Edito : Arrêtons les injures !

54

L’escalade de la tension religieuse sur l’arène politique n’est-elle pas en train de reléguer au second plan la laïcité de l’Etat, une  des valeurs triomphantes de la République du Mali ? C’est justement la lancinante question qui titille les lèvres et qui nous  donne des sueurs froides, à tout bout de champ. Depuis quelques jours, deux camps religieux issus de l’islam s’observent en chiens de faïence. La République est au cœur d’un vrai problème.

L’un  accuse l’autre au sujet de la célébration de la fête de Maouloud.PSL. Les réactions des hauts cadres sont prises en partie et exploitées dans le faux débat religieux. C’est la tempête  dans un verre d’eau  qui risque de faire couler le navire si rien n’est fait dans ce sens.

Les radios à vocation religieuse sont prises d’assaut pour se faire entendre. Pour donner plus de voix en vue de mettre à mal la paix et la quiétude sociales tant recherchées par les Maliens. Toutes les peaux de banane sont permises. Les religieux  font feu de tout  bois : les invectives, les menaces de passage à tabac et de mort. Que  Dieu nous préserve de ce péril  en ce début d’année  de 2016.

Arrêtons les injures et toutes ces menaces au nom de Dieu et de  l’islam que vous prétendez défendre, car l’islam, est, et restera la religion de la paix, du dialogue, de la tolérance et de l’harmonie.

Dans tous les cas, il serait assez dommage pour les leaders religieux maliens de sous-estimer tout l’intérêt des valeurs fondatrices de notre religion. Ces valeurs qui ont forgé les  Califes suivants : Abu Bakr, Omar, les Othman et Ali. Ce sont ces valeurs qui ont transformé ces hommes ayant élu domicile dans les plaines  hautement désertiques de la péninsule arabique en de véritables héros et exemples qui ne cessent d’inspirer les musulmans à travers  le monde  et sa glorieuse histoire.

Il appartient désormais au président du Haut Conseil islamique du Mali Mahmoud Dicko et à son frère Guide spirituel de Ansardine de rappeler aux fidèles musulmans  que l’islam demeurera et pour toujours une conquête de la civilisation sur la violence, de la quiétude sur la vengeance inutile et de la stabilité sur le chaos.

Arrêtons les injures pour ne pas donner raison à ceux qui pensent que le Mali est une terre en friche où l’islam doit se voir expérimenté davantage. Les  Maliens, de l’intérieur comme ceux de l’extérieur veulent que les fruits tiennent la promesse des fleurs : la paix et rien que la paix.

Moussa Wélé Diallo

PARTAGER

54 COMMENTAIRES

  1. Je suis entièrement d'accord avec vous, et j'espère que nos politiques ne s'abaisseron à leurs faire des consecions, au point de mettre la laïcité en danger ! ! !

  2. C’est une guerre d’interet de se remplir les poches.qu’elles sont des realisations que ces deux font sur place ? Le mali est un pays laic et democratique.Tous les autres trouveront leurs chemins dans ca.
    c’est avec l’arrive de Ibk au pouvoir qu’une place st taillee pour ces religieux.Faisont attention que le mali ne resemble pas un jour au pays du moyen orient.

  3. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.
    Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le gouvernement en place, quel ignorance.

  4. Monsieur le journaliste, si vous avez rien à dire, mieux vaut fermer vos petites bouches car, vous êtes en train d’embrouillés les fans de Mali web et de Mali jet. Quel pauvre journaliste, vous faites la honte de la presse Malienne.

  5. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.
    Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le gouvernement en place, quel ignorance.

  6. Monsieur le journaliste, je te rappel qu’on est dans un pays de droit et IBK est un homme de droit car il est le chef suprême de la magistrature, alors il sait ce qu’il fait.
    Le président est un homme véridique, mais malgré tout cela, certains cherchent à rendre la situation beaucoup plus compliqué.

  7. On sait que les journalistes Maliens ne réfléchissent même pas avant de rédiger leurs articles.
    La remise des tracteurs aux paysans, et la distribution des logements sociaux ont été l’une des choses la plus importantes qu’un dirigeant Malien n’a jamais faites.

  8. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays.
    Les vrais ennemis du pays sont ceux qui critiquent le président et son gouvernement.

  9. L’Islam est formellement contre la violence verbale, le Coran est formel : « Malheur à tout calomniateur diffamateur ! » ( Coran, Sourate 104, Al Houmazah, les calomniateurs verset 1 )
    AN KA SABALI!

