La question de passeport au Mali : Ce qui manque aux mesures pour résoudre la crise

2

Affaire de passeport : Le marché aux Français pour mieux ficher les Maliens ?Les mesures annoncées sont, à priori, porteuses de solutions à la crise. Mais, il faut noter que la crise a trop peu duré. Elle a fait le bonheur des spéculateurs pendant plusieurs années, ce qui nous fait croire que les barbes étaient sûrement mouillées jusqu’au plus haut niveau de l’administration. Des situations de confusion ou de trouble de  ce genre profitent toujours aux décideurs à un certain niveau pour qu’elles durent aussi longtemps que ça. L’attention focalisée de l’opinion sur cette question de passeport, même si elle n’a pas occulté la question de développement contrairement à ce que le ministre Choguel a dit, parce que le débat houleux autour de l’engrais frelaté en est l’illustration, ne concerne qu’une poignée de citoyens. Le goulot qui étrangle la délivrance des cartes d’identité est aussi important que celui du passeport, peut-être même plus important que ce dernier. Mais aucune mesure n’est encore annoncée concernant la délivrance des cartes d’identité pour la satisfaction des demandeurs.

Ce qui a manqué aux mesures de sortie de crise de passeport c’est surtout la durée de la validité de ce document. Au lieu de cinq (5) ans, cette validité peut et doit être portée à 10 ans. On peut vite rétorquer que ce serait un manque à gagner pour le trésor public. Mais il y a combien de secteurs pourvoyeurs de fonds qui ne sont pas exploités au maximum. On peut citer par exemple le secteur des domaines où un grand nombre d’immeubles en location ne payent pas les impôts. Alors le Premier ministre et son cabinet doivent revoir la copie afin de porter la validité du passeport à 10 ans. Ce qui réduirait considérablement les demandes multiples de passeport aussi décriées par le ministre porte parole du gouvernement.

 

Lamine Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. dans les differentes mesures prises par le gouvernement ,le ministre choguel n a fait aucune mention pour les maliens de l exterieur.contrairement a ce qu il nous dit je ne connais aucun pays de la sous region qui attend 4 mois pour la deliverance d un passeport.il faut seulement 30 minutes pour un senegalais pour renouveler son passeport en arabie saoudite ,lorsque les maliens doivent attendre 4 a 5 mois.les affaires etrangeres ne sont pas innocent a cet etat de fait. au mali il n est un secret pour personne que tous les policiers se battent pour avoir la section passeport a Bamako .ALLEZ Y SAVOIR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. L’état ne fait bien son travail l’argent de passeport ne peut pas rendre un état riche il y’a plusieurs domaines à exploiter pour aider notre pays a s’en sortir rien que les impôts à bko la plus part des personnes de la capitale ne paie pas d’impôt

Comments are closed.