Élections générales en vue: MODELE-Mali lance la formation de 75 formateurs observateurs électoraux

0

Les responsables de la mission d’observation des élections au Mali  ont lancé hier à Bamako la formation des formateurs des observateurs de long terme.  Plusieurs représentants de la société civile y prennent part.

La mission d’observations des élections au Mali  est un dispositif  d’observation mis en place  par 43 organisations de la société civile réunie au sein du consortium Synergie 22. Il s’agit, entre autre, de l’observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali, l’association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie, la communauté des blogueurs du Mali, le consortium ELE-Citoyenneté Droits humaines inclusif et Twindi. Ces organisations  de la société civile sont impliquées dans l’observation  électorale, aux renforcements des capacités de ses membres par la formation sur l’observation électorale conformément aux méthodes d’observation sur les standards internationaux.

Aujourd’hui, avec l’appui  du projet d’appui à l’observation citoyenne du cycle électoral, financé par l’UE, la MODELE-Mali a lancé  projet qui formera 75 observateurs et observatrices de long terme au compte de chaque phase  du processus électoral.

Les bénéficiaires de la dite formation issus de la société civile seront déployés, selon Dr Ibrahim Sangho, à long terme pour suivre les opérations postélectorales, notamment  la révision annuelle des listes électorales qui commence  conformément à la loi  le premier octobre.

La seconde phase, selon  le document de presse, va concerner la formation  3 000 observateurs à court terme qui sera déployés lors des journées électorales en fonction du calendrier électoral.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le chef de la délégation de l’Union européenne, Bart Ouvry, a indiqué que le rôle des observateurs à long terme est essentiel dans la transparence du processus électoral. Parce que, dit-il, c’est eux qui vont suivre le  processus de la phase de la révision des listes électorales jusqu’au terme des élections. « Vous allez suivre le processus électoral du début jusqu’à la fin », souligne le représentant de l’UE.

Il a rassuré qu’à travers le projet, l’UE va  renforcer  son apport  technique  en faveur de toutes les organisations impliquées dans l’observation du processus électoral. C’est-à-dire familiariser ces organisations avec les techniques et les standards internationaux en matière de l’observation des élections. Il dit être convaincu que l’observation du processus électoral en long terme par les organisations de la société civile  permet de renforcer la transparence du scrutin.  C’est ainsi que Bart Ouvry  a annoncé que l’Union européenne prévoit un appui financier de 10 milliards FCFA  à l’Etat Malien  pour l’organisation du scrutin.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here