Energies renouvelables : Bientôt une centrale solaire photovoltaïque à Fana

2

Une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 50 MWc verra bientôt le jour à Fana, Région de Dioïla. Pour sa réalisation, nos autorités et le directeur général de la société Legendre Énergie, Alban Casimir, ont signé, hier, les contrats de concession et d’achat de cette énergie électrique.

La cérémonie de paraphe des documents a eu lieu au ministère de l’Économie et des Finances. Elle a été coprésidée par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou et son collègue des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré. C’était en présence du directeur général de l’Énergie du Mali (EDM-SA), Oumar Diarra.

Le coût global du projet est estimé à 32,8 milliards de Fcfa. Les travaux dureront 12 mois à partir de la date d’entrée en vigueur de la convention de concession. La mise en service est attendue en 2023. L’électricité produite coûtera 55 Fcfa le kWh pendant les 25 ans d’exploitation de la centrale par le promoteur.

L’objectif est de promouvoir le secteur de l’énergie celle solaire notamment. Le but étant d’accroître la capacité de production d’électricité du réseau national interconnecté pour faire face à la demande en énergie électrique du pays, dont le taux varie entre 10 et 14 % par an.

En la matière, la réalisation de ce projet permettra d’augmenter la part du solaire photovoltaïque dans le mix énergétique national. Tout en améliorant la couverture électrique et le taux d’accès à l’électricité, elle participera à la diminution du coût moyen de production d’électricité. Aussi contribuera-t-elle à l’équilibre de la balance des paiements du pays en réduisant les coûts d’achat d’hydrocarbures pour la production d’électricité. Elle contribuera également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le ministre Lamine Seydou Traoré a rappelé que cette cérémonie est l’aboutissement d’un long processus de collaboration et d’efforts intenses consentis dans le cadre du développement de ce projet, dans le respect des dispositions législatives et justifiées, notamment le Partenariat public-privé (PPP) au Mali.

«Le Mali fonde beaucoup d’espoir sur le succès du partenariat avec Legendre Énergie dans le secteur de l’énergie solaire à l’heure où beaucoup d’initiatives sont entreprises par le gouvernement afin de restaurer des bases solides pour la viabilité et l’amélioration des performances du secteur de l’énergie», a souligné le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau. Il a invité ses services techniques : la direction nationale de l’énergie, l’Agence des énergies renouvelables et la société Énergie du Mali (EDM-SA) à un suivi rapproché de tout le processus de réalisation du projet.

Pour sa part, le directeur général de la société Legendre Énergie, Alban Casimir, s’est dit fier d’être aux côtés du Mali et de son gouvernement pour développer ce projet structurant.

Makan SISSOKO

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Il faut que Seydou Lamine TRAORE grave ça dans sa tête définitivement, car la seule solution pour donner de l’énergie à tout le peuple malien à moindre coût et très rapidement, c’est à travers les énergies renouvelables, toutes les autres solutions restent utopiques. Nous avons les ressources nécessaires pour obtenir ces résultats tout de suite avec le soleil et le vent, au lieu d’aller se focaliser sur les interconnexions avec les pays voisins et l’énergie thermique qui coûtent chères et restent inefficaces. Aujourd’hui, les pays qui se respectent prennent cette direction et ils arrivent à donner satisfaction aux attentes de leur population dans le domaine des besoins énergétiques. Le cas du Maroc est très élucidant en la matière, ce pays produit de l’énergie électrique via l’énergie solaire dans son désert et ce courant est vendu en Europe pour alimenter les caisses du pays, pourtant nous avons les mêmes potentialités qu’eux en matière d’énergie salaire, il suffit qu’il ait des fils et filles du pays capables de réfléchir et de prendre des initiatives et c’est tout.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here