Commissariat du 11ÈME arrondissement : Un vaste réseau de voleurs en possession mis hors d’état de nuire

    0

    Le 5 juillet 2019, les hommes du commissaire divisionnaire de police Mamoudou Diabaté ont mis le grappin sur un vaste réseau de voleurs ayant un appartement comme nid d’opération.

    En effet, le 5 juillet 2019 vers 16 heures, sur la base d’information fournie par un anonyme, de la présence d’un groupe de jeunes garçons suspects dans un appartement sis à Kalaban-Coura, près de la station-service YARA, signalée au commissariat du 11ème arrondissement. Immédiatement, sur instruction du Commissaire du 11ème arrondissement, une équipe s’est transportée sur les lieux pour vérification d’identité.

    Au retour de mission, les brigadiers avaient six (06) individus : Soumaila BARRY, employé de commerce, domicilié à Kalaban Coura, Cheick SOW, employé de commerce, domicilié à Faladiè, Oumar  DIARRA, artiste, domicilié à Mopti, Malick DIALLO, ouvrier, domicilié à Kalaban Coura, Ibrahim TRAORÉ, employé de commerce, domicilié à Baco Djicoroni Golf  et Moctar KOITA, étudiant, domicilié à Kalaban-Coura ACI.        .

    Ils ont été retrouvés en possession des objets suivant : Deux (02) armes pistolets automatique de marque Norinco de la dotation du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, dont les identifications sont : 009241 et le 011263 avec dix-neuf (19) cartouches ; Trois motos Jakarta dont les numéros des cadres sont les suivants : LP5xCHLCIxH0857641, LP5xCHLC2xH0426340 et LPxCHLCxJ0740226 ; Vingt-sept (27) téléphones portables dont : 06 IPhone, 09 Samsung,  06 Techno,  02 Nokia, 01 Huawai, 01 Hisense, 01 Mi, 01 Alcatel ; Six 06 disques durs d’ordinateur ; 01 appareil photo ; 03 tablettes ; 06 sacs d’ordinateur « vides » ; Des cartes bancaires et divers objets.

    Dès leur arrestation, plus d’une dizaine de victimes sont venues et ont retrouvé une partie de leurs objets volés parmi les objets saisis. Dans leur interrogatoire, le nommé Soumaila BARRY a reconnu être l’auteur principal de ces vols. Son mode opératoire consiste à profiter de l’inattention  ou de l’absence des victimes pour soustraire frauduleusement des sacs dans les véhicules. Il évolue sur une moto dans les secteurs de Niamana, Yirimadio, Kalaban Coura et Baco-Djicoroni. Nous disons bravos et félicitations aux éléments du commissariat du 11ème arrondissement pour ce grand exploit.

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here