Transparence de la vie Publique : le Mali s’imprègne du modèle marocain

0

«Gouvernement ouvert et accès à l’information», tel était le thème de la conférence internationale Maroc-OCDE qui s’est tenue du 13 au 14 mars au Palais des congrès le Bouregreg (Maroc). C’était en présence de plusieurs ministres et d’ambassadeurs de différents pays, dont Mme la ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique, Safia BOLY.

Placée sous le haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette conférence était co-organisée par le ministère marocain de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique en partenariat avec l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Le choix du Royaume chérifien pour abriter  cette rencontre s’explique par le fait que  le Maroc est l’un des pays exemplaires en matière de transparence et de dématérialisation des services de l’administration.

Ce rendez-vous du donné et du recevoir a été une occasion pour beaucoup de délégations de s’inspirer du Modèle marocain.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme MENA-OCDE pour la gouvernance en vue de partager les connaissances et les expertises et diffuser les normes et les principes de bonne gouvernance qui soutiennent le processus de réforme en cours dans la région MENA.

Le programme renforce la collaboration avec les initiatives multilatérales les plus pertinentes actuellement en cours dans la région. Cette conférence a été l’occasion d’échanger et de débattre de la transparence, de la disponibilité de l’information, la lutte contre la corruption et le cadre législatif soutenant la transparence dans les pays concernés.

L’objectif recherché est de promouvoir un gouvernement ouvert, à savoir la transparence de l’action publique et l’ouverture à de nouvelles formes de concertation et de collaboration avec la société civile.

Visiblement heureux de la présence malienne, les organisateurs ont salué la création d’un département dédié à la Transparence de la vie publique au Mali. C’est ce qui justifie l’animation d’un panel par la ministre Safia Boly ; Mme Merixtel BATET, ministre de la Politique territoriale et de la Fonction publique d’Espagne ; Mme May CHIDIAC, ministre d’Etat au développement administratif du Liban.

A cette occasion, la ministre Safia BOLY a largement parlé des réformes en cours dans notre pays visent à mettre en place une administration publique performante au service des usagers pour le bien être de la population. Elle a également exposé les missions de son département et les actions en cours dans le sens de l’amélioration de la transparence de la vie publique par plusieurs volets dont l’accès à l’information. Le but recherché est d’obtenir un changement de comportement du citoyen. Elle a informé que le Mali envisage l’adoption d’une loi sur la transparence de la vie publique, un code de déontologie et d’éthique. Elle n’a pas aussi manqué de souligner  la législation de la protection des dénonciateurs qui est un système d’alerte et de précaution digitale.

En marge des travaux, le ministre à visiter plusieurs structures marocaines en charge des questions de transparence et de la lutte contre la corruption.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here