploré le président de la CSCPC. Pour lui, l’or blanc occupe une place importante dans l’économie de notre pays et une saison sans culture du coton peut avoir de graves conséquences pour le pays, quand on sait que de nombreux Maliens vivent du secteur sans être producteurs.

D’après lui, ce sont ces conséquences que le président de l’Assemblée nationale veut prévenir, puisque le coton est le moteur de l’économie du Mali. Et c’est la raison pour laquelle Moussa Timbiné a pris l’initiative de rencontrer les acteurs du secteur pour connaître leurs difficultés et voir quelles peuvent être les solutions.

…….lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here