Edito : Les Mauvais conseillers d’IBK

15

De par son âge, de par son expérience, de par son patriotisme avéré, de par les services rendus à la nation, de par son éducation et son cursus intellectuel, IBK (El Hadj Ibrahim Boubacar Keita) ne méritait pas un tel sort, une si triste fin. Malheureusement il a été mal conseillé, mal servi par ceux-là qui devaient le servir en l’informant des vraies réalités du pays. Où étaient-ils ces fameux conseillers quand la crise éclatait jusqu’à ce que cela aboutisse à la chute du Président ? Pourtant cette crise était bien gérable sans que le pire n’y soit. Là où la volonté politique devait mettre d’accord les différents protagonistes, il s’est trouvé de faux conseillers parés de tous les diplômes qui ont rendu le président aveugle et sourd à toutes les revendications pourtant bien visible pour un observateur impartial. Ce n’est pas les « gros diplômés », ce n’est ni la valeur académique encore moins les théories calquées et importées qui gèrent les problèmes mais plutôt la force des idées basées sur des analyses approfondies  par rapport à la situation qui prévalait. Qu’on se rappelle certains de ces grands docteurs et théoriciens qui ont fait étalage de toutes leurs connaissances sur les écrans de télé dans le seul but de montrer que tous ceux qui sont opposés au président étaient dans l’illégalité. Malheureusement, ils ont oublié ou ont feint d’ignorer que certaines théories même fondées s’écroulent devant la réalité du moment, elle-même liée à la circonstance qui prévaut. On n’a ni besoin d’être dans la majorité ni dans l’opposition pour savoir que lorsqu’une manifestation draine au moins un million de participants dans la rue, il ne faut pas la minimiser. Il faut plutôt chercher à anticiper sur les évènements qui peuvent en découler. Malheureusement, il s’est trouvé des soutiens d’IBK qui, au lieu de dire la vérité, ont fait croire que ceux qui sont sortis manifester ne représentaient pas le peuple. Et pourtant dans l’histoire, à la veille de la révolution Française de 1789,  quand le peuple français marchait sur la bastille, il n’y avait pas un tel monde. Lorsque la cour constitutionnelle a tripatouillé les élections législatives au profit du seul RPM, les conseillers d’IBK ont trouvé cela normal et, au lieu de s’attaquer à la véracité des revendications, certains ont crié «  haro sur le baudet » en accusant les plaignants de mauvais perdants. Et pourtant en dehors de toute position partisane, il fallait chercher à savoir ce qui ne va pas au lieu de chercher à se claquemurer dans des positions aux issues incertaines. N’avait-il pas dit le Président du haut conseil Islamique du Mali que l’arrêt de la cour constitutionnelle n’était pas le coran et qu’il fallait examiner ensemble et voir ce qu’il n’allait pas et donner raison à qui de droit ? Et pourtant dans sa logique pourtant médiane, certains ont trouvé cette déclaration de Ousmane Cherif Madani Haïdara ridicule. S’il avait été écouté, on n’en serait pas là aujourd’hui. Moussa Timbiné et tous ces complices n’ont pas rendu service au président car, sans vouloir jeter l’anathème sur lui, par honnêteté morale, il devait refuser d’être élu président de l’assemblée nationale parce que déjà, il était contesté depuis la base.

Vouloir s’abriter derrière les 134 députés qui l’ont élu à ce poste, c’est faire semblant d’ignorer les réalités, les magouilles qui ont sous-tendu cette élection. En vérité Moussa Timbiné est au courant, lui-même, de tout ce qui s’est passé, les dessous de son élection à ce poste. Il est clair que la déchirure était visible au sein du RPM au point que certains, au fond d’eux-mêmes, ne sont pas mécontents de la situation qui prévaut actuellement.

En ne démissionnant pas, le premier ministre Boubou Cissé n’a pas rendu service au vieux. En acceptant d’être à la fois ministre des finances et premier ministre, les maliens ont vu en lui un homme voulant tout ramener à lui-seul. Sa gestion des affaires du pays a été un échec surtout pour le centre du pays où il a été décrié par une ethnie et l’éducation dont il a été le fossoyeur. Devenu impopulaire, sa démission réclamée à cor et à cri, il devait vraiment s’en aller pour rendre la tâche facile à IBK. Mais hélas, les cloches de la désinformation ne cessaient de tinter à ses oreilles.

