La route a encore tué : Un accident fait deux morts et quatre blessés à Samé

0

Les camions transporteurs de sable continuent à semer la mort sur nos routes. Dans la plupart des cas, il est beaucoup plus question de fautes mécaniques que d’excès de vitesse. Justement, l’accident du mercredi 14 mars dernier, qui a fait deux morts et quatre blessés graves, a été causé par une défaillance des freins.rn

C’était aux environs de 18 heures 45 minutes que les freins d’un camion, pourtant vide venant de Kati, ont lâché.

rn

Incapable de maîtriser le véhicule lancé à toute vitesse, le chauffeur, un certain Seydou Traoré, ne pouvait que crier à tue-tête pour alerter les autres usagers tout en essayant de se maintenir sur la route.

rn

Après avoir dépassé le poste de police, juste au niveau du petit bar situé à la descente de la colline, le camion bondit sur un ralentisseur et l’inévitable arriva.

rn

La benne fonça droit sur la Toyota que conduisait Kenjoukou Kéïta, le choc fut tellement violent que le camion, qui, malheureusement, transportait des manœuvres, se coucha littéralement sur le côté. 

rn

Poussé par l’énergie cinétique vers le ravin, il vint s’écraser contre un manguier.  Son  chauffeur, Seydou Traoré, s’en sorti avec des contusions aux membres inférieurs.

rn

Les manœuvres, Issa Dembélé et Bamboy Traoré, n’eurent pas assez de chance, ils furent coincés entre le camion et le manguier. Les autres occupants du camion s’en sont tirés avec des blessures et des traumatismes. 

rn

Le taxi de marque Toyota fut, quant à lui, projeté par le choc pour se retrouver avec ses quatre roues en l’air.  Sans perdre le temps, les secours s’organisèrent autour des deux véhicules, Ils eurent beaucoup de peines pour extraire Kojokou Kéïta du dessous du taxi. Mais la grande difficulté était comment dégager les deux manœuvres coincés entre le camion et le manguier ?

rn

Les forces de sécurité et de la protection civile furent aussitôt alertées. Un premier groupe de sapeurs pompiers vint sur les lieux, mais, à cause de la gravité de l’accident, un camion citerne feu fut dépêché en renfort. Les quatre blessés graves furent évacués à l’hôpital Gabriel Touré et, grâce au matériel de désincarcération, les soldats du feu réussirent à dégager, non sans difficultés, les deux manœuvres coincés.

rn

Cet accident d’une extrême gravité s’est soldé par six victimes dont  deux morts, Issa Dembélé et Bamboy Traoré et quatre blessés : Nouhoum Darhamane, Kassoum Dagnoko, Moussa Coulibaly et Seydou Traoré.

rn

Sur place, étaient présents des autorités administratives et politiques de la place, les policiers du IIe  arrondissement, les éléments du Groupement Mobile de Sécurité et les Sapeurs-pompiers de la brigade de sapeurs pompiers de Dravéla.

rn

P.F.M

Commentaires via Facebook :

PARTAGER