  10. Le mot islam a pour racine sémitique « slm » qui veut dire paix, sécurité, ou encore quiétude.
    Islam veut dire aussi « abandon volontaire au dessein divin ». L’on dira également « istislam »
    Ainsi, est musulman ( e ),au sens de croyant au message de l’islam, celui ou celle, dont les gens n’ont à craindre ni sa langue, ni ses actes ( Hadith )
    Donc que ces gens disent être des musulmans qui passent leur temps ‘ s’injurier sur des chaînes de radios; cela n’honore vraiment pas la religion.

  11. Le salut des musulmans est « assalamou aleykoum », qui signifie : « Que La Paix [ de Dieu] soit sur vous »
    Le Prophète dit encore : « Dieu a fait de la paix le salut de notre communauté et une garantie et protection aux non-musulmans qui vivent parmi nous. »
    Donc voir que des personnes de la même religion s’entre déchire c’est vraiment regrettable.
    Mettons un peu d’eau dans notre vin. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

  12. Petite information pour mes frères et sœurs musulmans: l’antagonisme entre le chiisme et le sunnisme participe aux conflits actuels de la péninsule arabique. Ces derniers ont connu une recrudescence avec plusieurs évènements marquants de la fin du XXe siècle.

    1979 – La révolution en République Islamique d’Iran
    En 1979, l’ayatollah Khomeini mène une révolution qui met fin à la monarchie sunnite. Inquiétés, les Sunnites, qui en Irak et à Bahreïn sont au pouvoir, se prononcent pour une invasion. Teintée d’intérêts économiques (l’Iran possède une importante réserve de pétrole), elle sera menée en 1980 par l’Irak de Saddam Hussein, durera 8 ans et fera près d’un million de morts sans pour autant changer les frontières des deux pays.

    2005 – Entrée du Hezbollah au gouvernement libanais et victoire des Chiites aux législatives irakiennes
    Le Hezbollah entre au gouvernement libanais avec 11% de voix aux élections législatives. Il obtient alors 1 ministère sur les 24 et compte 14 députés sur 128. Ainsi, la forte communauté chiite au Liban est représentée. La même année, cette dernière arrive en tête des législatives en Irak avec près de 50% des voix, succédant ainsi à Saddam Hussein, arrêté par les Etats-Unis en 2003.

    Depuis 2011 – Le conflit syrien
    Cristallisée dans l’opposition Iran-Arabie Saoudite, le conflit de la péninsule arabe s’étend par procuration en Syrie. Les alaouites, sectaires issus du chiisme, y sont au pouvoir. Les sunnites souhaitent déstabiliser le croissant chiite entre l’Iran, le hezbollah libanais et la Syrie de Bachar-el-Assad. C’est une véritable guerre froide qui est à l’œuvre, d’autant plus que les intérêts économiques liés aux importantes réserves de pétrole (les plus grandes au monde) ravivent les tensions. Elle est également justifiée par la crainte de l’obtention de l’arme nucléaire par l’Iran, qui serait dans ce cas le premier pays du golf à la détenir.
    ALORS FAISONS ATTENTION A NE PAS ATTISER CETTE FLAMME CHEZ NOUS!

  13. Cette situation qui oppose nos différentes sensibilités religieuses est fort regrettable. Comment peut-on comprendre que des pratiques qui sont censées nous rapprocher de Dieu dans un premier temps et nous rapprocher entre citoyens. Que nos différents leaders religieux mettent un peu d’eau dans leur vin pour nous éviter d’autres crises après celle que nous connaissons déjà.

  14. Les questions religieuses sont des choses que nous devons prendre avec beaucoup de précautions car nous sommes prêts à tout pour défendre nos divinités respectives selon nos croyances. C’est pourquoi nous devons modeler nos dires . *Allons-y voir de plus près les réalités centrafriquaines pour savoir le mal que peut faire un conflit religieux. Alors faisons attention à nos agissements.

    • Quant à la prédication de l’islam, Dieu dit : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’ est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’ égare de son sentier et c’ est lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. ( Coran, Sourate 16, An Nahl, les abeilles, verset 125 )

      « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre ( Juifs et Chrétiens ), sauf ceux d’ entre eux qui sont injustes. Et dites: “Nous croyons en ce qu’ on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’ est à Lui que nous nous soumettons ». ( Coran, Sourate 29, Al Ankabout, l’araignée, verset 29)
      JUSTE POUR DIRE QUE LA RELIGION NOUS DEMANDE LA COURTOISIE AVEC LES GENS QUI NE SONT PAS MUSULMANS A PLUS FORTE RAISON DES PERSONNES DE LA MEME RELIGION

  15. C’est vraiment triste de voir que jusqu’à présent nous n’avons encore rien compris concernant la religion car celle-ci devrait nous unir plutôt que de nous diviser. Chacun à sa croyance et sa manière de manifester sa foi mais tout démontre que toutes ces croyances nous ramènent à un seul être: DIEU.
    Alors évitons tant bien que mal les querelles surtout des membres de la même religion. Que cette situation que nous observons en Asie en sunnite et chiite ne puisse pas aussi prendre pieds chez nous car nous n’en sortirons pas.
    Qu’ALLAH protège le Maliba!