Karim Keita, fils du président, dans son extravagance et son goût à la Dolce vitae, n’a rien fait pour faciliter la tâche à son père. Son nom a été mêlé dans toutes sortes d’histoires malsaines qu’il faut chercher à éclairer parce que méritant d’être jugées. Que nous revienne à l’esprit l’assassinat du journaliste Birama Touré ! Karim Keita n’avait rien à foutre comme président de la commission défense surtout au détriment d’hommes plus indiqués mais cela est arrivé parce que c’est le fils du président. Le pauvre IBK, en passif en a fait les frais.

Et la cour constitutionnelle, c’est elle qui a asséné le coup de grâce à IBK. Alors qu’on appelle les membres de la cour constitutionnelle les neuf (9) sages ; où a été leur sagesse ? Pensant que leur arrêté est inattaquable, ils se sont comportés comme des demi-dieux en faisant ce qu’ils voulaient, du moins certains parmi eux. Voulant arranger le président avec une majorité confortable, ils se sont laissés allés dans une sorte d’exagération qui crève l’œil. Qu’on se rappelle encore les propos d’un des députés spoliés de la commune V qui disait à ses partisans de ne pas manifester et qu’il s’en remettait à Dieux. Oui, Dieu est au-dessus de tout et un homme a beau être puissant, il n’est rien devant le tout puissant.

Une mauvaise conseillère, c’est aussi sa femme qui a confondu son rôle de première dame avec celui d’IBK Président de la République. Elle a fait penser à une Marie Antoinette dominatrice sur le roi Louis XVI. Le beau parent Issiaka Sidibé s’est empressé d’être le Président de l’Assemblée Nationale alors qu’il n’en était pas le mieux indiqué. A la faveur des élections législatives contestées il était le Président de la haute cour de justice comme si l’Assemblée Nationale était devenue comme une affaire de famille. Où étaient les conseillers de IBK ?

Qu’on le répète, ceux qui devaient servir IBK ne l’ont pas servi. C’est triste, voire regrettable mais que faire ? Cet homme, El Hadj Ibrahim Boubacar Keita ne méritait pas ça.

 

 

M.M Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. “..De par son âge, de par son expérience, de par son patriotisme avéré, de par les services rendus à la nation, de par son éducation et son cursus intellectuel, IBK (El Hadj Ibrahim Boubacar Keita) ne méritait pas un tel sort, une si triste fin. Malheureusement il a été mal conseillé, mal servi par ceux-là qui devaient le servir en l’informant des vraies réalités du pays. Où étaient-ils ces fameux conseillers quand la crise éclatait jusqu’à ce que cela aboutisse à la chute du Président ? Pourtant cette crise était bien gérable sans que le pire n’y soit. Là où la volonté politique devait mettre d’accord les différents protagonistes, il s’est trouvé de faux conseillers parés de tous les diplômes qui ont rendu le président aveugle et sourd à toutes les revendications pourtant bien visible pour un observateur impartial….”
    ARRÊTES AVEC TES IDIOTIES. IBK N’EST PAS PATRIOTES ET SES ACTIONS L’ONT PROUVÉES. AUSSI, IBK EST-IL AVEUGLE, SOURD, MUET OU …? NON IBK ÉTAIT LE PROBLÈME ET IBK EST RESPONSABLE DE CE QUI LUI EST ARRIVÉ.

  2. Le roi feniant n a qu a s en prendre a lui meme
    Sa feniantise sa fumisterie ont ouverts les portes a sa famille qui ont pillés le mali .
    Tous ceux qui l ont alertes ont etes ecartes par sa femme et ses fils
    Bien fait pour ce vieux ivrogne

    • Tu as raison car Boua le ventru IBK est nullard, faineant, incapable et incompetent! Par dessus tout c’est un corrompu et un corrupteur jamais egale au Mali!

