En visite à Kayes pour mobiliser ses troupes : Le DG Amadou Konaté obtient des gages sur les recettes

0

En visite dans la Cité des Rails, le mardi 25 octobre, le Directeur Général des Douanes du Mal a eu des échanges avec les directeurs régionaux de Kayes, Kita et Nioro du Sahel ainsi qu’avec leurs soldats de l’économie. Lesdits échanges ont tourné autour des moyens et stratégies à mettre en œuvre afin d’atteindre les objectifs de recettes fixés par le gouvernement.
Après les structures de Bamako et Koulikoro, le DG Amadou Konaté, à la tête d’une forte délégation, a séjourné dans la région de Kayes dans le cadre de sa tournée de mobilisation de soldats de l’économie. L’Inspecteur général et sa suite ont été l’objet d’un accueil chaleureux, avec des honneurs dignes de leurs rangs dès l’aéroport international Dag Dag, en présence du Colonel Cheick Amala Diallo, directeur régional de Kayes, du Colonel Abeta Ag Seydou, directeur régional de Nioro du Sahel et du Colonel Kader Maïga, directeur régional de Kita. Le Directeur général des Douanes et sa délégation ont ensuite mis le cap sur le gouvernorat pour une visite de courtoisie au gouverneur Colonel Moussa Soumaré, avant de se rendre au siège de la direction régionale de Kayes où se sont t déroulés des échanges très fructueux entre Amadou Konaté et les responsables et cadres des trois directions régionales.
En souhaitant la bienvenue à la délégation, le Directeur régional de Kayes a insisté sur l’étendue d’une superficie douanière qui couvre les frontières du Mali avec trois pays que sont la Guinée, le Sénégal et la Mauritanie. Une situation géographique qui fait d’elle, à ses yeux, l’une des grandes régions douanières du pays. La direction régionale, a relevé le Colonel Cheick Amala Diallo, comprend 16 structures subrégionales parmi lesquelles sept (7) ne sont pas opérationnelles et dont l’opérationnalisation s’impose à la région malgré les défis liés à l’insuffisance des effectifs. Auxquels défis se greffent, selon M Diallo, celui de la réalisation des infrastructures pour améliorer l’environnement du travail des agents.
Quoi qu’il en soit, ni l’insuffisance de personnel, ni la modicité des moyens n’ont affecté outre mesure les performances de la Direction régionale de Kayes quant à l’atteinte des objectifs de recettes, a mentionné le colonel Cheick Amala Diallo, chiffres à l’appui. Au cours des trois trimestres écoulées ses services ont en effet réalisé 35 milliards 559 millions, soit un taux de réalisation de 74% par rapport aux prévisions modifiées de 48 milliards 321 millions. Et de rassurer en ajoutant que «Les objectifs du dernier trimestre restent à la portée de la région dans le contexte actuel», allusion faite au niveau des recettes mensuelles à six jours de la clôture des liquidations du mois d’octobre, soit 5 milliards 197 millions». Au nom de l’ensemble du personnel, le Colonel Cheick Amala Diallo a pris l’engagement d’être au rendez-vous et même d’aller au-delà dans l’atteinte des objectifs assignés à la direction générale des Douanes, y compris dans le domaine de la lutte contre la fraude où des efforts louables ont été fournis.
Prenant la parole à son tour, l’illustre visiteur des lieux a centré les échanges dans leur cadre réel, à savoir : la mobilisation générale et la convergence des efforts autour de l’atteinte des objectifs de recettes. À moins de trois mois de la fin de l’année, il fallait faire le déplacement au niveau des structures pour échanger avec ses responsables, a-t-il expliqué, avant de rappeler les prouesses de l’année 2021 en ces termes : «En 2021, grâce à l’engagement et la détermination de tous, nous avions été au rendez-vous du résultat malgré un gap assez important à combler. Nous n’avons pas eu droit aux festivités de fin d’années pour réaliser le record de 65 milliards de FCFA». Et de prévenir ses collègues qu’un challenge et un défi similaire les attendent pour ke reste de l’année. « Nous nous sommes engagés devant le cabinet à la réalisation totale de 611 milliards, 290. C’est un engagement que nous avons pris en votre nom», a martelé le DG des Douanes, tout en se disant compréhensif des contraintes budgétaires qui sous-tendent les exigences des plus hautes autorités du pays.
Amadou Konaté a par ailleurs exhorté ses collègues de Kayes à persévérer dans la même dynamique de mobilisation des recettes afin de dépasser leurs objectifs et venir au secours d’éventuelles structures défaillantes. Même son de cloche à l’adresse des autres directions régionales : pour la mobilisation des 611 milliards, la Direction générale des Douanes n’a pas de plan B, a laissé entendre le premier des gabelous,  indiquant au passage que la réalisation des objectifs de recettes est un devoir pour lequel ni les moyens, ni les compétences ne font défaut. « C’est ensemble que nous réaliserons ces objectifs », à -t-il clamé un peu partout en insistant sur le travail d’équipe et l’engagement de tous pour la réalisation des objectifs sur les trois chantiers de sa gouvernance : la mobilisation des recettes, la lutte contre la fraude et la mise œuvre des réformes.

A KEÏTA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here