Chemin de fer : Vers une synergie syndicale Mali-Sénégal

2

La salle d’attente de la gare ferroviaire de Bamako a abrité, le dimanche 15 septembre dernier, une conférence organisée par les syndicats sénégalais et maliens.

Venus à Bamako sur invitation de leurs homologues maliens, les syndicalistes sénégalais ont animé une conférence de presse en présence de nos cheminots venus nombreux pour la circonstance.

Mahamadou Tienta, president du syndicat du train au Mali a remercié ses homologues sénégalais pour leur présence aux côtés des maliens. Il faut noter que les cheminots maliens sont à huit mois sans salaire. Ils sont souvent sans source de revenus. Ils ont observé une minute des silence à la mémoire de leurs camarades décédés en pleine lutte.

Mamadou Tienta a souligné qu’aujourd’hui, le train ne marche pas et  c’est la vie de 1000 personnes qui est menacée. “Personne n’a intérêt à voir le train mourir de telle sorte” a t-il lancé.

Prenant le parole, la partie sénégalaise, en la personne de M’Baye Tounkara, a d’abord demandé aux cheminots d’être solidaire et suivre leurs leaders syndicaux.

Il a ensuite affirmé que depuis 2012, les deux pays rencontrent des difficultés au niveau de leurs sociétés ferroviaires.

“Le chemin de fer est un outil de développement et nous devons tout faire pour sa survie” a ajouté Baye Tounkara, un leader syndicaliste sénégalais.

“Aujourd’hui, on doit s’interroger pourquoi, les autorités des deux pays n’honorent pas leurs promesse de relancer le trafic ferroviaire.

Dans une déclaration commune, les syndicalistes exigent le paiement de tous les arriérés de salaires et la reprise du trafic ferroviaire d’ici le mois de décembre 2019. Les syndicalistes disent avoir approché le nouveau directeur général de la structure qui leur a promis l’amélioration de leur situation.

A noter que depuis l’arrêt du trafic ferroviaire, l’Etat sénégalais arrive à assurer les salaires des travailleurs, contrairement au Mali. Les travailleurs de ces deux pays veulent désormais mutualiser leur lutte pour le bonheur des travailleurs du  chemin de fer.

Les syndicalistes sénégalais ont promis de retourner au Mali dans les prochains jours, afin de faire des propositions et des solutions d’amélioration des conditions de cheminots maliens et la reprise définitive du trafic ferroviaire entre le Mali et le Sénégal.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here