Ministère des transports et des infrastructures : L’autopsie des entrepôts maliens

0

Le ministère des Transports et des Infrastructures a tenu hier dans ses locaux, à Dar Salam, la Journée de concertation des entrepôts  maliens dans les ports de transit.

 L’ouverture des travaux a été présidée par Makan Fily Dabo, ministre des Transports et des Infrastructures avec la présence des représentants du port autonome de Dakar, de Cotonou, de la direction générale des douanes, du président de la  Chambre de Commerce et d’industrie du Mali (CCIM), du Conseil malien des Chargeurs (CMC), du Conseil national des transporteurs routiers (CMTR), etc.

La présente journée de concertation a pour objectif de faire le point de la situation, de corriger et prévoir les actions pour faciliter le commerce, réduire au maximum des délais de séjour des marchandises dans les ports.

Pour palier sa continentalité, notre pays a adopté la politique de diversification de ses voies d’accès à la mer, par la signature des accords de coopération et en  matière de transport  et de transit maritimes avec la plupart des pays côtiers notamment le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Ghana, la Guinée, le Sénégal et le Togo.

Sur la base de ces accords, les gouvernements des pays de transit ont accordé des facilités, notamment l’utilisation des installations portuaires et l’affectation des espaces d’entreposage (magasins et terre-pleins) dans les domaines portuaires.

Afin  d’examiner l’état de l’approvisionnement du pays notamment en produits de première nécessité et en produits stratégiques ;

Selon le ministre des Transports et des Infrastructures, « au regard de la dimension et de l’importance de ces missions et la multiplicité des acteurs, il convient dans le cadre de la coordination des activités d’organiser des concertations régulières en vue de partager avec l’ensemble des intervenants , d’analyser et de proposer des solutions aux difficultés liées au fonctionnement et à la gestion des Entrepôts ». Il a en outre demandé de renforcer les capacités par des échanges d’expériences et d’améliorer la gestion de nos corridors etc.

Makan Fily Dabo a remercié ces pays partenaires d’avoir accepté d’accompagner le Mali dans ses efforts de développement et singulièrement dans la recherche des voies et moyens pour améliorer les conditions de vie de nos concitoyens.

Le directeur national des transports terrestres, maritimes et fluviaux,  Mamadou Sow a pour sa part fait cas de certains problèmes. Selon lui, « il y a des difficultés que connaissent les entrepôts, nous avons évoqué ces difficultés, chercher les voies  et moyens pour les  prendre en charge et revoir les actes  de coopération qui sont là depuis plus de 30 ans.  Et aussi chaque entrepôt a des difficultés au niveau de la gestion en ce qui concerne le la situation financière ».

Bintou Diawara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here