Semico et Faboula Gold : des fournisseurs réclament des centaines de millions de FCFA de dettes impayées

0

Les fournisseurs maliens des sociétés  minières  Wassoul’or devenu Faboula Gold et Semico réclament aux deux entreprises une somme de plusieurs centaines de millions de FCFA de dettes impayées. Les responsables des sociétés promettent de régler la situation dans un bref délai.

Les fournisseurs maliens des sociétés  minières  Wassoul’or devenu Faboula Gold et Semico broient du noir. Ils réclament depuis des mois le payement de leur argent qui se chiffre à plusieurs centaines de millions de nos francs. Selon nos interlocuteurs, les sociétés de droit malien sont plombées par les retards de payement de leur argent. « Les échéances sont de 30 jours de la date de livraison au payement de l’argent », rapportent nos sources.

Selon nos informations, les sociétés Wassoul’or devenu Faboula Gold et Semico ne se sont jamais conformées à la règlementation vigueur, en tout cas pas avec les fournisseurs de droit malien. Irrités, ceux-ci disent ne pas comprendre pourquoi  Wassoul’or devenu Faboula Gold et Semico payent l’argent des fournisseurs étrangers avant même la délivrance des produits. « Le comble  ce qu’aucune date de payement n’a été annoncée par les deux sociétés», s’impatiente nos interlocuteurs, qui doivent faire au même moment face aux charges de fonctionnement de leur entreprise.

Par ailleurs nos interlocuteurs sollicitent l’implication de l’Etat. Ils plaident pour l’imposition de quota aux sociétés un quota d’achats avec les fournisseurs locaux et le respect des échéances de règlement des factures.

Contactés les responsables de la Wassoul’or devenu Faboula Gold et Semico reconnaissent l’existence du problème. « On peut être en retard d’un à deux mois » admet M. Bani, le responsable financier de Semico, qui a affirmé que la société traverse des difficultés financières. Ce qui fait qu’elle n’arrive pas à régler ses fournisseurs. Il a promis de mettre les fournisseurs dans leur droit dès que possible. D’ailleurs, poursuit-il, le payement des fournisseurs a même été programmé.

Avant de terminer, il a insisté que est bien présente au Mali et n’est pas partie en faillite. « Nous avons même rallongé la durée de vie de la mine à 10 ans », a conclu M. Bani.

Quant au responsable de Faboula Gold, M. Bayoko,  il dit ne pas comprendre l’impatience des fournisseurs. « Ce n’est pas en remuant ciel et terre que leur argent sera payé », a-t-il souligné.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here