Green Team : La succursale de Taliko II inaugurée

0

Donner de l’emploi décent à un grand nombre de Maliens, en général et les jeunes, en particulier. Tel est le souci de nos plus hautes autorités. Et cette préoccupation est partagée par Green Team 2M qui vient d’ouvrir sa 14ème succursale le samedi dernier à travers le pays et plus  précisément, à Taliko  II.

La cérémonie était présidée par Pascal SOME, président du Conseil d’administration. Il avait à ses cotés, Me Hyacinthe Koné, conseiller juridique et de plusieurs personnalités.

Green Team est représentée dans plusieurs localité du Mali, à savoir Ségou, Niono, Bla, Sikasso, Bougouni, Kati, Sevaré et Bamako où se trouve le siège.

Selon Pascal SOME, président du Conseil d’administration des managers, le choix porté sur Taliko II n’est point un hasard. Car, Taliko II est une commune pleine de jeunes talentueux, dynamiques et d’avenir.

À ses dires, la jeunesse de Taliko II ne doit plus parler de chômage, car cette nouvelle succursale a la capacité de recruter 100 jeunes. Ainsi, le bureau de Taliko II est prêt à former toute personne étant au chômage, diplômés ou sans diplôme, dans le domaine de vente  et de la gestion d’une équipe commerciale et cela, durant 6 mois, en leur permettant de gagner leur vie.

Rappelons de passage que Green Team-2M vient de former 105 formateurs à Koutiala et le 4 décembre, serait le 2ème séminaire de formation des formateurs à Ségou. Ce séminaire de formation rentre dans le cadre de son objectif de créer 5000 emplois à l’horizon 2016.

Il a en fin remercié tous les invités, au nom de Green Team, pour leur présence qui les honore et qui leur donne plus de courage à aller de l’avant.

De son coté, le Conseiller juridique de Green Team a prodigué des conseils à l’endroit de la jeunesse de Taliko II. «C’est en sortant qu’on rencontre le travail  et les activités de Green Team vont dans le sens de la lutte contre la paresse et le chômage», a-t-il dit.

La présence de Green Team  à Taliko II vise à lutter contre le chômage qui constitue un véritable problème de développement dans nos pays, et par ricochet, a contribué à améliorer les conditions de vie des jeunes qui constituent l’écrasante majorité de la population.

Albert GUEYE

Source : L’œil du Mali 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER