2è tour des législatives en commune I : Les tendances en faveur de l’alliance Fasoko-Yèlèma

0

Comme prévu, le 2è tour des élections législatives s’est déroulé un peu partout au Mali où il se devait. Et la Commune I du District de Bamako n’est pas restée en marge. Ainsi, après les décomptes du soir, c’est l’alliance Fasoko-Yèlèma qui a la faveur des pronostics. Elle aurait gagné dans tous les centres sauf ceux des Groupes scolaires de Boulkassoumbougou et de Sotuba.

Si ces tendances se confirment, ce sont les deux candidats de l’alliance Fasoko-Yèlèma qui vont représenter les populations de la Commune I du District de Bamako à l’Hémicycle durant les 5 prochaines années.

Par ailleurs, ces tendances révèlent encore une fois que les électeurs aspirent au changement. Car, en partant à ces élections législatives, l’alliance Fasoko-Yèlèma était tout sauf favori devant le RPM, l’URD et ADP-MALIBA.

DÉROULÉ DU SCRUTIN

De façon générale, ce 2è tour des législatives a été mieux que le 1er tour sur le plan de l’organisation matérielle. En effet, contrairement au 1er tour, selon un observateur de Bagadadji 2020, la plupart des bureaux de vote ont ouvert à 8h00. En plus, tous les centres de la Commune I étaient équipés des kits de lavage des mains. Également, des masques étaient distribués aux électeurs dans tous les centres. Les forces de sécurité ont joué leur rôle en demandant aux électeurs de porter les masques, de respecter la distanciation ou encore de libérer le centre s’ils ont déjà voté.

Toutefois, quelques couacs sont à signaler. Il s’agit notamment de la non affichage des listes des électeurs devant les bureaux de vote ; de l’arrivée en retard de l’ancre indélébile au centre de Korofina nord. Aussi, dans ce même centre, l’annonce faite par la Mairie de la Commune I de payer les présidents des BV le lundi a failli créer un incident. Ces derniers ont refusé de rentrer dans les BV suite à cette annonce. Mais, l’intervention du président du Centre a réglé la situation. Ce n’est pas la première fois que la Mairie de la Commune I a des problèmes avec les présidents des BV ou les assesseurs. Lors de la présidentielle, les assesseurs se plaignaient du détournement d’une partie de leurs perdiems.

En outre, si l’organisation matérielle était à hauteur de souhait, la participation à ce 2è tour des législatives en Commune I ne l’était pas autant. Du matin jusqu’au soir, l’affluence était morose et semblait être en deçà du 1er tour. Partout, ce sont les délégués et les mobilisateurs des partis qui bondaient les centres.

Yacouba TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here