IKATEL passe à Orange Mali : Pari assuré sur la performance

0

Le 30 novembre 2006 restera gravé en lettres d’or dans les annales de la société privée de télécommunication. En effet, c’est à cette date que dénomination Orange Mali est née en remplacement du nom Ikatel. Ce changement de dénomination s’explique par le fait que Ikatel est la filiale de la société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel) dont 22% des actions sont detenus par France Télécom. Or Orange n’est autre que la branche mobile de France Télécom. L’événement a été marqué par la présence de Didier Lombard, le PDG du premier opérateur de télécommunication français et deuxième opérateur intégré (fixe et mobile) européen par le chiffre d’affaires. L’intégration d’Ikatel dans le réseau Orange aura pour conséquence de permettre à l’utilisateur d’une puce Ikatel de pouvoir communiquer avec un large panel de personnes dans un grand nombre de pays à travers la planète. En clair, avec la même puce, il peut téléphoner de partout où Orange France est implantée dans le monde avec la même puce et ceci, à un coût réduit.

En prélude au lancement officiel de Orange Mali, une conférence de presse a mis au prise Didier Lombard, PDG de France Télécom, Alioune Ndiaye, PDG de Orange Mali et Cheikh Tiadiane Mbaye, président du Conseil d’administration de Orange Mali aux hommes de presse à l’hôtel Sofitel de l’Amitié le 30 novembre 2006. D’entrée de jeu, Alioune Ndiaye, PDG de Orange Mali, a annoncé le passage de Ikatel à Orange. Selon lui, en devenant Orange, Ikatel souscrit à la volonté du Groupe France Télécom auquel Ikatel appartient, d’unifier ses marques commerciales à travers le monde sous la marque Orange, afin d’anticiper sur le jeu de la concurrence mondiale dans le secteur des télécommunications, en opérant sous une marque forte de renommée internationale. En introduisant la marque Orange au Mali, le Groupe France Télécom conforte la place du Mali comme destination sure pour les investissements. "Orange au Mali constitue une ouverture du pays sur tous les pays où la marque Orange est présente, avec pour les Maliens un apport technologique considérable, vecteur de développement socio-économique" a-t-il ajouté.

Cheikh Tidiane Mbaye, président du Conseil d’administration de Orange Mali a, de son côté, affirmé que le changement est un défi quotidien pour se maintenir sur les rails du développement et de la prospérité.

A en croire l’orateur, Ikatel a été unanimement reconnue comme une "success story" au Mali et en Afrique. "Pour pérenniser ce succès il nous faut opérer le changement et anticiper sur l’évolution de notre marché, avec l’arrivée imminente de marques internationales. C’est quand tout va bien qu’il faut changer. Le bon management anticipe le changement et n’attend pas quand les choses vont mal pour changer" a-t-il déclaré.

Suite à ces déclarations, les journalistes ont posé des questions d’éclaircissement. Elles ont essentiellement tourné autour des avantages dont le client bénéficiera avec l’arrivée de Orange, des liens juridiques entre Ikatel et France Télécom via la Sonatel.

Comme réponse à la première question, Alioune Ndiaye a déclaré qu’avec l’intégration d’Ikatel dans le réseau Orange, l’utilisateur d’une puce Ikatel a le pouvoir de communiquer avec un large panel de personnes dans un grand nombre de pays à travers la planète. Mais aussi de téléphoner de partout où Orange France est implantée dans le monde avec la même puce et ceci, à un coût réduit.

Didier Lombard, d’ajouter qu’avec l’adoption de la marque Orange, Ikatel saisit la formidable opportunité de commercialiser tous ses produits et services sous une marque internationale forte. Il rejoint ainsi une famille de plus de 100 millions de clients à travers le monde.
L’orateur a aussi révélé qu’en portant le nom Orange Mali, l’Ikatel et Sonatel paieront à Orange le port du nom.

Abdoul Karim KONE

136 milliards de F CFA injectés dans l’économie malienne en trois ans

En lançant ses activités commerciales, le 24 février 2003, moins de six mois après l’attribution de la licence d’exploitation, Ikatel traduit ainsi la volonté du Gouvernement du Mali de libéraliser le secteur des télécommunications.
Dans l’intervalle de trois ans, Il a présenté un bilan spectaculaire. 13 fois plus de Maliens ont accès au téléphone. Aujourd’hui, le nombre d’abonnés de Ikatel est estimé à 1 300 000 clients contre 100 000, il y a 3 ans dont 50 000 pour le fixe, et cela à des tarifs de communication très compétitifs, parmi les meilleurs d’Afrique. Les tarifs des communications internationales sont maintenant 6 fois inférieurs à ceux pratiqués, il y a 3 ans. L’uniformisation de la grille tarifaire en deux plages, avec le tarif local étendu à toute l’Afrique de 130 à 150 francs TTC et le reste du monde à 199 francs TTC rend la communication accessible à tous.

Le coût d’acquisition de la puce est aussi passé, chez Ikatel, de 30 000 F CFA à 1000 F CFA dont 1000 F CFA de crédits gratuit. Ce qui reste à la portée de la bourse du maximum de Maliens. S’agissant de l’accès à l’Internet haut débit illimité, le coût est passé en deux ans de 1,2 millions F CFA à 30 000 F CFA TTC par mois. Avec la croissance du nombre d’utilisateurs du téléphone, le taux de couverture, qui était de l’ordre de 5%, est passé à 24 %. Plus de 700 localités du territoire malien sont aujourd’hui couvertes.

Ikatel, un opérateur de téléphonie très innovant

Les travaux d’installation de la fibre optique ont permis au Mali de doubler sa capacité sur ce support, avec une deuxième sortie sur les câbles sous-marins transatlantiques permettant ainsi aux deux opérateurs de se secourir mutuellement. La grande innovation a été l’Internet sur le Mobile et Ikanet vient encore de faire un nouveau bond technologique dans les usages de la téléphonie mobile au Mali avec l’Internet haut débit sur le mobile.

