Éducation nationale : Mme Sidibé Dédéou Ousmane face à la presse sans langue de bois

0

Le ministre de l’Education nationale a organisé un déjeuner de presse samedi dernier (25 juin 2022) pour faire le point des dispositions prises pour le bon déroulement des examens de fin d’année. Et toutes les questions relatives à ces examens ont été abordées sans tabou.

Partager avec la presse publique et privée les informations capitales par rapport à la tenue des examens nationaux de fin d’année scolaire 2021-2022 ! Tel était l’objectif du déjeuner de presse organisé samedi dernier par le ministre de l’Education nationale, Mme Sidibé Dédéou Ousmane. «Nous avons échangé autour des examens de fin d’année scolaire et des différentes problématiques de l’école malienne», a-t-elle souligné après la rencontre. Et ce fut un vrai échange avec la presse, sans langue de bois.

La Cheffe du département de l’Education nationale s’est prononcée sur tous les bons comportements à observer par les différents acteurs pour la bonne tenue des examens de fin d’année. Elle a aussi mis l’accent sur les mauvais comportements à éviter par tous ceux qui seront impliqués dans la gestion de ces examens.  «Ce fut l’occasion d’aborder différents sujets dont notamment l’organisation des examens, la lutte contre la fraude et la fuite des sujets, dans un cadre cordial qui permettra de relayer efficacement les actions du département», s’est réjouit Mme Sidibé.

Pour la circonstance, elle avait à ses côtés, le Secrétaire Général, M. Kinane Ag Gadega ; le Chef de cabinet, M. Oumar Traoré, ainsi que les différents Conseillers techniques, les Chargés de mission, les chefs de services centraux et d’autres responsables impliqués dans la bonne gestion de l’École, notamment dans la réussite des examens. Les questions posées par les journalistes ont eu des réponses satisfaisantes puisque les cadres de l’Éducation présents ont tour à tour apporté des éclaircissements et des contributions pour la bonne marche des examens.

L’organisation d’une telle activité de moralisation et de sensibilisation à l’endroit de l’opinion nationale par rapport à la bonne gestion des examens est une première au niveau du ministère de l’Education nationale.

Il faut rappeler que  jeudi dernier (23 juin 2022) Mme Sidibé était aussi devant le Conseil national de transition (CNT) pour une séance de questions au gouvernement. Elle a permis d’éclairer le CNT et l’opinion nationale sur la situation de l’école, notamment sur les établissements fermés à cause de l’insécurité, les académies et CAP créés, les solutions palliatives à la déscolarisation des enfants.

Ainsi, à la date du 30 avril 2022, le Mali compte 1.770 écoles fermées en raison de l’insécurité, selon la ministre de l’Education nationale. «Je me réjouis de ces échanges», a souligné Mme Sidibé Dédéou Ousmane !

Naby

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here