Élection législative à Koro: La liste Le Mali qui bouge « Alliance Ama-kéné » conteste les résultats de Dinangourou et Yoro

0

Le candidat Hamidou Djimdé de la liste indépendante le Mali Qui Bouge « Alliance Ama-kéné » a organisé un point de presse, ce jeudi 23 avril 2020 pour édifier les journalistes sur l’organisation des législatives dans la circonscription électorale de Koro. Il dénonce ce qu’il qualifie de mascarade électorale dans les communes de Yoro et Dinangourou

Dans son allocution, le candidat Hamidou Djimdé rappelle que les campagnes électorales se sont déroulées normalement sans incident dans sa circonscription. « Malgré l’insécurité dans le centre du pays,l’équipe de campagne a sillonné la majorité des seize communes de Koro où les élections se sont tenues », s’est réjoui, M. Djimdé

Selon le colistier de Marcelin Guenguéré, la liste indépendante le Mali Qui Bouge est arrivée en tête lors du premier tour des élections avec 29, 42% contre 16,26% pour la liste adverse. « Pour le second tour pratiquement, tous les résultats sont arrivés le même jour, excepté ceux des communes de Yoro et Dinangourou où il n’y avait pas eu d’élections par faute d’insécurité », a-t-il déploré.

Pour M. Djimdé , dans les seize (      16) communes dont les résultats étaient disponibles à temps, la liste indépendante le Mali Qui Bouge est largement en tête avec plus de 17 000 voix d’écart. « Mais deux jours après, on nous amène les résultats de Yoro et de Dinangourou, deux localités où l’insécurité a sérieusement fait son ravage et les populations se sont déplacées vers Koro et le Burkina voisin. Ces résultats inattendus viennent changer la tendance. Nous disons non à cette mascarade électorale », déclare le candidat.

Avant d’affirmer que tous les présidents de bureaux de ces localités étaient restés à Koro le jour de l’élection. Aussi, le sous-préfet n’était pas présent sur les lieux. Le scrutin a été, à ses dires, organisé par le secrétaire du sous-préfet de Dinangourou, un certain Oumar Goro. À en croire Hamidou Djimdé, les procès-verbaux de ces deux communes n’ont pas  été signés. Au-delà de ça, le candidat a annoncé que dans l’histoire de la commune de Dinangourou, le nombre de voix n’a jamais dépassé 6000, même en temps de stabilité.

En outre, il note que dans ces deux communes où, il n’y avait pas eu d’élections pour cause de menace terroriste, il ressort des résultats suivants : À Dinangourou, sur 14 025 inscrits, 12 201 ont voté, soit 86,99%. La liste adverse ressort première avec 11 917 votants et le Mali Qui Bouge 237. Dans la commune de Yoro sur 9203 inscrits, 7561 ont voté, soit 82,16%. Dans cette commune la liste adverse est aussi en tête avec 7522 voix contre 23 voix pour la liste indépendante.

 Ibrahim Djitteye , stagiaire

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here