En effet, le GPRS, qui est une évolution importante du réseau GSM, permet aujourd’hui aux clients Ikatel de disposer de solutions multimédias. Ils peuvent envoyer et recevoir des MMS, messages multimédias contenant des photos, des vidéos et de la musique accompagnés ou non d’un commentaire depuis leur mobile.Le GPRS permet aux clients Ikatel de se connecter directement depuis son mobile à Internet et recevoir ses emails, surfer sur le Net via son mobile, sans avoir besoin d’un PC. Cela est possible partout, où qu’il se trouve dans une zone couverte par le réseau.Ces efforts d’Ikatel pour la satisfaction de ses clients viennent d’être couronnés par l’obtention du Certificat ISO 9001, version 2000, de l’AFAQ. Ce certificat atteste que le système de management de la qualité mis en place permet de respecter les normes ISO et d’assurer la fiabilité et la qualité des services offerts aux clients.
68 milliards de FCFA vercés au titre de la licence, des impôts,…

Pour soutenir son rythme de croissance, Ikatel a engagé, depuis son arrivée sur le marché malien, des investissements importants pour construire et développer des infrastructures modernes de télécommunications sur l’ensemble du territoire national. A ce jour, le montant investi est estimé à 136 milliards de F CFA.

A la date du 31 décembre 2005, la contribution d’Ikatel à l’économie du pays se lit à travers les chiffres suivants. Il s’agit de 68 milliards de F CFA versés au titre de la licence, des impôts, taxes et cotisations sociales, du démarrage des activités à fin 2005 dont 8, 75 milliards de droits de douane. S’y ajoutent 5 milliards de F CFA de marges ont été générées en 2005 pour les partenaires distributeurs de cartes et gérants de télé-centres, 17 milliards de F CFA de chiffre d’affaires l’ont été au profit des fournisseurs locaux, 16 milliards de F CFA de recettes en devises versées en 2005 pour les opérateurs étrangers de télé communications soit plus de 2,5 % des exportations de l’année 2005 contribuant ainsi favorablement à la balance commerciale du Mali et 17 milliards de F CFA de chiffre d’affaires supplémentaires ont été induits chez l’opérateur historique du fait des appels téléphoniques échangés entre les clients des deux réseaux.L’expansion d’Ikatel a été telle qu’elle a investi en 3 ans 136 milliards de F CFA, initialement prévus sur une période de 10 ans.

Ces investissements ont contribué de façon significative (9%) à la croissance du PIB de 7,6% au Mali contre une moyenne sous- régionale estimé à 3,7% dans l’UEMOA et 4,3% sur le plan mondial.

Une entreprise citoyenne

Ikatel est une entreprise qui participe au développement socio-économique du Mali sous diverses formes. Pour accompagner le développement social et culturel du Mali, Ikatel consciente de son poids dans l’économie du Mali, exprime sa volonté d’être une entreprise citoyenne par la mise en place d’une politique formalisée de mécénat, mise en œuvre à travers sa fondation d’entreprise.

En 2006, les interventions de la fondation dans les domaines de la santé, l’éducation et la culture ont porté essentiellement sur une serie d’actions. Il s’agit, notamment du don au ministère de la Santé d’un scanner numérique d’une valeur de 325 millions pour équiper l’hôpital Gabriel Touré, l’appui à la scolarisation des filles de concert avec l’UNICEF et la Fondation France Télécom dans le cercle de Bankass et le soutien aux personnes âgées. Il s’agit des interventions ophtalmologiques gratuites en partenariat avec le Conseil National des Personnes Agées.

Abdoul Karim KONE

Orange, la référence en matière de téléphonie mobile

La marque Orange débute au Royaume Uni en avril 1994, comme quatrième opérateur à s’implanter sur le marché britannique déjà très concurrentiel, avec un seul objectif, devenir la référence en matière de téléphonie mobile.
Pour s’imposer, Orange se démarque radicalement des autres, elle lance son réseau avec la facturation à la seconde. Orange s’est forgée, au fil du temps, une identité d’opérateur innovant, en proposant des services simples, audacieux et accessibles à tous. Elle a développé sa réputation en s’acquittant d’une promesse simple : être numéro un pour le service, la rentabilité et l’innovation.

Orange a été le premier opérateur mobile du monde à proposer un téléphone équipé d’un système d’exploitation Microsoft avec le Son Photo Vidéo (SPV) en Grande Bretagne.

Dix ans après son lancement, cette société a été le premier réseau du Royaume-Uni à fournir à ses clients un service de téléchargement de musique, suivi par un service commercial de télévision en 2005.
En l’an 2000, la marque est rachetée par le groupe France Télécom. Dès lors, elle est devenue l’une des plus vastes communautés d’opérateurs de téléphonie mobile au monde, qui dessert plus de 100 millions de clients dans 166 pays.

Ils ont dit….

Didier Lombard, PDG de France Télécom

"La technologie de l’information peut apporter beaucoup de choses. Le Mali est un exemple pour nous".

Alioune Ndiaye, DG d’Orange Mali
"Nous célébrons le baptême de Orange Mali au son des spectacles et des lumières. Orange Mali promet d’ouvrir le monde aux clients maliens".

Ousmane Thiam, ministre de la Promotion des petites et moyennes entreprises
"Le Mali et le Sénégal sont comme deux poumons dans un même corps, comme disait le président Ahmed Sékou Touré"

Gaoussou Grabo, ministre de la Communication et des nouvelles technologies
"Bonne chance à Orange Mali".

Abdoul Karim KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER