Emploi des jeunes et des femmes : 11 milliards de francs CFA comme premier décaissement

0

Dans le cadre de la  Politique nationale de l’emploi et de la formation professionnelle et  par rapport à l’option affichée d’IBK  la création de 200.000 emplois d’ici à 2018, le gouvernement malien et l’association internationale de développement (IDA- Groupe de la Banque Mondiale) ont lancé le projet de développement des compétences. Un projet devant  permettre de renforcer les compétences professionnelles des dans des secteurs prioritaires comme l’agroalimentaire, les BTP, les mines et services auxiliaires  et l’artisanat.

Dans cette perspective, un premier décaissement de 11 milliards de francs CFA vient d’être effectué dont 2,5 milliards affectés à l’APEJ; 5,5 milliards au FAFPA (Fonds d’Appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage) et 3,8 milliards au FARE (le Fonds d’auto renouvelable pour l’emploi).

En somme, ces accords serviront à assurer  la subvention des projets de formation dans l’auto emploi  ou de l’entreprenariat de plus de 6500 jeunes dont la tranche d’âges varie entre 18 et 35 ans.

Il y aura la création de 3.600 entreprises nouvelles par les jeunes formés à l’entreprenariat dont plus de 40% par des femmes.

Le montant de la subvention est de 5,5 milliards (avec comme groupe cible: les jeunes âgés de 15 à 24 ans) et 4500 jeunes seront formés dont 30% des femmes; 3600 jeunes sortants des écoles  et centres de formation à l’entreprenariat et 600 autres  qui seront financés sur concours dans le domaine du plan d’affaires avec 250 MPME garanties.

  1. Hass. Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER