Hippodrome : Un jeune bandit lynché, après sa tentative de braquage

    2

    Le petit soir du mardi, aux environs de 20h, une dame rentrait chez elle à l’Hippodrome. Elle avait emprunté la Rue “Bazoumanaba”. Arrivée au niveau du complexe scolaire “Seydou Badian Kouyaté”, la bonne dame vira à sa droite et longea une grande rue non bitumée et sans éclairage. A son insu, elle était suivie par deux jeunes vagabonds. Quand elle a viré dans l’obscurité, les deux bandits l’ont interceptée en lui braquant un pistolet. La dame descendît tout bonnement de la moto et la remît aux deux bandits. Celui qui était derrière, a pris la moto tenant avec l’autre main son arme. Au moment où, le bandit s’apprêtait à partir, la dame prit le risque et s’accrocha à sa moto par derrière tout en tirant de toutes ses forces ladite moto. L’arme que le jeune tenait, tomba. Ce qui rassura la dame qui réussit à faire tomber le bandit. Tout en criant, Oh voleur ! Oh voleur !

    Le jeune bandit abandonna la moto et tente de s’enfuir. Malheureusement pour lui, il fût appréhendé en pleine course par une foule déchainée.

    Il a été tabassé et lynché avant l’arrivée des forces de l’ordre.

    Selon certains témoins, le pistolet automatique a été retrouvé sur les lieux et remis à la police.

    Koureichy Cissé

    ==============

    Encadré – Hippodrome 2 : l’arrivée du nouveau commissariat fait fuir des bandits

    Il parait qu’avec l’aménagement du nouveau commissariat du 18ème arrondissement dans cette zone, plusieurs habitations occupées par certains jeunes ont été libérées. Car la présence permanente des agents de la police du 18ème arrondissement dérangeait beaucoup.

    K. C.

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. Il faut nommer cette brave dame général du corps d’armes ;une brave capable de résister à l’assaut des terroristes bandits pendant que les officiers généraux y sont incapables de produire un seul schéma d attaque !

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here