«Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air

    6
    Les boîtes noires
    © REUTERS / TIKSA NEGERI

    Le copilote du Boeing 737 MAX 8 qui s’est écrasé en octobre 2018 a crié «Allahu akbar», s’étant rendu compte que les efforts visant à sauver l’avion étaient vains, selon de nouveaux éléments de l’enquête révélés par Reuters.

    Juste avant l’accident du Boeing 737 MAX 8 en Indonésie en octobre dernier, dont la cause n’a pas encore été déterminée, le copilote indonésien a crié «Allahu akbar» («Dieu est le plus grand» en arabe), a montré le déchiffrage de l’enregistrement des dialogues à bord, relate Reuters.

    Il s’agit d’une expression courante dans ce pays à majorité musulmane qui peut être utilisée pour exprimer l’excitation, le choc, la louange ou la détresse.

    Le capitaine, qui était un Indien, est, lui, resté silencieux à la fin de ce vol tragique. Avant l’accident, l’équipage cherchait désespérément à remédier à la défaillance des systèmes de bord, en consultant notamment le manuel ad hoc, a établi l’enquête.

    L’avion a ensuite heurté l’eau, tuant les 189 personnes à son bord.

    Selon un rapport de novembre, le copilote aurait informé un aiguilleur du ciel d’un «problème de contrôle de vol» deux minutes seulement après le décollage. Bien que le pilote n’ait pas cité exactement le problème, l’une des sources de Reuters a déclaré que la vitesse de l’appareil était mentionnée dans l’enregistrement vocal, tandis qu’une autre a expliqué qu’un indicateur ne signalait pas de problème sur l’écran du copilote, alors que le commandant de bord avait reçu une telle notification.

    Ce dernier aurait alors demandé à son collègue de consulter un manuel pour y trouver la liste des événements anormaux.

    Un autre Boeing 737 MAX 8, d’Ethiopian Airlines cette fois-ci, s’est écrasé le 10 mars 2019 à 62 kilomètres de la capitale de l’Éthiopie, Addis-Abeba. Ce vol reliait Addis-Abeba à Nairobi, la capitale du Kenya. Il s’agit du deuxième crash d’un avion de ce type en six mois, après le 29 octobre 2018, lorsqu’un Boeing 737 MAX de la compagnie aérienne Lion Air s’est abîmé dans la mer de Java peut après son décollage de Jakarta. Les deux catastrophes présenteraient «des similitudes évidentes».

    À la suite de ces tragédies, les autorités de l’aviation et les compagnies aériennes du monde entier ont immobilisé leurs appareils 737 MAX série 8 ou leur ont fermé leur espace aérien.

    Source: sputniknews.com (

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    6 COMMENTAIRES

    1. “…L’homme est cree a l’image de Dieu,dote d’une intelligence qu’aucune autre creature ne possede…”

      sangare, CESSE DE REPETER DES “LECONS” SANS FONDEMENTS VALABLES, ET APPRISES A’ COUPS DE BATONS LARBINISANTS FRANCAIS-ET/OU-ARABES.

      QUELLE EST TON EXPERIENCE PERSONNELLE EN CREATION-TECHNOLOGIQUE, OU EN APPORT SCIENTIFIQUE…???

      TU NE VOIS PAS QUE JE TE PARLE EN TERME NON-STANDARD-SABLON…?

      TU NE SENS PAS, OU TU ES INCAPABLE DE DEVINER QUE DERRIERE MON OPINION, IL Y A UNE EXPERIENCE PAS SEULEMENT DOCUMENTE’E MAIS AUSSI MATERIALISE’E EN DOMAINES TECHINIQUE ET SCIENTIFIQUE…

      LA LIBERTE’ DANS LA PENSE’E A TOUJOURS ETE FONCTION DE CET EFFORT ACCOMPLI PAR LA CONSCIENCE, LA NOTRE.

      sangare, SOIS SERIEUX AVEC TA CONSCIENCE EN LA METTANT SUR LE CHEMIN D’ ACCOMPLISSEMENT D’ EFFORTS UTILES A’ LA SOCIETE PRESENTE ET/OU FUTURE…!

