Aéroport Bamako-Senou : Un réseau de voleurs de bagages fait la loi

Victime de vol de bagages à l’aéroport Bamako-Senou, la dame SG reste sous le choc et interpelle les plus hautes autorités. Malgré qu’elle ait pu identifier les auteurs du vol, elle demeure sans nouvelles de ses bagages.

1
Mali: un collectif appelle au boycott de produits français et suisses
Aéroport de Bamako-Sénou.

Venue de la Côte d’ivoire, la dame SG ne pouvait jamais imaginer qu’elle allait se faire déposséder de ses bagages à l’aéroport Bamako-Senou. Pourtant, c’est ce qui est arrivée le 23 septembre dernier au moment la bonne dame s’affairait à régler les formalités de voyage. SG se souvient juste qu’à cette heure précise, elle avait bel et bien à ses côtés sa valise contenant des habits de grandes valeurs.

Commerçante depuis plusieurs années faisant la navette entre la côté d’ivoire et le Mali, SG avait embarqué à bord du vol d’Abidjan à destination de Bamako avec ses bagages. C’est ce que les agents de l’aéroport ont tenté de nier sans succès, car, SG avait montré preuve à l’appui que sa valise était bien arrivée à Bamako mais qu’elle a été tout simplement volée.

Après plusieurs tentatives pour avoir les traces de sa valise, le commissariat de l’air qui avait la charge de la camera de surveillance joue aux prolongations. Si le commissaire en charge du service avait accepté de faire visionner l’arrivée du bagage de la passagère SG, c’est parce que l’ancien DG de la police l’avait recommandé vivement.

Cependant, malgré le fait que principe de visionnage soit acquit, la dame SG n’a pas pu voir l’ensemble de son passage, car, selon  les agents, le reste de la vidéo surveillance ne pourra se faire visionner qu’avec l’accord de l’avion civile internationale. Ce qui a fini par convaincre la victime de vol qu’il y a une volonté de protéger quelqu’un.

Après avoir pris la mesure de la situation, SG prend langue avec la direction de l’aéroport Bamako-Senou et sa démarche a été bien accueillie par le directeur qui a promis de mettre toute la lumière sur cette affaire qui pourra discréditer son service.

Au finish, la passagère a compris qu’un réseau opère à l’aéroport et dont le cerveau serait une dame bien protégée. Dépassée par la tournure que l’affaire est en train de prendre, la dame soupçonnée profère des menaces contre une proche de la victime.

En somme, ce réseau de voleurs de bagages à l’aéroport a fait plusieurs victimes. Agents de douanes, de la police et travailleurs de société de sécurité et autres prestataires privés seraient cités d’où le cri du cœur de la SG afin d’alerter les plus hautes autorités.

Djibril Traoré

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.