Réception de quatre des huit groupes électrogènes de la centrale thermique de Sirakoro : Un ouf de soulagement pour EDM et ses clients

0

Le 23 septembre 2021, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Seydou Lamine Traoré et le directeur de l’Energie du Mali, Oumar Barou Diarra, a réceptionné quatre groupes sur huit destinés à la centrale thermique de Sirakoro. Du port d’Abidjan à Bamako dans des conditions très difficiles, l’arrivée à bon port de ces groupes à été un ouf de soulagement pour EDM et ses clients. Ainsi, la période de chaleur de 2022 serait différente de celle de cette année, selon le ministre Traoré.

Arrivée péniblement mais sûrement à Bamako malgré l’état des routes en cette période d’hivernage, quatre groupes énormes du chantier de la centrale thermique de Sirakoro sont arrivés. A leur réception, le ministre Seydou Lamine Traoré a affirmé que la période de chaleur de 2022 serait différente de celle connue cette année. Le ministre et le directeur ont profité de cette réception pour voir l’état d’avancement des travaux du chantier. Le ministre Traoré s’est dit satisfait des travaux en cours. Une fois de plus, il s’est excusé auprès des clients d’EDM qui connaissent des perturbations de temps à autres. Depuis sa visite du chantier en avril passé où les travaux étaient à hauteur de 30% d’exécution, il avait promis que la période de chaleur de 2022 ne serait pas comme celle de 2021. C’est dans ce sens qu’il tient à l’œil l’avancement des travaux, afin d’honorer cet engagement. Pour soulager la population, le ministre compte beaucoup sur cette centrale. A en croire le ministre, elle va aussi diminuer la pression entre le Mali et la Côte d’Ivoire qui sert une quantité d’électricité pour palier le déficit.

Grâce à cette centrale, avec ses 100 mégas de plus, le Mali recouvrira en quelque sorte son indépendance et les défis seront à la hauteur des attentes, a rassuré le ministre. Il s’est dit satisfait de l’exécution des travaux estimés à 80% contre 30% en avril 2021. Ce qui prouve à suffisance que la réception de la centrale par le gouvernement serait à bonne date c’est-à-dire, au plus tard, en avril 2022. L’avancement des travaux malgré, des handicaps, est dû, selon le ministre, à l’effort de l’ensemble du gouvernement, d’EDM et de l’entreprise de construction qui s’est donnée à fond.

Drissa Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here