Pour le développement de la filière coton : Le PDG Kalfa Sanogo mise sur la performance

0
Kalfa SANOGO, PDG de la CMDT
Kalfa SANOGO, ex-PDG de la CMDT

A la faveur de la réunion bilan de la commercialisation 2014/2015 et la préparation de la commercialisation 2015/2016, tenue à Sikasso le 26 novembre 2015, le Président-directeur général de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (Cmdt), Kalfa Sanogo, a saisi l’occasion pour poser un diagnostic sans complaisance des activités de la compagne dernière et de fixer les objectifs de la campagne prochaine. Pour réussir, il a mis l’accent sur la performance, seul gage de la réussite de la filière.

La cérémonie d’ouverture de la réunion qu’il présidait a vu la participation du Directeur général de l’Office pour la haute vallée du Niger (Ohvn), le président des Sociétés coopératives des producteurs de coton (Scpc), le Directeur de l’Institut d’économie rurale (IER) et l’ensemble des cadres et producteurs de coton.

Pour planter le décor, le Directeur général de l’Ohvn, Mamadou Kané, dira que la campagne dernière s’est déroulée dans de très bonnes conditions et que le coton  y issu sera de très bonne qualité. Selon lui, en faisant un tour dans les champs, on espère une production record, car les cultures promettent très bien.

Bakary Togola, président des Scpc, pense que l’année dernière, toutes les procédures d’encadrement et d’accompagnement ont été respectées par les producteurs. Toute chose qui a fait que  la campagne s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Il a salué l’engagement des responsables de la Cmdt qui a permis d’accélérer la campagne dernière. Bakary Togola estime qu’il est important de continuer sur cette lancée pour la campagne à venir. Il a surtout mis l’accent sur les efforts déployés par la direction de la Cmdt pour soutenir les paysans, notamment dans l’entretien des usines. Pour preuve, cette année, il n’y a eu aucune panne encore moins arrêt d’une usine.  Pour lui, l’engagement du PDG est sans faille pour développer la filière. Le président Togola affirme que cette année, il a beaucoup plu, malgré le retard accusé par l’hivernage. Cela a, dit-il, affecté les cultures par endroit. Mais, la production attendue  sera au delà des espérances, a promis M. Togola. Il soutient que les zones de production de coton nourrissent le plus de monde au Mali. Il  a plaidé pour la solidarité entre tous les acteurs de la filière, avant de réaffirmer le soutien du monde paysan à la nouvelle dynamique insufflée par la direction de la Cmdt.

Pour sa part, le PDG de la Cmdt, Kalfa Sanogo, avec le calme olympien qui le caractérise et son humilité hors pair, commença par rendre un vibrant hommage au  peuple travailleur de la terre, c’est-à-dire les producteurs de coton, grâce à qui cette réunion se tient. Selon lui, la nation toute entière doit être reconnaissante envers cette filière qui contribue à 12% dans le PIB. Cela est énorme. Aussi, affirme-t-il que la Cmdt occupe la 356ème place dans le classement des 500 entreprises les plus performantes d’Afrique. Cela est dû aux paysans et à l’encadrement.

Le Mali a la meilleure qualité de coton en Afrique cette année

C’est le PDG de la Cmdt qui l’affirme. La qualité de notre coton est sans pareille sur le continent. Ce, grâce, dit-il, aux efforts d’encadrement et l’engagement de tous les acteurs. Le coton constitue un pan important de l’économie nationale. Le Mali doit rester à ce niveau. Pour ce faire, Kalfa Sanogo estime qu’il faut plus d’efforts, de cohérence et de solidarité pour aller de l’avant. Le PDG conclut qu’il n’aime pas la médiocrité et l’autosatisfaction. C’est pourquoi, il a appelé à plus de performance pour maintenir le cap. Cependant, il demande à tous ceux qui ne sont pas dans cette logique de se mettre à l’écart pour permettre à la filière d’avancer.  « La performance doit être notre créneau », a-t-il dit.

A noter que la rencontre sur le bilan se tient généralement au dernier trimestre de chaque année (entre novembre et décembre). Elle est présidée par le PDG de la Cmdt. Elle regroupe  les principaux acteurs de la gestion de la filière coton au Mali à savoir, le ministère du Développement rural, l’interprofession des producteurs de coton, la Cmdt, l’Ohvn, l’IER et les syndicats des producteurs et de la Cmdt.

Elle est l’occasion de présenter le bilan de la commercialisation de la campagne n-1 (campagne 2014-2015); la présentation des prévisions des productions du coton et des céréales et des dispositions nécessaires pour la bonne organisation de la campagne de commercialisation 2015-2016.

Harber MAIGA, Envoyé spécial 

 

PARTAGER