9ème session de la commission mixte Mali-Guinée : Les deux poumons du même corps se renforcent !

0

Du 15 au 17 novembre 2022, une importante délégation ministérielle malienne composée de plusieurs membres du Gouvernement, d’experts nationaux et de Présidents des faitières du secteur privé, sous la conduite du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a effectué une mission à Conakry dans le cadre de la 9ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Guinée-Mali.

Depuis des mois déjà Bamako et Conakry se rapprochent davantage et les relations sont au beau fixe sur tous les plans. De l’indépendance de nos deux pays, jamais les liens n’ont aussi été forts qu’aujourd’hui et beaucoup de citoyens dans ces pays frontaliers géographiquement et unis culturellement, prônent du fédéralisme entre leurs deux pays.

A la lumière d’une note du Bureau de l’information et de la Presse du ministère des Affaires étrangères et  de la coopération internationale, il ressort que cet important rendez-vous s’inscrit dans la dynamique du raffermissement et de la diversification des excellentes relations historiques entre les deux pays et ce, conformément à la ferme volonté partagée des Présidents malien et guinéen de hisser les liens de partenariat à un niveau répondant aux aspirations des deux peuples frères.

Dans son allocution, le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop dira que le Mali et la Guinée sont deux pays frères et amis, liés par l’histoire, la géographie, la culture, des valeurs et un destin commun.

« J’éprouve toujours un agréable plaisir de paraphraser l’ancien Président, Son Excellence Ahmed Sékou Toure, qui déclarait que le Mali et la Guinée sont deux Etats mais un seul pays et deux poumons d’un même corps. Cette déclaration résume parfaitement la nature et la profondeur des relations entre la Guinée et le Mali », a-t-il avancé. A cet égard, dira le ministre Diop, les différentes initiatives prises au cours de cette année pour concrétiser cette volonté politique par les deux chefs d’Etat se sont traduites par des visites de haut niveau avec la participation du Président guinéen, Colonel Mamadi Doumbouya, à la célébration du 62ème anniversaire  de l’indépendance du Mali, et celle du Colonel Abdoulaye Maiga, Premier ministre par intérim, représentant le Colonel Assimi Goita, Président de la Transition, aux festivités du 64ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Et de continuer qu’à ces visites de haut niveau, s’ajoutent des visites de délégations dans les domaines sectoriels. «  C’est dire que notre présence ici est la parfaite illustration des excellentes relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent nos deux pays et nos deux Chefs d’Etat qui ont décidé de les placer sur une nouvelle rampe de lancement afin d’établir une relations stratégique, exemplaire en Afrique », a-t-il déclaré. D’où la raison pour laquelle, il s’est dit honoré de coprésider les travaux de la 9ème session de la Grande Commission Mixte de coopération Mali-Guinée. Un important rendez-vous, qui selon lui, s’inscrit précisément dans cette dynamique de raffermissement et de diversification  des relations entre les deux pays. Pour le ministre malien des Affaires étrangères, la présente session est une belle occasion d’évaluer les recommandations de la précédente qui s’est tenue  les 27 et 28 avril 2017 à Bamako. Mais aussi, de mesurer les progrès réalisés, les obstacles rencontrés et d’envisager de nouvelles perspectives de coopération. Et de souligner que la tenue de cette rencontre conforte leur conviction que leur coopération bilatérale se développe et se renforce.

A cet effet, dit-il, ils disposent suffisamment de marge pour renforcer la coopération dans les domaines de l’Administration territoriale , de la Défense et de la Sécurité, de l’Economie, des Transports et infrastructures, des Mines, de l’Energie, de la Santé , du Commerce, de l’Education et de la Recherche scientifique.

« Je demeure convaincu que les potentialités énormes, y compris les ressources naturelles et humaines dont regorgent nos deux pays méritent d’être exploitées de manière optimale afin de favoriser notre développement socio-économique », a-t-il précisé.

Les travaux de cette grande commission mixte entre les deux pays se sont tenus dans l’esprit de fraternité, d’amitié sincère et franche. Elle a été, telle la volonté des deux parties, un cadre idéal pour formuler des recommandations à même d’insuffler une nouvelle dynamique dans coopération bilatérale entre les deux pays en vue de relever ensemble les défis.

Adama Tounkara

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here