Second tour des législatives 2020 : La fête gâchée par des achats de vote

0

Le second tour de l’élection des 127 députés de l’Assemblée nationale s’est déroulé hier dimanche 19 avril 2020. Mais ce qui devait être une fête démocratique a été gâchée par des achats de conscience. Selon la Mission d’Observation Electorale de la Synergie 2020, «l’après-midi a été marqué par la démultiplication de la pratique d’achats de votes dans plusieurs centres à travers le pays, notamment : les Centres de vote des 1008 Logements en Commune VI du District de Bamako ; de Magnambougou-projet en Commune VI du District de Bamako ; de l’de l’Ecole A Wayerma 1 de Sikasso ; du Groupe scolaire de Macina ; du Groupe scolaire Robert CISSE I et II de Mopti ; de l’Ecole B 2e cycle, du Bureau N°2 de Bafoulabé ; Centres EDC et plateau 2 de Koulikoro ; Groupe scolaire Kolokani B ; du GroupescolaireHèrèmakono nord et du centre de Bougouni ; du Centre de vote Gari, du bureau de vote N°1 de Diré, port et usage d’armes à feu par des partisans des listes concurrentes».

Dans plusieurs communes (I, II, IV, V et VI) du District de Bamako, des observateurs ont fait état des achats des voix des électeurs comme des cacahuètes. Une pratique qui dénature la démocratie.  

waly Diawara, candidat en commune I : « Je lance un appel au fair-play »

Oualy Diawara, candidat de la liste RPM-ADEMA non moins ancien député à l’Assemblée nationale du Mali, a voté dans le bureau n°23 à 11h 24 mn sis au Groupe scolaire de Boulkassoumbougou en commune I du District de Bamako.

Après avoir accompli son devoir civique, Oualy Diawara a exprimé un sentiment de fierté et de satisfactiontant sur le plan organisationnel que sécuritaire. « Je vois que tout est bien organisé, les opérations de vote se passent de la manière la plus claire avec des agents bien formés »,a indiqué le colistier de Mamadou Frankaly Keïta.

Par rapport aux dispositifs sanitaires contre la pandémie du Coronavirus, Oualy Diawara s’est réjoui de la disponibilité des kits sanitaires sur place. «Je trouve que le dispositif est bien en place. J’ai trouvé le kit nécessaire sur place notamment, les gels hydro-alcooliques, le kit de lavage des mains, le cache-nez et tout le reste. Je pense que ça va, même par rapport aux matériels, toutes les conditions sont prises pour qu’il n’y ait pas de propagation du virus»,a-t-il expliqué.

Selon M. Diawara, malgré la pandémie de Coronavirus, les électeurs sesont mobilisés pour exprimer leurs suffrages.Et, d’ajouter qu’il y a eu préalablement une série de sensibilisation à l’endroit des populations sur les mesures-barrières. S’exprimant sur la faible affluence matinale dans les bureaux de vote, le candidat Oualy Diawara dira que cela est dû à beaucoup de facteurs. « D’une manière générale, l’engouement tombe dans toutes les élections au second tour », a souligné Diawara.

Oualy Diawara a rendu un vibrant hommage à Soumaïla Cissé, enlevé depuis le 25 mars dernier.« Je lance appel au fair-play pour que cette élection qui ne mobilise pas naturellement beaucoup, ne soit pas aussi l’objet de violencesanormales qui n’ont pas leur place dans notre pays »,a-t-il conclu.

Bourama Camara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here