  16. Je ne veux pas savoir la raison de ses querelles mais cette situation démontre que ses personnes qui se battent verbalement sur les chaînes de radios n’ont encore rien compris à la religion et doivent se ressaisir car Dieu seul jugera alors qu’ils fassent attention.
    Ensuite, les radios qui permettent que ce genre d’altercations aient lieu sur leurs radios doivent se voir leurs accréditations purement et simplement retirées car ce sont des destructeurs de pays.

  17. Il faut que le ministre des cultes prennent ses responsabilités face à cette situation qui n’est pas bonne pour l’image de notre pays et pour la cohésion sociale.
    Il faut que les radios qui favorisent cette violence verbale puissent arrêter ce genre de comportements qui ne sont pas bon pour l’image de la presse.

  18. Notre beau pays n’a pas besoin des histoires pareilles. Nos guides ne vont jamais s’opposer publiquement car il n’y a pas de divergence entre eux. Il faut donc savoir pour quelle raison ils vont s’adonner en cinéma pour de simples choses qui ne veulent pas la peine

  19. L’imam Dicko et le guide ança ne vont jamais se prêter des jeux d’injures comme vous le prétendez. Je pense que c’est de la pure imagination des journalistes véreux qui n’ont rien dans la tête. 😛 😛
    😀 😀 😀 😀 😀 😀

  20. Je ne crois pas en un seul mot de cet article car ce journaliste est spécialiste de mensonge. Pour votre information , il n’y a pas de conflits entre nos 2 guides et si cela était vrai quelle aurait été la raison

  21. Je me demande s’ils se lisent avant toute publication ”une guerre” quelle idiotie de Moussa Wèlè qui n’a reçu aucune formation qui se ne fait qu’étaler ces carences intellectuelles. C’est vrais qu’il y a eu des incompréhensions entre HAIDARA et le président mais cela est rentré en ordre donc arrêtez vos conneries d’articles à la con

  22. Les religieux sont nos guides ou éclaireurs je pense qu’ils savent ce qu’ils font et leur conflit n’est pas bien pour nous et l’ensemble de tous les maliens. Cela ne doit pas se mêler à la politique pour créer d’autres polémiques

  23. Ils ne sont pas en conflit comme vous voulez le faire croire mon cher Moussa Wélé Diallo. Et les fidèles ne se prêteront pas à ce jeu d’injures. Le pays n’a pas besoin de ces choses. Je ne cesserai de le dire que nous courons un gros danger avec les journalistes sous formés

  24. Chacun a sa part de responsabilité dans la société il n’y a pas lieu de faire une comparaison
    Les leaders religieux ont pour rôle d’éducatif donc ils savent qu’ils ne peuvent pas s’opposer pour mettre en péril notre religion qui prône l’amour

  25. Les journalistes profitent de cette situation pour créer davantage les polémiques qui n’ont aucune utilité pour notre pays. Pourquoi tant de dérives de ces journalistes amateurs. je pense qu’on doit revoir l’attribution des cartes de journalisme dans ce pays.

  26. Je voudrais savoir quelle serait donc la raison de cette guerre donc vous imaginez dans votre petit tête diabolique. Nos guides savent ce qu’ils font et ne sauraient fait de telle dérive

  27. L’islam est une religion d’amour et connaissant le niveau d’instruction de ceux, ils ne feront pas de telle chose donc mon cher journaliste arrêtez de créer un problème où il y en a pas.

  28. Le prophète Mohamed n’a jamais fêter son anniversaire ni son baptême un vrai musulman doit suivre les Sunna du prophète ni plus ni moins le prophète nous a mis en garde contre l’innovation haidara peut faire son business mais ça n’a rien à voir avec la religion les amis de haidara non pas arguments légitime pour se défendre il s’est mis à insulter et a intimidé certaines ont lancé un appel à la violence et les book émissaire sont désignés

    • Les religieux maliens sont des opportunités qui profite de la faiblesse de la population

  29. Que des cons, ces pseudos guides qui surfent que la crédulité des pauvres croyants.
    Moi je n’ai pas de guide et ma foi c’est entre moi et Dieu. qu’ils aillent se faire foutre tolus autant qu’ils sont.