  3. CELA NE M’ÉTONNE PAS DU TOUT. JE COMMENCE À COMPRENDRE. LES CALCULS CALCUTIENS N’ONT FINI D’APPRÉCIER LES DIFFÉRENTS TYPES OU DIFFÉRENTES QUALITÉS DE VOL FINANCIER. MAIS C’EST CE QUE J’AI TOUJOURS ÉVOQUÉ DANS MES PROPOS. NOUS SOMMES TOUS DES MALIENS ET ON SE CONNAÎT ENTRE NOUS. LA PRESQUE TOTALITÉ DES MALIENS SONT TRÈS TRÈS AFFAMÉS FINANCIÈREMENT. MAIS LES NOUVELLES AUTORITÉS MILITAIRES SONT DES JEUNES. ILS ONT BIEN SUIVI COMMENT LES CILVILS ET GÉNÉRAUX DU RÉGIME ONT PILLÉ LE MALI. VOUS SAVEZ LES NOUVELLES AUTORITÉS ONT SU QUE DONC ON PEUT GAGNER DES MILLIARDS ET TRÈS RAPIDEMENT SANS EFFORTS. ON NE PEUT PAS COMPRENDRE COMMENT LE CNSP SE DÉSINTÉRESSE DU M5 – RFP SACHANT QUE LE M5 – RFP EST LE PRÉCURSEUR DES MARCHES DE CONTESTATION À GRANDE ÉCHELLE JUSQU’À L’OBTENTION DE LA VICTOIRE ENGENDRÉE PAR LES OFFICIERS MILITAIRES DU CNSP. C’EST ÉCOEURANT CETTE ATTITUDE DU CNSP. JE PRIE TOUS LES MALIENS QUI LISENT 《MALIWEB 》 DE REGARDER CHAQUE NUIT LE JOURNAL DE 20 HEURES. LE CNSP S’INTÉRESSE DE MOINS EN MOINS AU M5 – RFP. D’AILLEURS ON APERÇOIT LES ENNEMIS DU CNSP ET DU M5 – RFP SE RAPPROCHER INTELLIGEMMENT DU CNSP. UN CHANGEMENT DE RÉGIME NE SE MANIFESTE PAS COMME ÇA. LE CNSP EST ENTRAIN DE PARTIR À CÔTÉ. MOI JE SUIS NEUTRE ET JE NE SUIS AFFILIÉ À PERSONNE OU À UN PARTI NI À UNE ASSOCIATION POLITIQUE. SEULEMENT J’AI VU ET VÉCU TOUTES LES SCÈNES. JE SUIS RATIONNEL ET OBJECTIF C’EST TOUT. J’ATTIRE L’ATTENTION DU CNSP DE FAIRE TRÈS TRÈS ATTENTION. VRAIMENT TRÈS ATTENTION. LE CNSP EST TRÈS JEUNE, TRÈS JEUNE. LES DÉLINQUANTS FINANCIERS ET LES ANCIENS GOUVERNANTS EXPÉRIMENTÉS QUI SONT ENTRAIN DE RODER AUTOUR DU CNSP VONT INTELLIGEMMENT LES PIÉGER. À MOINS QUE LES OFFICIERS DU CNSP ONT DÉJÀ LEUR DIRECTION DÉJÀ ORIENTÉE VERS LES VŒUX DES DÉLINQUANTS FINANCIERS ET ANCIENS MAUVAIS GOUVERNANTS. PARCE QUE AU MALI IL EST TRÈS FACILE DE GAGNER TRÈS RAPIDEMENT ET FACILEMENT DES MILLIARDS ILLÉGALEMENT. D’OÙ VOILÀ LA LENTEUR ET LE REJET DU M5 – RFP PAR LE CNSP. LA LENTEUR EST DUE AUX CALCULS ASTRONOMIQUES DANS LES CERVEAUX DU CNSP. JE NE SUIS DU M5 – RFP JE NE MILITE MÊME PAS. SAVEZ-VOUS QUE IL Y A DES CADRES DANS LE M5 – RFP QUE JE DÉTESTE. CHOGUEL MAIGA, ME BATHILY, MPUNTAGA TALL. MAINTENANT VOUS VOYEZ QUE JE SUIS UNIQUEMENT POUR LE BIEN ÊTRE DU MALI. POINT BARRE. LE PROBLÈME DES BONS OU MAUVAIS CONSEILLERS ÇA A TOUJOURS EXISTÉ. CAR IL Y A DES PERSONNES QUI NE VIVENT UNIQUEMENT QUE DE LEURS INTÉRÊTS. D’OÙ CES GENS NE CHERCHENT PAS À ANALYSER UNE ACTION POUR BIEN CONSEILLER LE PRÉSIDENT. LE MALI A TOUJOURS VÉCU SOUS CETTE MAUVAISE ATTITUDE. QUE DIEU SAUVE NOTRE MALI. AMEN AMEN YARABI. MERCI BEAUCOUP

