Lynchage : Deux présumés voleurs tués et abandonnés sur la colline du Point-G

    4

    Le samedi 30 mars 2019, vers 18 heures, deux militaires français et leurs chauffeurs ont fait la découverte macabre de deux corps, pendant qu’ils faisaient du sport. Aussitôt, ils se sont rendus au Commissariat du 8ème Arrondissement pour donner l’information.

    Sans plus tarder, le commissaire Mamadou Bemba confiera l’affaire à son chef de brigade de recherche, M. Cheick Bounama Diarra. ‘’Dès que j’ai été saisi par ma hiérarchie, j’ai pris contact avec le médecin légiste, Dr Dicko. Effectivement, quand nous sommes arrivés sur place, il y’ avait deux corps dont un brulé. Cependant, en poursuivant les traces de sang, je me suis rendu compte que les victimes avaient été conduites du Point-G’’, dira le chef de BR Diarra. Et de poursuivre en disant qu’ils ont par la suite reçu le témoignage d’un résidant du Point-G qui confirme bien cette hypothèse.

    Au dire du chef BR Diarra, un habitant du Point-G dont nous tairons le nom, confirme avoir vu une foule en colère se diriger avec deux individus qu’ils traitaient de voleur vers la colline. Cependant, une heure après, il aurait été informé que les individus en question ont été lynchés et que l’un d’entre eux a même été brulé.

    Toujours selon le chef BR Cheick Bounama, il s’agirait probablement des résidents du Point-G qui vivent à l’est du CHU (secteur 5). En effet, à l’en croire, les habitants de cette localité ont été récemment victimes de plusieurs cas de vols et de braquages. Il a profité de l’occasion pour saluer la disponibilité du médecin légiste Dicko, de son Commissaire et de l’ensemble des agents du Commissariat du 8ème Arrondissement.

    Toujours sur la même question, nous avons reçu le témoignage d’un étudiant de la faculté de médecine, qui n’a pas voulu que son nom soit cité. À en croire ce dernier, les individus en question avaient volé une moto Djakarta, avant de se faire arrêter.

    En tout cas, pour le moment, les enquêtes sont en cours au niveau du Commissariat du 8ème Arrondissement et nous en saurons certainement d’avantage dans les jours à venir. Mais d’ici là, méditons ensemble sur les vraies raisons qui poussent assez souvent les hommes à autant de barbarie.

    Drissa Kantao

    Commentaires via Facebook :

    4 COMMENTAIRES

    1. ibk et son regime volent et surtout restent impunis….. ils donnent le mauvais exemple….. c’est cela le problème….. il faut que les gens commencent a bruler les cadres voleurs pour arrêter tout ce désordre…. il y a quelques jours je me suis retrouve pour une affaire dans un certain nombre de tribunaux de bamako….. et pendant le peu de temps on y conduisait presque toutes les 20mn des delinquants menottes, ils avaient tous en commun un facteur, c’est que ce sont des jeunes visiblement issus de mileux pauvres volant qui une moto , qui une chèvre et meme il y avait un cas de vols d’assiettes ….. pendant ce temps les gros vloenurs de l’etaient se coulent douce avec des milliards dans leur gros ventre de corrompus….
      et puis les escrocs font légion car ils sont surs d’etre impunis car il n’y a plus de justice….
      il faut balayer toute la classe politique et rechercher une vraie nouvelle génération de cadres integres et patriotes si termes exisent encore dans notre langage …

    2. ce qui pouse les gens à autant de barbarie ; c’est l’injustice.
      image j’ai moi meme sauvé un voleur en appelant la police , mais une fois a la police on me démande de payer 5000f pour les frais de carburant et on me ménace de peine si jamais il arrivait quelque chose au voleur ; il était déjà frappé , mais je les ai empeché de le tuer.
      ce geste m’as couté cher car on m’a fait payer 50.000fr à la police malgré que le voleur a eu la vie sauve grace à mon act.
      ferais-je encore ???

    3. Travailler au lieu de voler, mais je comprends que Boua et son gouvernement aussi volent le peuple et les contraints aux abus!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here