« Il n’ y a que le transport qui puisse être l’élément essentiel, moteur de notre développement » dixit le président Dadié dit Amadou Sangaré lors de la visite du CNPM à l’AMEITA

0

Ce mercredi 3 janvier 2021, le président Diadié dit Amadou Sangaré à la tête d’une importante délégation du CNPM, a rendu une visite de courtoisie à l’association  malienne des Experts-Evaluateurs Agréés en Industrie et Transport (A. M. E. I.TA).  Occasion pour l’association  d’échanger avec la faîtière de leurs  préoccupations  afin de trouver des solutions idoines pour  un meilleur devenir de leur profession. 

maliweb.net -Cette démarche du CNPM (Conseil National du Patronat du Mali) rentre dans le cadre de recueils des conditions de travail et des attentes de  ses membres pour un meilleur devenir de leur secteur professionnel.  La visite de courtoisie effectuée au sein des locaux de l’A M E I TA, a été opportune pour visionner leurs problèmes et attentes. Après accueil et présentation de l’association par son président Dramane Diarra, il apparaît  un besoin criard  pour l’association de communiquer sur leur  profession. En effet, leurs activités et ses impacts   restent peu visibles du grand public et des décideurs.

Et c’est ce manque de visibilité  que déplore en gros le président Dadié dit Amadou Sangaré. Selon lui, dans une économie moderne les évaluateurs des industries et du transport occupent une place prépondérante,  et dans un pays tel que le nôtre  avec 7 frontières,   la contribution du secteur du transport  est considérable dans l’économie nationale. « Il n’  y a que le transport qui  puisse  être élément essentiel,  moteur de notre développement  » dira-t-il pour soutenir toute l’importance de l’implication des experts –évaluateurs dans la chaîne de la gestion des problèmes inhérents à l’industrie, l’automobile, les avaries, le transport et divers domaines techniques économiques.

Pourquoi avoir recours à des experts- évaluateurs agréés en Industries et Transports ? 

Comme expliqué par le président de l’AMEITA, n’est pas expert-évaluateur qui le veut, il s’agit d’une profession, et l’agrément est donné par la Cour d’Appel.   La prévention, la gestion des risques, incidents, les experts-évaluateurs devraient être dans la chaîne de l’industrie et du transport.

Quant à Yamadou Diallo, secrétaire général de l’AMEITA, il a mis l’accent sur la récurrence des cas incendies dans les marchés. A cet effet, il a souhaité la valorisation des rapports d’expertises faits par les experts- évaluateurs afin de minimiser les incendies dans marchés.

Dans son intervention, le président du CNPM, Diadié dit Amadou Sangaré a évoqué les problèmes de législation, de communications auxquels sont confrontés les membres l’AMEITA. En outre, il a rassuré les membres de l’AMEITA de son accompagnement pour le développement de leur secteur d’activité. « Chaque fois que la profession est renforcée, c’est l’emploi et l’économie qui sont renforcés », a précisé le président du CNPM.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here