Fraude fiscale : Un réseau de faussaires démantelé

11

Au moment où le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra, se démène comme un beau diable  pour, à la fois, accroitre les ressources de l’Etat et diminuer  le train de vie de celui-ci, des agents véreux des Impôts et un vieux retraité de ce service de l’assiette baigne dans du faux. En effet, pendant que la grande majorité des travailleurs des Impôts multiplient les contrôles et les vérifications des imposables pour renflouer les caisses de l’Etat, d’autres agents, une poignée d’individus, ont préféré  magouiller sur le processus d’enregistrement des contrats : des faux cachets, des faux reçus et des fausses écritures sont utilisés pour faire perdre à l’Etat les 3% des droits d’enregistrement des contrats que les différents départements ministériels, les directions régionales et autres signent avec des prestataires de services, notamment les opérateurs économiques.

Il se trouve que ce sont les grands commerçants  de la place et des entreprises qui contractent  des marchés de centaines de millions voire de plus d’un milliard de FCFA qui n’enregistrent  pas leur contrats en bonne et due forme. Ils préfèrent tricher avec la fiscalité puisque 3% de 1, 5 milliard font plusieurs dizaines de millions de FCFA. Idem pour ceux qui ont 300 voire 500 millions de marchés.

Pour traquer les faussaires, la Direction générale du Contrôle financier a été mise à contribution afin que les délégués financiers rejettent, après contrôles, tous les dossiers mal enregistrés.  Le Directeur du Contrôle financier, Alhassane Ag Moussa, a même demandé à ses agents d’exiger la production de la quittance de paiement des droits d’enregistrement. Auparavant, celle-ci n’était pas exigée. Il suffisait d’apporter le contrat sur lequel se trouvent  le ou les cachets des Impôts. Cette donne a davantage fait découvrir  les grands voleurs de la République, ceux qui la sucent, nuit et jour, dans la plus grande discrétion, loin des yeux et des caméras de la presse. Il s’est avéré que, en plus de cette poignée d’individus qui s’adonnent au faux, un vieux retraité est tranquillement assis chez lui, à la maison, avec des cachets, pour faire du faux. Ainsi, il prend 500 000 FCFA avec un opérateur qui doit payer 15 millions de nos francs  aux Impôts et un million à cet autre qui doit payer 27 millions de FCFA. Son domicile est permanemment animé par ceux qui connaissent ce réseau.

Le syndicat des Impôts, qui s’est montré intraitable vis-à vis de l’Etat récemment, doit rapidement se démarquer de ses militants véreux qui ternissent son image. Il doit encourager les enquêteurs à faire la différence entre la bonne graine et l’ivraie et éviter d’en faire un motif de grève, à l’instar des banquiers qui observent, en ce moment, une grève incompréhensible, injuste dans un système démocratique qui repose sur la séparation des pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire. Qu’un de leurs ait maille à partir avec  la justice, quelles qu’en soient  les raisons, ne doit pas  conduire  le syndicat à pénaliser les clients. Les banques doivent donc payer pour ça. A suivre

Chahana Takiou

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. ❗ peu importe ; c’est vraiment idiot de la part certains internautes insoucieux maliens qui encouragent la corruption
    en argumentants les autres faits qui doivent être aussi combattu. ❗ ❗ ❗

  2. peu importe ; c’est vraiment idiot de la part certains internautes insoucieux maliens qui encouragent la corruption
    en argumentants les autres faits qui doivent être aussi combattu.

