Violence en milieu scolaire :L’A VCVE monte au créneau

0

Pour lutter contre la violence en milieu scolaire, les étudiants de la Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP) viennent de porter sur les fonts baptismaux, l’Association des volontaires contre la violence à l’école (AVCVE). Ses responsables étaient hier face à la presse à ladite faculté.

C’est le secrétaire général de l’AVCVE, Mamadou Traoré qui a animé cette conférence de presse. Il a expliqué que son association a été créée par les étudiants de la FSJP, sans distinction de sexe ou de provenance, soucieux d’un avenir sans violence dans l’espace de la faculté et au-delà. Son objectif principal est de bannir à long terme la violence, sous toutes ses formes, dans l’espace scolaire et universitaire.  Expliquant les raisons qui ont amené les étudiants à créer l’AVCVE, Mamadou Traoré a indiqué que «  face à l’escalade de violence au sein du milieu scolaire et universitaire, notre association a jugé nécessaire d’exister et d’organiser toutes activités nécessaires pour prendre à témoin l’opinion nationale et internationale et interpeller nos autorités au plus haut sommet afin qu’elles prennent leurs responsabilités ». Il a alors fait allusion aux violences perpétrées à la FAST le vendredi 3 juin 2011 par les tendances rivales du bureau de coordination de l’Association des élèves et étudiants du Mali et au  silence coupable des autorités, de la société civile et des victimes.  « Peut-on continuer à se taire sur ces crimes ? Peut-on continuer à fermer les yeux, à avoir peur de dénoncer ou simplement d’en parler ? Les acteurs de la violence constituent-ils la majorité au sein de l’espace scolaire et universitaire ? Sommes-nous définitivement vaincus par la violence ou avons-nous perdu tout espoir de voir les choses changer ? Est-il inutile de vouloir changer les choses de façon positive ? », s’est interrogé M. Traoré qui se dit prêt à tout pour pacifier l’espace scolaire
A.D

Commentaires via Facebook :