    2. Devant des evenements pareils,il est important de comprendre qui nous sommes.L’homme est cree a l’image de Dieu,dote d’une intelligence qu’aucune autre creature ne possede.Partis avec un embryon de savoir-faire ,nous avons decouvert la science et la technologie quelquefois en payant des prix tres lourds.Par example, combien de pilotes d’essai sont morts en vue de perfectionnement des avions ?L’intelligence dont Dieu nous a dote a servi cependant a faire des progres techniques et sientifiques extraordinares.Nous progresseront sans limites car le champ des connaissances n’est pas maitrisable a 100 % pour les etres humains ,des creatures de Dieu.Tous les echecs que nous subissons sont explicables.Ce qui est difficilement explicable, c’est la fin brutale des vies humaines ,surtout celles des enfants.Peut-on dire que c’est le prix du libre arbitrage dont nous jouissons,la liberte entiere des Etats de conduire librement leur nation,la liberte des citoyens d’etre un bon ou un mauvais citoyen,et la liberte de l’homme de faire le bien ou le mal.Comme la science dont Dieu nous a donne la possibilite de creer,de developper et de dominer de plus en plus la nature et tout ce qui s’y trouve,Dieu a donne a chacun de nous le sens profond de discernement entre le Bien et le Mal.A nous de de choisir avec les consequences ,soit ici-bas ,soit au-dela.

    3. “Il y a toujours la part de Dieu dans tout ce que l’homme fait sur terre ici bas, dire que Dieu n’a rien avoir avec la technique, relève de l’ignorance totale des réalité de ce monde ici bas. ”

      COULIBALY Yacouba, SACHE QUE LA REALITE’ N’ EXISTE PAS FORMELLEMENT.

      DIEU N’ EST QU’ UN CONCEPT VENANT D’ UNE INTERACTION PUREMENT SOCIALE.

      DIEU, QUI N’ A JAMAIS ETE FORMALISE’, EST TEMPORAIRE DANS SES FORMES DE PERCEPTION HUMAINE.

      LE CHAMP, LE DOMAINE DE DEFINITION DE DIEU EST LA VIE ELLE MEME, OUI CETTE “MALADIE MORTELLE”….

    4. Il y a toujours la part de Dieu dans tout ce que l’homme fait sur terre ici bas, dire que Dieu n’a rien avoir avec la technique, relève de l’ignorance totale des réalité de ce monde ici bas. C’est Dieu qui inspire l’homme à créer et à trouver et l’homme peut rater la technique et cette erreur peut couter la vie à plusieurs personnes, c’est le cas de ces deux accidents de ce Boeing 737 MAX 8 qui a des insuffisances qu’il faut corriger.

    5. DIEUX, LES DIEUX, N’ ONT RIEN A’ VOIR AVEC LA TECHNIQUE. RIEN DUTOUT !!

      LA TECHNIQUE EST LA MAITRISE REALISE’E DE CERTAINS PHENOMENES DE LA NATUTRE SELON NOTRE PERCEPTION, L’ ABSTRACTION ET LA FORMALISATION TEMPORAIRE DE CES DERNIERS .

      LA PERCETION RESTE LE SEUL INTERFACE ENTRE NOUS HUMAINS, NOTRE CONSCIENCE ET LE RESTE DE L’UNIVERS.

      L’ ABSTRACTION RESTERA CET EFFORT ACCOMPLI PAR LA CONSCIENCE LOGE’E DANS UN CORPS AFIN D’ AUGMENTER LES CHANCES DE SURVIE DU COUPLE “SOUL-BODY”….

      JE TIRE L’ ATTENTION DU LECTEUR SUR LE CRUEL FAIT QUE LES NOMBRES 1, 2, 3,…ET EN GENERAL AUCUN NOMBRE N’ EXISTE EN REALITE’ DANS LA NATURE: REGARDEZ TRES BIEN…AUTOUR DE VOUS…!

      CES NOMBRES NE SONT QUE DES ABSTRACTIONS…CERTES SOUVENT ASSOCIE’ES, DANS LES LIMITES DES POSSIBILITE’S, A’ DES ENTITE’S PERCEPTALES ….SE PRETANT CANDIDAT A’ UN CERTAIN NIVEAU D’ ABSTRACTION…

      LES DIEUX AUSSI SONT DES ABSTRACTIONS, PAS PLUS NI MOINS…!

      L’ AVION AUSSI EST UNE ABSTRACTION FORMALISE’E AU SENS MATHEMATIQUE DU TERME, UN MOELE FORMEL-TECHNIQUE PHYSICO-MATHEMATIQUE DU-VOL, MAIS AYANT COMME DOMAINE DE DEFINITION LA PERCEPTION DU COUPLE “SOUL-BODY”.

    6. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Please put your good common sense to use in perceiving situation pilot comprehended himself being of? His comment due to extreme pressure plus perception of death was near was intentional contradiction of how he felt. No person loving life, having family plus having moments before realizing death was near believed he had many joyous years of life ahead of him would see God that control everything on a moment notice as being great if God subject that person to immediate death. We humans are better plus intelligent above such devaluing of our life under total circumstance that pilot existed minus fact he perceived he was seconds from dying in plane crash.
      Very much sincere,
      Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
      translationbuddy.com

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here