Lutte Contre la fraude à l’EDM : L’opération ‘’Yaffa’’ lancée pour un mois

0

Passée cette date (1er au 30 septembre), l’EDM n’aura aucune pitié pour celles et ceux qui ne seront pas en règle.

En effet, tout cas de régularité signalée pendant le mois de septembre 2022, sera donc pardonné. Passé ce mois, tout cas de fraude avéré sera sanctionné avec la dernière rigueur, la fraude étant une infraction pénale, persistent et signent les responsables de l’EDM.

Dans le cadre de sa campagne d’information et de sensibilisation, engagée pour la lutte contre les diverses pratiques frauduleuses dont elle est victime, la société énergie du Mali a lancé le jeudi, 1er septembre 2022 dans une famille en face de l’agence de Kalaban Coura, l’opération ‘’Yaffa’’ qui se déroulera du 1er au 3 Septembre.

C’était en présence du Directeur général de l’EDM, Koureissi Konaré, le chef du département Contrôle-Abonné, Sidiki Koné et plusieurs membres de la direction de l’EDM.

Selon les responsables de l’EDM, l’opération “Yaffa” s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre lutte contre la fraude lancée en février 2021, sous l’égide  du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau.

‘’Si les opérations de contrôle effectuées avec succès, ont permis d’enregistrer les résultats encourageants, force et de constater que l’entreprise continue de souffrir les effets néfastes de la fraude qui entravent la bonne marche de ses activités au détriment des populations. Les besoins en électricité augmentent de façon exponentielle. Sans les préjudices subis à cause de la multiplication de ces cas de fraude, la société pourrait augmenter son chiffre d’affaires, réduire considérablement les non-conformités du réseau et offrir un meilleur service à la clientèle’’, indique-t-il.

A en croire la direction, opération « Yaffa » consistera à détecter et à régulariser tous les cas d’irrégularités ou autres anomalies sur les compteurs des clients et qui affichent des consommations non facturées ou anormalement basses. En conséquence, (tous les clients toutes catégories confondues), dont les compteurs ne sont pas en règle, parce qu’ayant fait objet d’intervention non autorisée par les services habilités de l’EDM, sont invités à le signaler.

L’EDM se fera le devoir de prendre les dispositions nécessaires techniques ou administratives pour procéder à la remise en conformité de l’anomalie, et cela sans contre-partie. En clair le client ayant signalé l’anomalie ne cours aucun risque de poursuites judiciaires et ne paiera aucune pénalité pour le préjudice causé à l’EDM et l’irrégularité constatée est pardonnée et le client bénéficiera ainsi de la clémence de l’opération « Yaffa », précise le direction.

L’opération ”Yaffa” participe donc des initiatives de sensibilisation à travers une action de ”main tendue” aux vertus pédagogiques. « Yaffa »,  s’avère un outil de renforcement de la citoyenneté faisant appel au sens de la probité et le souci du bien collectif censé animer chaque client.

Selon le Directeur général, la fraude fait perdre à la Société Energie du Mali EDM, plus de 7 milliards de FCFA par an. Les pratiques frauduleuses sont devenues un véritable fléau dans les conséquences sont entre autres, le déficit de trésorerie, la baisse de croissance et de rentabilité du réseau de même que la détérioration de la qualité du service. Face à l’ampleur du phénomène EDM a ainsi décidé de renforcer son arsenal de lutte contre la fraude.

Brehima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here