  3. Ce sont des pratiques qui appauvrissent l’état. Nos agents doivent arrêter tout ceci pour le bien-être du peuple.

  4. IBK l’avait promis qu’il ferait de la corruption une affaire personnelle et voilà cela se fait sentir dans nos administration

  5. Vous nous informez sur le fait que le ministre travaille en assainissant notre système.
    C’était une perte pour l’état

  6. Merci TAKIOU pour ton professionnalisme, tu es un vrai journaliste. Vous au moins vous informez comme d’autre qui font le contraire

  7. Igor devait s’atteler à empêcher d’abord la grève de ses collègues banquiers avant quoi que soit. Un préavis déposé depuis le 09 novembre et selon les dires du SG du syndicat, aucune autorité ne les as saisis pour entamer les négociations. Alors on est en droit de se demander à quoi sert le Ministère de l’Economie et des Finances dirigé par IGOR qui est de surcroît un banquier ? Pourquoi Igor n’a pas cherché à rencontrer les syndicalistes banquiers pour adoucir la situation et éviter la grève ? Apres la grève illimitée des Impôts, les banquiers vont ils partir aussi en grève illimitée ? Entamer la négociation à temps avec les partenaires sociaux est la moindre des choses que doit faire les responsables départementaux.
    Le President IBK doit situer les responsabilités de cette négligence coupable et sanctionner les coupables, car aujourd’hui ce sont les salaires, les bourses des étudiants, les soldes des militaires et les pensions des retraités qui sont bloqués dans toutes les banques. Aujourd’hui c’est l’activité économique tout court du pays qui est bloqué.
    Le Peuple Malien est déjà meurtri par les attentats odieux de Radisson, à cela vient de s’ajouter cette grève horrible qui aurait pû être éviter si les autorités s’étaient pris à temps. Que Dieu sauve notre Maliba de ses dirigeants incapables.

  8. ça fait mal !!! Que des réseaux maffioso . Ont veut toujours vivre dans les sang des autres. P’tit comptable , ou grand pas de différence. Ont manges l’argent d’autrui comme si c’est leurs propriété prive .Que dieu nous protège. 😆

  9. Salam,
    Courage Igor vous été la fierté de nous jeunes puisse dieu vous guides d’avantage.Il faut juste un peut plus de communication à l’endroit des commerçant détaillant et PME-PMI sur la fiscalité car seul les revus de la DGI ne permet pas d’éclairé les usagés dont 80% sont analphabète.
    Monsieur le journaleux tu n’arrive décidément pas à t’améliore à l’instar du koro thiam,combien de fois je t’ai dit de réfléchir avant de pondre tes balivernes.Au lieu d’accuser les banquier bêtement pose toi la bonne la question si ta petite méninge le permet encore.
    Tu pense qu’un banquier se plait à pénaliser son client ❓ ❓ ❓ :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  10. C’est Igor même qui est à la base de ce vol. Les faux marchés de gré à gré des dizaines de milliards qu’il signe tous les jours ne payent même pas 1 franc au titre des droits d’enregistrements. Allez y vérifier aux Impôts ou il n’à qu’à envoyer l’inspection des finances. Donc les agents aussi en profitent aussi avec les petits commerçants. Tout le monde vole.
    La lutte contre la corruption doit commencer par le sommet d’abord car le poisson pourrit toujours par la tête.

    • ce journaliste inutile n’avait qu’à dénoncer à l’inspection des impôts avant de faire un article inutile. ❗ le gouvernement vole l’état et le système état vole le peuple alors laisser les autres prendre leurs parts ❗ .

      à titre d’exemple seulement edm:

      1. Veuillez prendre votre facture edm, prix éclairage publique or il n’y’a pas Eclairage public dans la rue de certain.
      2. frais de timbre à chaque fois
      3. tva 18 % or l’état à ses actions dans edm de plus ou moins 50% alors pourquoi pas 9%
      4. etc…

      vous disiez que c’est avec cette argent qu’on construit des routes etc…
      et toujours vous faites des marches de route bien surfacturé à coût de milliard.

      Cher compatriote veuillez aller vérifier chez les barons de l’impôts leurs coût de vie et ceux de leurs familles.

      ❗ Cher compatriote volons et n’appeler pas cela <> et appeler <> ❗

Comments are closed.