Aéroport international de Kayes Dag-Dag : Reprise des vols commerciaux

0

C’était l’une des doléances de la population de la Cité des rails. Le gouvernement tient sa promesse

Pour apaiser la colère des manifestants qui avaient perturbé en août dernier la circulation pendant quelques jours sur la route Bamako-Kayes, le Premier ministre Boubou Cissé s’est personnellement déplacé dans la première région administrative du pays. Une tournée au cours de laquelle, il a annoncé plusieurs bonnes nouvelles, notamment la relance du trafic aérien à l’aéroport international de Kayes Dag-Dag  qui était l’une des doléances fortement exprimées par les populations de la localité. Trois mois après, le chef du gouvernement a tenu sa promesse, car le trafic a bel et bien repris mardi 26 novembre 2019 à l’aéroport international de Kayes Dag-Dag  avec un vol commercial effectué entre Bamako et Kayes.
Un évènement heureux auquel la population de la Cité des rails a été conviée. Ils étaient donc des centaines de personnes qui ont fait le déplacement à l’aéroport international de Kayes Dag-Dag pour assister à l’arrivée du 1er vol commercial en provenance de Bamako, fruit de la collaboration entre le Mali et le Burkina Faso, à travers leurs compagnies respectives Afrikayes Air et Air Burkina. Après avoir obtenu l’aval de leurs États, ces deux sociétés africaines ont décidé de joindre leurs efforts pour soulager les habitants de la Région de Kayes en matière de transport aérien. C’était donc la fête à l’aéroport international de Kayes Dag-Dag. Les autorités administratives et politiques ainsi que la population de Kayes ont tenu à manifester leur reconnaissance envers le gouvernement. Comme l’atteste cette banderole du FARK (Front d’action unie de Kayes)  sur laquelle est écrit: «Merci au Dr. Boubou Cissé pour la promesse tenue. Bonne chance à Afrikayes Air ».

Le gouverneur de Kayes, Mahamadou Zoumana Sidibé, n’a pas non plus caché son immense joie. «Merci à vous tous qui êtes venus à l’aéroport. Cette journée est très importante. La reprise des vols commerciaux est une chance pour Kayes. Il faut faire en sorte que les deux compagnies ne regrettent pas leurs bienfaits. Les voyageurs doivent payer les billets d’avion de ces compagnies pour que les sacrifices consentis par celles-ci ne soient pas vains», a-t-il déclaré, à sa descente d’avion. Le maire de la Commune rurale de Khouloun qui abrite le site de l’aéroport, a invité les populations à redoubler d’efforts pour assurer la survie de ces vols.

 

……..lire la suite sur essor.ml

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here