Élections législatives 2020 : Un scrutin ou une équation à plusieurs inconnus ?

8

Les élections législatives au Mali auront lieu le 29 mars 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Seulement, ces échéances ne se tiendront pas dans les mêmes conditions que les autres fois. Situation sécuritaire oblige, les circonscriptions électorales doivent être revues et surtout de façon consensuelle. La date est connue mais, des incertitudes demeurent.

-Maliweb.net- Une date, des équations ! Si on était en Mathématiques, on aurait cherché à trouver l’inconnu « x ». Mais ici, nous sommes en politique. Les élections à venir se tiennent dans un contexte où le Mali subit des attaques terroristes. La conséquence, des populations de villages entiers se sont déplacées. Les régions du Nord, du Centre, ont vu leurs populations se vider.

Avec son corollaire de déplacés, c’est dans cette situation que le choix des élus qui devront les représenter à l’assemblée nationale, doit être fait. Déjà, les partis politiques se concertent pour trouver une solution à la problématique. Qu’en est-il de la situation des déplacés au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ?

Peu importe ce qui se trame, ils doivent trouver des solutions consensuelles. Des hypothèses peuvent être émises. D’abord, si le Mali arrive à stabiliser les zones d’insécurité et que les déplacés retournent dans leurs village avant la date des élections, le problème ne se posera plus. Elles auraient simplement été enrôlées dans leurs lieux d’accueil et pourront voter chez elles. Pour cela, nos forces de défense et de sécurité travaillent pour ramener la quiétude dans tout le pays.

Ensuite, au cas où la stabilité ne sera pas effective, les électeurs potentiels pourront voter là où ils sont mais pour le compte de leurs circonscriptions d’origine. Dans ce cas, ils vont élire leurs députés tout en vivant dans une région autre que la leur.                  En plus, l’on peut aussi décider que les populations votent pour les circonscriptions électorales de leurs lieux d’accueil. Dans ce cas, il faudra augmenter le nombre de postes à pourvoir. On doit donc augmenter le nombre de députés. Bref, peu importe la solution à cette équation, elle doit être consensuelle.

Boubou SIDIBE/ Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. AH !!! MACHALLAH DIEU MERCI !
    sachez et sachez bien que moi et tout mon village on va voter karim keitaa de toute la force possible
    amin

  2. ah enfin !! l ‘occkasion toute faite pour le peuple maliens de montrer son amour et son soutien au seul et unique karim keita

  3. AH …MAITRE BASSALIFOU SYLLA …
    NOUS POSSEDONS AUSSI L ARRET 073 DE LA COUR SUPREME DU MALI DU 5 MARS 2015 –
    C EST BIEN CET ARRET QUI DENONCE LA MANIERE DONT VOUS AVEZ , EN COMPAGNIE DE VOTRE CLIENTE BHM SA , ETABLI DES ETATS DE CREANCE …
    N IMPORTE COMMENT !
    POUR NOUS , ALORS QUE LES EXPERTS NOMMES PAR LE TRIBUNAL ONT MIS UN MOIS ET DEMIE POUR ETABLIR QUE LA BHM SA NOUS DEVAIT 1.707 MILLIARDS …..VOILA QU AVEC L AIDE DU CONTENTIEUX DE L ETAT ET DU PRESIDENT DU TRIBUNAL ISSOUFI TOURE VOUS NOUS « FLINGUEZ » AVEC 6.837 MILLIARDS DE DETTES … !
    …..ET CE N EST QU AU BOUT DE 9 ANS QU A ABIDJAN …APPRES QUE VOTRE COMPLICE SOIT ENMENE DEVANT UN JUGE PAR LA CCJA …QUE LA CCJA RETABLIRA LA VERITE DES 1 , 707 MILLIARDS DUS PAR BHM SA !

    L ARRET 073 DE LA COUR SUPREME SE TERMINE PAR :

    STATUANT A NOUVEAU : RECOIT L APPEL DE LA BHM SA
    – ANNULE LE JUGEMENT 086 DU 29 MAI 2008 DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BAMAKO POUR INCOMPETENCE D ATTRIBUTION,
    – DECLARE LES SOCIETES WAIC –SA ET GISOTON MALI SA RECEVABLES ET BIEN FONDEES EN LEUR REQUETE ,
    – ANNULE POUR EXCES DE POUVOIR LES TITRES EXECUTOIRES DE CREANCES N 140 ET 141 DU 23 JUILLET 2008 EMIS PAR LA BHM SA
    – ORDONNE LA RESTITUTION DE LA CONSIGNATION VERSEE
    – METS LES DEPENS A LA CHARGE DU TRESOR PUBLIC
    – ORDONNE LA NOTIFICATION DU PRESENT ARRET AUX PARTIES
    – AINSI DAIT JUGE ET PRONONCE PAR LA COUR SUPREME SECTION ADMINISTRATIVE LES JOURS MOIS ET AN QUE DESSUS
    – ET ONT SIGNE LE PRESIDENT ET LE GREFFIER

  4. …..ET MAITRE BASSALIFOU SYLLA SE PLAINDRAIT PARTOUT ….
    CAR NOUS CHERCHERIONS A LE METTRE EN PRISON !
    EH BIEN NON , CHER MAITRE ! PAS NOUS !
    L ETAT VOTRE ETAT …CERTAINEMENT !
    AVEZ VOUS UNE IDEE DE CE QUE VOUS AVEZ FAIT MEME EN NOUS VOLANT ?

    VOUS NE POUVEZ IGNORER QU EN MEME TEMPS QUE VOUS NOUS AVEZ VOLE ….LE RESULTAT DE LA REDDITION DES COMPTES PENDANT 8 ANS ET DEMI …ET LES HALLES DE BAMAKO …EN PARTICULIER …..IL Y A EU UN AUTRE VOL PERPETRE AVEC L AIDE DU VERIFICATEUR NATIONAL SIDI SOSSO DIARRA ….ET LUI DE 56 MILLIARDS ACTUELS !…VOUS L IGNORIEZ ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here