  4. Barou
    Les maliens ne connaissaient pas IBK???
    Franchement!!!!
    Il a été président de l’ADEMA PASJ pendant six ans.
    Qui parle bien de l’ADEMA PASJ dans ce pays?
    Rien que la dégradation de l’image de l’ADEMA PASJ sous sa présidence devrait inciter les maliens à l’écarter de la scène politique.
    La vérité est que les maliens sont majoritairement naïfs.
    IL Y A TROP DE GAOU.
    IBK s’est toujours considéré le plus civilisé des maliens.
    Il en fait partie.
    Il a fallu qu’il adopte le langage des GAOU, assister à leurs prêches pour qu’ils se mettent à l’apprécier tout en dénonçant les pratiques de l’ADEMA PASJ qu’il était pourtant le président.
    IBK EST DEVENU LE CANDIDAT PRÉFÉRÉ DES MUSULMANS ALORS QUE QUAND IL ÉTAIT PREMIER MINISTRE IL LES GAZAIT RÉGULIÈREMENT POUR INSTAURER LA SÉCURITÉ EXIGÉE PAR SON PATRON AOK.
    Ils ont oublié ces faits dès qu’il a commencé à prononcer ces formules coraniques.
    Il est parti s’agenouiller chez le chérif de NIORO car il sait que les chefs religieux sont très sensibles à ça.
    IBK a toujours déçu les personnes qui l’ont côtoyé car il a su toujours bluffer pour se faire aimer.
    ALPHA OUMAR KONARE est le premier qui a été bluffé, ensuite ATT qui a crû au départ à la trahison d’AOK.
    Il s’est rendu compte en moins d’un mandat de la présidence de l’assemblée nationale qu’il n’est pas ce qu’il prétend être.
    Ensuite, les sanogo et les religieux qui étaient prêts à tuer pour placer IBK à koulouba tellement l’homme IBK a frappé.
    Tu leurs donnes aujourd’hui IBK, ils vont le manger crû.
    IBK a été l’escroc de la politique malienne.
    On le connaissait, seulement on s’est laissé berner de part son comportement très convaincant pour les GAOU.
    IBK est l’incarnation de l’image de l’ADEMA PASJ dénoncée par ceux là même qui ont fait mobiliser les maliens pour son élection.
    L’objectif était d’occuper le sommet de l’État pour faire de la famille une des plus riches d’Afrique.
    Il est atteint.
    Aujourd’hui Karim KEITA et ses frères ne connaîtront jamais de soucis d’argent.
    Les maliens feront désormais attention avant de se faire embobiner par un homme politique.
    Les religieux musulmans doivent ils désigner un candidat pour défendre la cause musulmane mieux que MOUNTAGA TALL?
    Répondre à la question, c’est faire le constat de la naïveté générale des musulmans.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  5. “Edito : Les Mauvais conseillers d’IBK”😂😂😂😂😂😂😂😂

    C’est ça : C’EST LA FAUTE DES “CONSEILLERS” !😂😂😂😂😂

    Selon ce bouffon de Dembele, il nous faudrait donc gober que :
    – Ce sont les “conseillers” qui ont demandé à Ibk de voler dans les caisses de l’état, pour s’offrir “SON” petit Boeing perso !!!🤣🤣

    – Ce sont les “conseillers” qui ont demandé à Ibk de nommer sa propre famille et son clan rapprocher à TOUS LES POSTES-CLÉ DU PAYS !🤣🤣

