Mali : vers la relance du chemin de fer

1

Le Secrétaire général de la section unique de l’UNTM de Dakar-Bamako-Ferroviaire a animé, le mercredi11 septembre une assemblée générale d’information,au cours de laquelle il a annoncé que la relance du chemin de fer se fera pour bientôt.

Maliweb.net –Un ouf de soulagement. Voilà le sentiment du sentiment du secrétaire général de de la section unique de l’UNTM de Dakar-Bamako-Ferroviaire, Modibo Fofana. Ce soulagement, selon lui, fait suite à la rencontre que le syndicat a eu avec le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, le lundi 9 septembre. Celui-ci a, à l’en croire, annoncé la création d’un nouveau chemin de fer, Korofina-Diboli. Elle sera gérée par la SOPAFER (société du patrimoine ferroviaire).

Selon le secrétaire général, l’Etat du Mali a décidé d’injecter près deux milliards de FCFA afin de faciliter la relance du chemin de fer. Cette somme sera destinée à la réhabilitation de dix-neuf gares et campements, réparation et mise en état du matériel remorqué, réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance et acquisition d’outillage d’entretien du matériel, travaux de remise à niveau de la voie et des ouvrages d’art, acquisition d’équipements mécaniques et outillages de voie, acquisitions de nouvelles locomotives reconditionnées et le renforcement des capacité de la SOPAFER. « Tout est structuré dans un chronogramme qui sera soumis aux autorités du pays  pour l’exécution de ce beau travail élaboré par le ministère de tutelle», a-t-il précisé.

Concernant le payement des salaires, Modibo Fofana a assuré que le ministre Ly a affirmé solennellement que les cheminots seront payés régulièrement jusqu’à la reprise des activités du chemin de fer. « Cela est déjà établi. C’est fini. C’est un engagement entre le gouvernement du Mali, l’Union nationale des Travailleurs du Mali et le Patronat depuis le 29 janvier 2019», a-t-il assuré.

Il a indiqué que les arriérés de salaires seront dans un bref délai  épongés. « Les états des payements des salaires de janvier à août 2019 sont au niveau de la direction nationale des finances et du matériel ».

« Tout cela est beau à entendre. J’attends de voir avant de jubiler», confie une femme, qui a assisté à la réunion d’information générale.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. EST CE QU’ON RFLECHIT DANS CE PAYS? POUR LA RELANCE DU CHEMIN DE FER, IL NE FAUT PLUS ACHETER DE VIEUX TETE DE LOCOMOTIVE POUR LE TRANSPORT SUR DES RAILS DATANT DE …. 1920. IL FAUT CONSTRUIVE DE NOUVELLES VOIES, ACHETER DE NOUVELLES LOCOMOTIVES ET LE VENDRE AU PRIVE. CAR DANS LE PRESENT, NI LES KAYESIENS NI LES KITOIS NE PAYENT LE TRANSPORT…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here