Douane malienne : L’équipe Amadou Konaté annonce les couleurs

1

La Douane malienne, sous la direction de l’inspecteur général Amadou Konaté, n’arrête pas de repousser ses limites. Comme pour confirmer sa pleine et entière dédicace à sa mission de sentinelle vigilante de l’économie nationale, elle vient d’enregistrer un succès qui mérite d’être porté à la connaissance de l’opinion.

Sur une prévision de 51 milliards de F Cfa  pour le mois d’octobre et de 53 milliards de F Cfa pour novembre, la douane a fait une recette-record de 57 milliards pour le mois d’octobre et de plus de 60 milliards de F Cfa en novembre pour alimenter les caisses du Trésor public. Une performance rare et cela pour la première fois depuis des années.

Somme toute, ces résultats sont exceptionnels au moment où le Mali, à l’instar du monde entier, se bat contre les effets dévastateurs de la pandémie de coronavirus. La Covid-19, en plus des pertes en vies humaines, a plombé l’économie mondiale et diminué drastiquement les échanges, principale source de revenus pour l’Etat malien.

Le directeur général n’a pas croisé les bras depuis sa nomination. Non seulement il entretient un climat social serein au sein du corps des soldats de l’économie à travers la reconnaissance du mérite, mais il n’hésite surtout pas à mettre la main à la pâte dans l’exécution des différentes missions. Toutes choses qui motivent son staff et ses agents sur le terrain à donner le meilleur d’eux-mêmes pour aider le Mali à émerger. Sans doute, avec la confiance renouvelée des autorités, la toute nouvelle équipe des gabelous mise en place il y a juste deux mois devrait pouvoir tirer de nouveau son épingle du jeu et donner de plus grandes satisfactions à la hiérarchie en 2022 malgré les exonérations accordées à plusieurs produits de première nécessité par les autorités de la transition.

Pour saluer l’engagement de sa troupe, le directeur général, Amadou Konaté, avait déjà adressé une note de félicitations à l’ensemble du personnel de l’administration des douanes à travers une lettre en date du 11 novembre : “Félicitations et encouragements à tout le personnel pour les 57 milliards de recouvrements pour le mois d’octobre. En avant pour les 62 milliards de novembre”, mentionnait l’inspecteur général Amadou Konaté.

Il avait réitéré le même engagement au ministre de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou, lors de sa prise de fonction en septembre 2021: “Je puis vous assurer, Monsieur le Ministre, que la Direction générale des douanes ne ménagera aucun effort pour être à hauteur de souhait en fin d’exercice et atteindre les objectifs à elle fixés”. Promesse tenue vu les résultats très honorifiques de l’ensemble des femmes et hommes qui se battent des jours comme de nuits pour honorer leurs engagements vis-à-vis de l’Etat du Mali. 

 

S. DEMBÉLÉ

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here