    – Ce sont les “conseillers” qui ont demandé à Ibk de monter et d’organiser LES ARNAQUES HISTORIQUES du faux-marché de défense kagnassy, du faux appel d’offres international de tracteurs Chinois, des l’achat des Tucano non équipés, des Hélicos pourris payés en liquide, etc etc etc🤣🤣

    – Ce sont les “conseillers” qui ont demandé à Ibk de se faire construire un véritable petit palais perso chez lui à Sebenikoro, entièrement financé sur les caisses de l’état 🤣🤣

    – Ce sont les “conseillers ” qui ont demandé à Ibk de bouffer des milliards et des milliards en déplacements en Boeing totalement inutiles, pendant que le pays prenait l’eau dans TOUS LES DOMAINES SANS EXCEPTION !🤣🤣🤣

    Sacré Dembélé, on dirait que tu écris tes conneries sous la dictée du larbin-griot CHAHANA!!!😂😂😂

  6. Mon cher ne prêcher pas dans le désert, les maliens ne connaissaient pas IBK , voilà le vrai IBK. L’homme est ce qu’il est. C’est la vraie personnalité d’IBK que nous avons vue pendant ces 7 ans. Qui peut dire qu’il ne savait pas ce que ses fils faisaient. Si IBK mourrait avant de devenir président sa tombe allait être un lieu de pèlerinage pour beaucoup de maliens. Comme Dieu glorifie toujours la vérité, les maliens devraient connaitre le vrai IBK, un piètre dirigeant , roi fainéant….

  7. Mon cher merci. IBK mérite son sort . Il est sorti par la petite porte de l’histoire du Mali. Cet homme IBK en dehors de ses fanfaronnades ne représente rien . Il sait comment et par quelles stratégies et stratagème il a accédé au pouvoir . Plus grave encore , cet homme était à la solde de l’impérialisme français. La France est présente au Mali pas pour défendre le Mali mais sauvegarder ses intérêts. Les maliens l’ont bien compris , c’est pourquoi ensemble ils se sont soulevés contre IBK le despote pour le chasser du pouvoir. Apres lui , le Mali vivra et rayonnera toujours . IBK n’est qu’un traître au service de la France . Malheur à lui, ses mains sont tachées de sang humain de patriotes maliens . Ses enfants entendront dans leur exile , le Mali .

    • Parler des conseillers d’IBK est inutile , ses principaux conseillers se limitent à son épouse KEITA Aminata MAIGA , ses enfants , amis et autres . Les autres conseillers nommés se contentaient de percevoir les avantages , rares sont ceux qui voyaient IBK une fois tous les 6 mois . Ils sont des prostitués,

  8. Les conseillers d’IBK ne peuvent pas le voir pour lui donner des conseils, à ce titre nous nous demandons comment ces moult conseillers restent auprès de lui pour ne rien faire? Il faut reconnaitre que ces dits conseillers sont des moins que rien, car lorsque vous ne pouvez pas conseiller un président pendant un an, il faut le quitter rapidement pour assurer votre dignité au lieu de rester à cause des pécules qu’il vous donne alors que vous ne jouez aucun rôle à ses côtés. Notre pays est plein de cadres véreux qui souhaitent seulement de se prostituer à cause de l’argent qu’on les affecte sans rien faire, quelle honte? Quel comportement éhonté? Quelle indignité? Nous sommes sidérés.

  9. Les conseillers d’IBK ne peuvent pas le voir pour lui donner des conseils, à ce titre nous nous demandons comment ces moult conseillers restent auprès de lui pour ne rien faire? Il faut reconnaitre que ces dits conseillers sont des moins que rien, car lorsque vous ne pouvez pas conseiller un président pendant un an, il faut le quitter rapidement pour assurer votre dignité au lieu de rester à cause des pécules qu’il vous donne alors que vous ne jouez aucun rôle à ses côtés. Notre pays est plein de cadres véreux qui souhaitent seulement de se prostituer à cause de l’argent qu’on les affecte sans rien faire, quelle honte? Quel comportement éhonté? Quelle indignité? Nous sommes sidérés.

  10. Merci Mr DEMBELE RAS c’est idem comme pour la chute de Moussa TRAORE. Ce n’est pas étonnant quelqu’un qui refuse de s’arrêter au feu Tricolore Rouge.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here