    Moi aussi, comme Mahmoud DICKO, je joue au Cassadre, je vous promets le déluge de la guerre confessionnelle au Mali si on ne change pas.

  30. Cette situation commence bien de prendre de l’allure, ça devient inquiétant. Je me demande bien pour quel raison ses leaders religieux se font la guerre. A ce que je sache, ils suivent tous le même Prophète et le même Allah. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  31. Si c’est vrai que ces leaders religieux musulmans suivent tous Dieu et son envoyé Mahomet (PSL). Il n’y a pas de raison de les voir en conflit, nous sommes tous des musulmans.

    • Ibk est un lache il doit prendre sa responsabilité contre les les soit disant religieux qui se prennent comme des intouchables au mali

  32. Notre pays se dirige vers sa fin, vus cette situation funeste, le peuple malien doit beaucoup faire attention. Ne cédons pas au conflit qui peut avoir entre ces deux personnalités. Suivons juste le saint Coran et le Prophète Mohamed (PSL).

  33. Notre pays est confronté à une situation très dangereuse, ce conflit de ces guides islamique peut susciter une guerre civile. Prions Allah, pour qu’il donne la bonne compréhension à tous ses fidèles.

    • Les hommes politiques doivent prendre leurs responsabilités contre ces charlatans de religieux

  34. 👿 👿 👿 Je pense que ce sont les journalistes qui sont en train d’aggraver cette situation. Les journalistes amplifient en transforment les dits, faits et geste des leaders religieux. Sans l’intervention satanique des journalistes l’histoire aurait plus différente de ce dont nous en entendons aujourd’hui.

  35. Comme c’est lamentable et décevant de la part de ces personnalités. Au lieu de donner le bon exemple au peuple, ils se donnent aux spectacles. Que Dieu protège le Mali et ses fils. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  36. Je ne demande parfois si les leaders sont conscient de la crise multidimensionnelle dont travers le Mali. Les leaders religieux censés faire véhiculer les paroles divines, de sensibiliser, de conscientiser et d’inculper la bonne foi aux fidèles sont devenu aujourd’hui des leaders déstabilisation, d’incitation à la haine et la violence. Mais ou va notre pays avec ces leaders religieux.

  37. La population malienne y a n’en marre de ces leaders religieux en particulier de religion musulmane. Vue situation dont travers le pays la population malienne a n’en assez de problème, pour encore encaisser les litiges d’intérêts personnels des leaders religieux de la religion musulmane.

  38. Le Mali n’est pas un État islamique , il faut les leaders religieux se mettent cela en tête. Les leaders doivent prendre en grande considération la laïcité de ce pays avant de faire quoi que ce soit. Le gouvernement est en train d’éviter une sorte d’embrouille religieuse dans le Mali Mahoumoud Dicko et Ousmane M Haïdara doivent faire même.

  39. J’invite Mouhamoud Dicko et le cherif Madami Haïdara à jouer la carte de l’apaisement, ce genre de litige peut conduire le pays à une guerre religieuse. Les leaders religieux ont la lourde tâche rassemblée et non de diviser les fidèles, à plus forte raison de la même religion.

  40. Les autorités maliennes doivent s’impliquer dans cette situation. Sinon elle risquerait de transformer en une guerre de confession, comme le dit le journaliste dans son article. Cette situation met en doute la croyance des deux hommes, leur foi.

  41. Si cette information est vraie, je dirai que les deux chefs religieux trompent leurs fidèles et disciples. Un bon croyant, celui qui a la loi en Dieu ne peut pas se permettre de se donner à une telle guerre.

  42. La religion musulmane est contre cette guerre, à laquelle se livrent Chérif Ousmane Madani Haïdara et Mohamoud Dicko. En cas de confusion sur une partie de la religion, le coran est là pour trancher. Donc la religion musulmane est de telle sorte qu’il ne doit pas y avoir de polémique sur des points.

  43. Si ces deux hommes sont des vrais musulmans, je m’excuse du passage, ils doivent immédiatement mettre un terme à cette fausse guerre. Le prophète Mohamed (PSL) n’a jamais accepté la guerre de confession. Nous qui sommes ces descendants, pourquoi nous livrer à ce que notre prophète à refuser ?

  44. La source de cette guerre confessionnelle se trouve dans la passé. Il s’agit tout simplement d’une guerre de place et d’influence. Aucun des deux hommes ne veut être dominé par l’autre. Le Cherif voulait être président du HCI mais il n’a pas eu gain de cause. Il faut reconnaître qu’il est beaucoup plus influent internationalement que le préside du HCI. Ce dernier, Dicko, voit en lui la seule personne pouvant l’évincer de son poste, ne veut pas aussi de la tête du Chérif.

Comments are closed.