Contrôle de l’état physique des véhicules : L’ANASER met le turbo

0

Une centaine de véhicules interpellés. Voilà, le résultat obtenu par l’ANASER (Agence Nationale de la Sécurité Routière), le samedi 15 juin 2019,  lors de la grande opération de contrôle de l’état physique des véhicules. C’était, sur instruction du Ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, M. Ibrahima Abdoul Ly.

Pour mettre le turbocompresseur en marche, l’ANASER a menée conjointement l’opération en question avec la Gendarmerie Nationale et la Police. Les équipes de contrôle de l’état physique des véhicules étaient déployées simultanément, depuis le samedi matin, sur les axes Bamako-Fana ; Bamako-Ségou ; Bamako-Kolokani ; Bamako-Koulikoro ; Bamako-Bankoumana ; et enfin, Bamako-Siby.

Pour cette énième opération d’envergure de contrôle de l’état physique des véhicules, les équipes de contrôle ont surtout insisté sur l’état des pneumatiques qui constitue en plus d’autres facteurs, un grand danger en cette période de pluie. C’est ainsi que les contrôles ont permis de sanctionner (à la mi-journée) 106 véhicules. Au nombre desquels, il y a 37 cas d’usure pneumatique ; 31 cas de non port de la ceinture de sécurité ; 18 cas de surnombre de passagers ; 11 cas de vitesse excessive ; et enfin, 9 cas de visite technique expirée. Cette opération a été saluée par les populations riveraines de ces axes frappés par les contrôles.

Cependant, à la demande du Ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, d’autres opérations pareilles vont se poursuivre pour contribuer à réduire davantage les accidents de la circulation.

Cyrille Coulibaly

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here