28ème session du Conseil d’administration de l’Office du Niger : La direction s’engage à produire régulièrement les états financiers dans les délais légaux

0

Sur le plan financier, l’exercice 2010 s’est traduit à l’Office du Niger par un résultat net bénéficiaire de 116 130 166 FCFA contre un déficit de 155 234 184 FCFA en 2009. Ainsi, la direction de l’entreprise, pour davantage améliorer sa gouvernance, a pris l’engagement, lors de cette 28ème session du Conseil d’administration, de produire régulièrement les états financiers.

A l’ouverture de cette cession, (jeudi dernier) qui portait sur l’état financier de l’exercice 2010 ainsi que sur le rapport de gestion 2010, le PDG de l’Office du Niger, Amadou Boye Coulibaly qui faisait ainsi, son test en la matière, a présenté un tableau des activités de 2010. Cette année, a déclaré Boye, a été marquée par la réorganisation de l’Office du Niger avec la création de cinq directions spécialisées qui ont mis un accent particulier sur la gestion de l’eau et celle du foncier, la poursuite de la mise en œuvre des recommandations du Bureau du Vérificateur général (BVG) avec un taux de mise en œuvre de 73%, le démarrage de l’élaboration d’un nouveau manuel de procédures administratives et financières qui finalement a été adopté en avril 2011. Ce n’est pas tout. Au nombre des activités menées figure en bonne place l’évaluation à mi-parcours du contrat-plan 2008-2012 qui s’est traduite par une proposition de réduction du nombre d’indicateurs afin de ne retenir que les plus pertinentes, la poursuite des travaux d’aménagement de 2003 ha dans le cadre de N’Débougou III financé par la KFW, une structure allemande, l’organisation des festivités du cinquantenaire du Mali en zone Office du Niger marquées notamment par le lancement, à M’Béwani, des travaux d’aménagement de 2500 ha dans le cadre du 10ème FED (fonds européen de développement) et l’inauguration de la central électrique de Macina par le président de la République, Amadou Toumani Touré.

Actualité oblige, le PDG n’a pas passé sous silence la situation de la campagne agricole en cours. A ce sujet, il a indiqué que les indicateurs laissent espérer une bonne récolte en zone Office du Niger en dépit de quelques difficultés notamment liées aux facteurs exogènes (aléas climatiques et autres).

Evoquant la tenue de cette 28ème session ordinaire du Conseil d’administration, Amadou Boye Coulibaly a laissé entendre que cette session "entre dans le cadre des efforts que nous ne cessons de déployer pour relever le défi de l’amélioration de la gouvernance à l’Office du Niger.

Cette amélioration de la gouvernance passe entre autres par la production régulière des états financiers, c’est pourquoi la direction prend l’engagement de les produire désormais dans les délais légaux". C’est sur cet engagement et tout en étant convaincu du bon déroulement des activités que le PDG de l’Office du Niger, Amadou Boye Coulibaly a ouvert les travaux de cette 28ème session ordinaire du Conseil d’administration.

A la fin des débats, sur l’état financier de l’exercice 2010, le rapport de gestion 2010, les administrateurs de l’Office du Niger ont apprécié, à sa juste valeur, le travail accompli par la direction de l’Office du Niger.

Alassane DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER