Colonel Moussa Soumaré, gouverneur de la région de Kayes lors du lancement de la campagne de réhabilitation des zones touchées de la mine de Fékola-sa : “B2GOLD est une société sérieuse qui prend en compte la protection de l’environnement” “Des actions sont entreprises par la mine de Fékola-sa pour non seulement préserver l’environnement, mais aussi réhabiliter les impacts de l’exploitation de carrière”

0

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, le gouverneur de la région de Kayes, le colonel Moussa Soumaré, a procédé le 5 juin dernier, à la mine d’or de Fékola-sa dans le cercle de Kéniéba, au lancement de la campagne de réhabilitation de 15 hectares du site touché par les travaux des exploitations de la mine. Cette campagne a pour objectif d’éviter la dégradation de l’environnement à la suite des exploitations minières.

Le lancement de cette campagne était présidé par le colonel Moussa Soumaré, gouverneur de la région de Koulikoro, en présence de Dan Clark, directeur par intérim de la mine de Fékola-sa ; Hamadoun Tamboura, préfet du cercle de Kéniéba ; Diakalia Koné, Manager Environnement de la mine de Fékola-sa ; Birama Cissé, directeur administratif et des relations publiques de B2Gold-Mali, ainsi que les responsables de plusieurs départements de ladite mine.

C’est pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement que B2Gold  à travers la mine de Fékola-sa a initié cette campagne de réhabilitation de 15 hectares du site touché par les exploitations de la mine. Ce fut également une occasion pour les responsables de Fékola-sa de montrer au chef de l’Exécutif régional les mesures prises par la société B2Gold dans la lutte contre la dégradation de l’environnement.

Dans son intervention, le directeur par intérim de la mine de Fékola-sa a souhaité la bienvenue au gouverneur et aux membres de sa délégation dans la mine d’or de Fékola-sa. “Depuis 48 ans, les Nations Unies ont initié la Journée mondiale de l’environnement. De nos jours, cette célébration est tenue dans environ 143 pays à travers le monde. C’est une opportunité à l’échelle mondiale pour attirer l’attention sur la sauvegarde de l’environnement. Ici à Fékola-sa, depuis le début des opérations, nous faisons les efforts de joindre cette initiative de la Journée mondiale de l’environnement. L’acte qui se pose aujourd’hui dans le cadre de cette célébration voudrait tout simplement dire que nous allons agir ici localement pour avoir un impact à l’échelle mondiale”, a-t-il expliqué.

Il a également ajouté que le département de l’environnement de Fékola-sa, conformément aux engagements qui sont consignés dans l’étude d’impact environnementale et sociale, a développé un programme de réhabilitation du site. “Dans le cadre des travaux de la réhabilitation, le site minier de Fékola-sa dispose d’une pépinière avec plus de 26 espèces essentiellement locales. Cette année, nous avons prévu de réhabiliter 15 hectares de terre et vous allez visiter un de ses sites qui doit être réhabilité pour la plantation symbolique de l’ouverture de la campagne de réhabilitation”, dit-il.

Après ces interventions, la délégation conduite par le manager Environnement de Fékola-sa a effectué une visite dans plusieurs parties du site minier, notamment la carrière, le barrage à boue, le champ solaire et la pépinière.

A la suite de la visite, le colonel Moussa Soumaré se dit très impressionné par les installations de la mine d’or de Fékola-sa, mais également les mesures prises par les responsables pour la protection de l’environnement dans le site. “Aujourd’hui, nous sommes là sur l’invitation de la Direction de la mine d’or de la société B2Gold de Fékola dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement. Il était important pour d’être à Fékola dans un cercle où la question de l’environnement est une préoccupation non seulement pour les autorités régionales, mais pour les plus hautes autorités du pays”, a-t-il laissé entendre. “Au cours de notre visite sur la mine d’or de Fékola, nous avons été vraiment satisfaits et rassurés.

Nous avons pu voir les différentes actions entreprises par la société pour non seulement préserver l’environnement, mais aussi réhabiliter les impacts qui ont pu être posés sur l’environnement dans le cadre de leur exploitation de carrière et autres. Nous avons également pu voir plus de 40 000 pieds d’arbre avec 28 espèces différentes qui seront mis sous terre cette année. C’est vraiment rassurant et nous remarquons que la société B2Gold fait le maximum pour remplir son contrat dans cadre de la préservation de l’environnement”, explique-t-il, avant d’ajouter qu’à l’issue de la visite, ils ont constaté que B2Gold est une société sérieuse qui prend en compte la protection de l’environnement.

40 000 pieds d’arbre seront plantés en guise de reboisement du site en 2022

Au cours de la visite du gouverneur dans la zone pépinière, le manager Environnement de Fékola-sa, Diakalia Koné, a précisé que pour l’année 2022, son département compte mettre sous terre 40 000 pieds d’arbre. “Vous savez, c’est une tradition ici à Fékola de célébrer la Journée internationale de l’environnement. Cette édition est une occasion pour nous de montrer au monde ce que nous faisons en matière de gestion de l’environnement dans la mine de Fékola.

Qui parle d’opération minière parle forcément de la dégradation de l’environnement. Maintenant, il faut des politiques fortes, des dispositions fortes et des mesures fortes dans notre quotidien pour essayer de mieux gérer cet environnement. Pour éviter la dégradation de l’environnement dans cette zone, nous sommes en train de faire la pépinière de plus de 40 000 pieds d’arbre de 28 espèces. Ce qui va nous aider à faire les travaux de la réhabilitation du site.

Déjà, nous avons commencé ces travaux depuis le mois de décembre dernier avec la collecte des graines, l’arrosage et l’entretien de la pépinière jusqu’à la période de la réhabilitation. L’objectif de ce projet est de nous permettre, le jour où nous allons arrêter notre opération, de réhabiliter la zone”, a-t-il laissé entendre.

Un central solaire de 92 712 panneaux pour réduire l’émission de CO2 sur le site

L’une des priorités de la société B2Gold est de protéger l’environnement. C’est dans ce cadre qu’elle a mis en place des mesures de protection de l’environnement, notamment l’utilisation de l’énergie solaire. Un champ solaire de 92 712 panneaux solaires a été installé sur le site pour réduire l’émission de la CO2. Selon Zoumana Samuel Diarra, ingénieur électricien à la Centrale solaire de Fékola-sa, pour réduire l’émission de CO2, un central solaire a été mis en place à Fékola-sa.

“Sur le site, nous avons un champ solaire sur 88 hectares, mais c’est 70 hectares qui sont pour le moment exploités. Sur ces 70 hectares, nous avons 92 712 panneaux implantés et connectés à 276 onduleurs à la réception.

En plus de cela, nous avons 23 transformateurs interconnectés afin d’avoir une puissance globale qui va directement dans la salle électrique de la société. C’est à travers cette salle électrique que nous sommes connectés à la centrale thermique. Au départ, pour faire tourner le site, il fallait six (6) groupes électrogènes en ligne pour une puissance totale de 40 mégawattheures. Avec le champ solaire, nous pouvons tourner le site avec seulement 2 groupes électrogènes.

Cela veut dire que quatre (4) groupes électrogènes seront à l’arrêt durant toute la journée et il permettra de faire beaucoup d’économie en électricité. Sur le plan environnemental, le central solaire permet de réduire l’émission de CO2 “, dit-il.

Mahamadou TRAORE, envoyé spécial Fadougou (Kéniéba)   

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here