Hadama Diakité, le jeune Malien qui filme les visages du dérèglement climatique

3

Les vidéos sur la crise écologique de Hadama Diakité sont à la fois des cris de détresse et des souffles d’espoir partagés aux 100 000 membres de la communauté ePOP. Au milieu des productions de 650 jeunes de 38 pays, ses vidéos décrivent un Mali où la tragédie écologique impacte la qualité de vie des populations : pollution de l’air et de l’eau, circulation restreinte, exploitation sauvage de l’or, envahissement des déchets… Hadama a gagné deux prix aux concours de ePop Network. 

Hadama Diakité est ému lorsqu’il prend la parole sur la scène du Congrès Mondial de la Nature, à Marseille, où le ePOP Network l’accueillait pour lui remettre deux prix en présence d’autres ePOPers venus d’Inde, de La Réunion ou du Burkina Faso. Un peu impressionné, il évoque rapidement son parcours de jeune engagé : « À 10 ans, j’ai rejoint une association locale dont la mission était de balayer les rues de son quartier. Dès six heures du matin, nous nous retrouvions pour collecter les déchets souvent même au-delà de nos rues. »

Déçu de l’inaction des autorités locales

Son diplôme universitaire en poche – filière informatique et industrielle -, il passe le concours de la fonction publique où ses missions l‘amènent à réaliser des vidéos. Pour ce jeune Malien très concerné, mais aussi « déçu » par l’inaction et la corruption des autorités locales, incapables d’assurer une gestion concertée de la crise environnementale, il était hors de question de rester muet ou inactif. Il fallait recueillir ces témoignages de la population, afin d’alerter la communauté scientifique, mais aussi les médias et le grand public. « J’ai eu envie de faire des vidéos, dit-il. Ça me paraissait évident que ces témoignages devaient être partagés. Et la communauté ePOP s’est rapidement révélée comme étant l’outil idéal pour concrétiser ce projet et le relayer. »

Survivre sur une montagne de déchet

Quelques mois plus tard, sa première vidéo est élue lauréate du grand prix ePOP 2020. Elle raconte le quotidien d’une femme qui vit, ou plutôt survit, sur une montagne de déchets plastiques. Hadama nous avouera, non sans fierté, qu’après sa publication massive sur les réseaux sociaux de ePOP, un riche donateur a décidé de lui construire une maison.

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Being we are unable to change Global Warming do Mr. Diakite see Malian government, businesses plus people taking steps to make or keep us comfortable as Global Warming at increasing speed become more dominant? It is essential to have sufficient amounts of nutritious food. Steps like creating structures for ” grow room” farming thereof giving us better plus .ore cost efficient management of available water, fertilizer, plus likely increase growing season. ” Grow houses” once established will cut work loads leaving more time for Malians to become better educated in useful knowledge that help make living more comfortable.
    We need manufacture solar panels plus equipment needed to generated solar plus wind energy to power homes, businesses, schools as we manufacture air conditioners , refrigerators plus other essential goods that make living under Global Warming comfortable plus help facilitate us being productive.
    These are conditions you, youth plus young adults need bring to citizens attention so that we put our Negroid ingenuity perpetually to work. Your position obligate you to raise these issues unto perpetually productive action is taken . We must focus at delivering useful knowledge to upgrade living conditions.
    Julu religion will again dominate Negroid Africa replacing foreign poison of Christianity plus Islam that have made deceitful liars of Negroids leading then astray from acting in Negroids best interest thereof positioning us to where if we do not change we will easily be first to genocide. As Global Warming increase this world will become more dangerously racist toward any race unable to be self sufficient plus self sustaining. That is truth neither Christianity nor Islam will tell Negroids being those religions were not created by or for Negroids plus have Negroids stupidly offering themselves first to genocide. Return of Negroid Julu religion dominating Negroid Africa will quickly change that condition .
    With assistance from me , my world superior “hunt would would you you” plus many many good young Negroid African males Negroid women will again quickly make Julu religion dominant in Africa generating great education in useful knowledge for adults plus youths that upgrade in living conditions.
    We will again be true winners. As direct descendant of Mansa Kankan Musa plus holder of as Mansa possessed world superior ” hunt would would you you” I make this pledge.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here