Lutte contre la fraude et la contrebande : Les douanes saisissent 30 millions de Fcfa de faux billets, 38 Kg d’or et de médicaments

0

Les soldats de l’économie (douaniers) sont résolument engagés dans la lutte contre la fraude. Dans ce cadre, ils  adoptent de nouvelles stratégies. Ainsi, une surveillance accrue des agents de la Brigade mobile d’intervention (BMI) de Bamako a permis de saisir 30 millions de Fcfa de faux billets de banque, 8 kg d’or, 15 kg de sucre importé en contrebande et d’importantes quantités de médicaments comme le Tramadol. De son côté, le bureau secondaire de Kadiana (dans la région de Bougouni) a récupéré 30 kg d’or en provenance de la Côte d’Ivoire

Les saisies réalisées prouvent que les douanes maliennes sont résolument engagées à lutter contre la fraude et la contrebande, comme en témoignent les importantes saisies opérées. Dans la nuit du 19 au 20 décembre 2021, les douaniers sont tombés d’abord sur un dépôt dans lequel un important lot de marchandises prohibées a été découvert. A Banankoro (près de la frontière Mali-Guinée Conakry), une pirogue chargée de 600 cartons de poulets a été appréhendée par la BMI. Une opération similaire effectuée à Nara a été une véritable prouesse de la Direction régionale des douanes de Koulikoro. L’engagement et la détermination des agents sur le terrain sont fortement salués par la hiérarchie car, il s’agit pour les douanes d’accomplir pleinement leurs missions régaliennes. “Le secret de ces saisies, c’est le travail et le bon management des agents, mais et surtout l’engagement et la détermination des agents. En agissant ainsi, ils viennent encore de prouver à la face du monde que les douanes maliennes sont debout sur les remparts et sont résolument engagées à accomplir leur mission de protection de la population. Nous sommes satisfaits des résultats qui sont en train d’être engrangés et qui sont en rapport avec les trois axes d’orientations qui nous ont été donnés par le ministre de l’Economie et des Finances. Sur une prévision de 656,250 milliards, nous sommes aujourd’hui à 592,7 milliards de Fcfa. Ce qui équivaut à 90,3 % des prévisions de janvier en novembre. Et le reste des 64 milliards sont pour le mois de décembre. Nous sommes une administration en pleine reforme contre la fraude et contre le trafic illicite. Justement, les dernières saisies rentrent dans le cadre de ces orientations”, a confié le Dg des douanes. La contrebande et l’introduction des produits comme les poulets de chair, les conserves et les médicaments contrefaits ont pris de l’ampleur ces derniers temps. Pour lutter efficacement contre ces contrebandes, l’Inspecteur général Amadou Konaté appelle ses hommes à plus de responsabilité et de vigilance et la population à la collaboration.

Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here